Le petit guide de la timidité

logo timidité - changeons

...Ou comment soigner la timidité maladive.

La timidité.

Ou même la timidité maladive pour être plus précis.

C'est le nom du fléau qui m'a habité pendant presque 29 ans.

Vu de l'extérieur, pour les gens qui ne l'ont pas vécu, ça ne semble pas si terrible que ça.

Ça peut même leur sembler amusant, de voir des gens qui rougissent, qui ont la voix qui tremble.

Pas une seconde ils ne s'imaginent la souffrance que peuvent endurer les timides maladifs.

timidité maladive - changeons

Parce que oui, être timide maladif c'est une véritable calamité.

C'est comme si ton corps, ton cerveau, tes muscles étaient prisonniers. Qu'ils ne pouvaient pas s'exprimer, à cause de cette timidité. Tu te sens prisonnier de ton propre corps et de ses réactions de peur, tu vis dans l'angoisse permanente.

Tu as peur de tout, tout le temps. Les relations sociales sont un vrai calvaire pour toi. Ta vie amoureuse est souvent inexistante ou presque, et tes amitiés sont assez réduites en nombre, tu ne te sens à l'aise qu'avec une toute petite poignée de gens que tu connais depuis longtemps.

Car tu es mal à l'aise avec les autres, mal à l'aise avec l'image que tu véhicules.

timidité - petit guide pratique

S'il y a une seule personne que tu ne connais pas dans un groupe, ça te coupe toute envie de parler, tu ressens des bouffées de panique, tu as la voix qui tremble, les jambes molles, le cœur qui s'emballe, les mains qui transpirent.

Le fait d'être le centre de l'attention, même pour un court instant te terrorise. Je me souviens de l'angoisse que j'éprouvais dans les cours chaque fois que les professeurs choisissaient quelqu'un pour répondre à une question ou aller au tableau : quand mon nom était cité, j'avais l'impression que mon cœur s'arrêtait.

Dans ces moments là, la panique fait que ton cerveau ne fonctionne pas à 100%, et que tu n'arrives plus à réfléchir. Tu trembles, tu dis n'importe quoi. Tes camarades ou tes collègues rient, ce qui t'angoisse encore plus et te fait craindre encore plus ta prochaine intervention orale.

C'est un cercle vicieux. Tu finis par avoir peur d'avoir peur, au point de ne pas dormir pendant deux jours avant un exposé oral ou une présentation à ton travail par exemple.

Et personne ne semble s'en soucier.

Parce qu'ils ne se doutent pas que tu souffres autant à cause de ta timidité maladive.

Cet article a deux objectifs


  • aider les timides maladifs à mieux comprendre le problème et à commencer à trouver des solutions efficaces
  • aider les non-timides à mieux comprendre les timides maladifs de leur entourage et à les aider

La timidité maladive ne te définit pas

Est-ce que lorsqu'on parle de toi, le premier adjectif qui vient à la personne qui te décrit est : "timide" ?

Est-ce que tu te définis toi-même comme timide quand on te demande de te décrire ?

J'ai une chose à te dire, que j'ai découvert sur le tard : Tu n'es pas timide.

Attends....what ?

Je te le répète : tu n'es pas timide.

Pas au sens où tu l'entends.

Je m'explique : la timidité n'est pas une composante de ta personnalité. C'est un parasite qui t'empêche provisoirement de montrer ta vraie personnalité.

Quand on te demande de décrire ta personnalité, dire que tu es timide, ça n'a pas plus de sens que si tu répondais "Je suis enrhumé".

Vois ta timidité maladive comme un rhume ou comme une carie, c'est une chose embêtante que tu as en ce moment mais qui n'a rien à voir avec ta personnalité.

Car tu n'es pas timide.

Tu es une personne passionnée et passionnante. Tu es peut-être drôle, sensible, passionnée de musique ou de lecture, créative, romantique, gentille, intelligente, ou plein d'autres qualités.

Ta timidité est juste un filtre qui empêche ces caractéristiques de se montrer complètement. Ce n'est pas une caractéristique.

Ce filtre, il donne l'impression que les timides sont des gens qui ont les mêmes qualités et défauts. C'est faux. Chaque timide a sa propre personnalité, qu'il n'arrive pas encore à exprimer.

Pour l'instant, tu es encore prisonnier du cocon de la timidité. Quand tu t'en seras débarrassé et que tu auras percé ce cocon, ça donnera un magnifique papillon, et chacun aura une forme et une taille différente.

Un ancien timide pourra devenir complètement extraverti. Il pourra être à l'aise avec les autres, et prendre beaucoup de plaisir à rencontrer des inconnus. C'est mon cas maintenant, j'ai pourtant souffert de timidité maladive pendant une énorme partie de ma vie ! Certains anciens timides vont choisir une voie différente.

Car une fois que tu t'es débarrassé de ce parasite, tu es libre de faire ce que tu veux, et d'exprimer ta personnalité, sans craindre le jugement des autres.

Je t'invite à découvrir cette page si tu es timide maladif, ça va te faire plaisir je pense.

Aider un timide maladif, le guide pour vivre aux côtés d'un timide

Quand une personne de ton entourage est timide maladive, il y a des choses à ne surtout pas faire :

Les trois choses à ne pas faire avec un timide


  • l'engueuler parce qu'il ne fait pas des choses qui te paraissent naturelles ou faciles à faire
  • lui faire remarquer publiquement qu'il est mal à l'aise
  • le laisser croire qu'il n'y a pas de solution à sa timidité

La première chose à ne pas faire, c'est donc de l'engueuler ou de le juger quand il ne fait pas ce qui te semble naturel à toi.

N'oublie pas que pour lui, aller demander un croissant à la boulangerie pourra être une véritable épreuve, donc si tu lui demandes d'aller parler à un groupe de trois jolies filles / beaux gosses, tu le mettras en situation de panique absolue. C'est aussi dur pour lui que si on te demandait à toi de chanter du Maître Gims tout(e) nu(e) au milieu du stade de France.

Pour se protéger, le timide va surement se braquer, et se replier sur lui-même. Et tu obtiendras l'effet inverse de ce que tu voulais.

Avec un timide, il faut y aller progressivement, étape par étape. Le rassurer sur ses capacités, le remotiver, rester très positif.

Encourage-le sur ce que tu aimes chez lui, ne lui parle pas de sa timidité.

La deuxième chose à ne jamais faire à un timide maladif, c'est de lui faire remarquer quand il est mal à l'aise.

En effet, un timide maladif essaiera souvent de le cacher au monde extérieur. Car on se sent très très mal quand on s'aperçoit que la personne en face s'est rendue compte qu'on est mal à l'aise.

timidité rougit - changeons

Si tu lui dis : "eh t'as vu tu rougis" ou "détends-toi, t'as la voix qui tremble" ça va vraiment accentuer son trouble et sa peur panique. Et lui faire ressentir qu'il a échoué à dissimuler son anxiété.

Il y a toujours un indélicat qui va dire "ah ah tu rougis" et attirer toute l'attention des gens autour sur le timide, et le faire rougir pour de bon. Ce mec va être secrètement détesté par le timide, et ne fera qu'accentuer le problème.

Vanner un timide publiquement, c'est dévastateur pour sa confiance.

Troisième chose à faire pour aider un timide, c'est de lui faire prendre conscience qu'il peut changer.

La difficulté viendra surement du fait qu'il est certainement persuadé que SA timidité est incurable. Tu vas devoir être encore une fois subtil et insister sur le positif pour qu'il accepte ton aide.

C'est pourquoi tu peux partager cet article avec tes amis timides, pour que ça agisse en électrochoc, et qu'ils deviennent convaincus que comme moi ils peuvent se débarrasser de leur timidité maladive et vivre enfin leur vie à 100%.

Ça vaut le coup si tu as un ami timide de faire tout ça, car derrière le timide se cache certainement une super personnalité que tu es un(e) des seul(e)s pour l'instant à avoir décelée.

Les causes de la timidité maladive

Elles peuvent être multiples.

La plupart du temps, ça vient de la petite enfance. Peut-être que les personnes qui t'ont élevé t'ont communiqué leur stress, peut-être que tes mentors étaient des personnes qui avaient une certaine phobie sociale. Peut-être qu'en tant qu'enfant tu as mal perçu les messages que tes parents t'ont appris («c'est dangereux de parler à des inconnus» : ça a du sens quand tu as 4 ans, beaucoup moins quand tu es adulte).

Peut-être que tu as vécu une expérience traumatisante.

Peut-être que tu n'as pas bien assimilé les dynamiques sociales.

Peut-être même que tu as perdu ton aisance sociale au fil du temps, et qu'une spirale négative t'a fait perdre toute confiance et devenir timide.

Il y a plein de causes possibles.

Et je vais te dire une chose : on s'en fiche un peu.

Le passé, c'est le passé. Accepte-le.

Tu te demandes certainement pourquoi tu es timide, pourquoi c'est tombé sur toi. Et ça te mine le moral. Il y a une astuce qui va t'aider à avancer plus vite :​

Au lieu de te demander : "pourquoi", demande-toi "comment faire pour".

Un exemple ?

Pourquoi je suis aussi timide, ce qui me pourrit la vie ? pourrait devenir "Comment faire pour devenir moins timide, et d'avoir ma vie moins pourrie par la timidité maladive ?"

Accepte de ne pas savoir exactement pourquoi tu es timide. Sinon, c'est comme si tu nageais contre le courant, tu vas t'épuiser à trouver des réponses qui ne t'apporteront certainement pas grand chose finalement.

Par exemple, je n'ai toujours pas exactement compris pourquoi j'étais timide maladif depuis le plus jeune âge. C'est quand j'ai arrêté de me demander pourquoi et que je me suis mis à agir en me demandant comment faire pour ne plus être timide que j'ai obtenu des résultats.

Accepte que tu es ici aujourd'hui, et que tu peux décider d'agir dès maintenant pour commencer à aller mieux.

De manière très progressive, un pas après l'autre.

Ce chemin que tu peux entamer aujourd'hui, il te changera la vie si tu le suis. Parce que tu sais à quel point c'est difficile de vivre avec cette timidité maladive, tu peux imaginer comment serait ta vie si tu en étais débarrassé.

Et je peux t'assurer que ça dépasse ce que tu peux imaginer de pouvoir passer des super moments avec des gens que tu viens de rencontrer sans ressentir de peur ou d'angoisse.

C'est juste une sensation géniale. Et en tant qu'ex-timide, tu l'apprécieras vraiment, plus que n'importe qui.

Soigner la timidité maladive

La seule méthode qui fonctionne pour soigner la timidité est de prendre confiance petit à petit dans ses capacités.

Tu as peut-être déjà entendu ce conseil : sortir de sa zone de confort.

Dans le cas de la timidité, c'est ce conseil qu'il faut appliquer, et pas un autre.

Par contre, il ne faut pas le faire n'importe comment.

vaccin timidité - changeons

Si je te dis d'aller courir nu au milieu des champs Élysées, ça ne va pas soigner ta timidité, ça va juste te traumatiser.

Pour soigner ta timidité, il va falloir y aller ultra progressivement, et ultra régulièrement.

On va aller petit à petit à la frontière de ta zone de confort, et mettre un pas à l'extérieur.

Puis un deuxième. Et quand tu seras à l'aise avec ces deux pas, on pourra en ajouter un troisième.

Pour soigner ta timidité, il va falloir que tu acceptes, provisoirement, de faire des petits exercices qui te mettront en position légèrement inconfortable.

C'est inévitable.

Et ça rapporte gros à long terme.

À chaque pas que tu feras en dehors de ta zone de confort, tu gagneras du terrain contre ta timidité. Ça se fera pas après pas.

Ce chemin et ces exercices, tu peux les faire seuls. Tu peux te mettre en place un programme, le suivre. Espérer qu'il fonctionne, et continuer.

Ce n'est pas impossible, je l'ai fait de cette façon. Mais ça m'a pris plusieurs tentatives et pas mal d'échecs pour trouver ce qui fonctionnait vraiment. Ça m'a pris des années, entrecoupées de doutes, de démotivations. J'ai même rechuté plusieurs fois, parce que je ne savais pas ce qui fonctionnait ou pas.

Ou tu peux si tu le souhaites suivre le chemin que je t'ai tracé. Pour cela, il te suffit de rentrer ton adresse mail ci-dessous, je t'apprendrai tout ce qui m'a permis de me débarrasser de ma timidité et où je te donnerai des exercices progressifs et qui fonctionnent pour prendre le dessus sur ta timidité.

REÇOIS LE COURS GRATUIT POUR AIDER

LES TIMIDES

Remplis les champs ci-dessous pour recevoir les conseils gratuits :

Tu mérites d'être heureux.

Si la timidité t'empêche de l'être pour l'instant, c'est une priorité pour toi de t'en débarrasser pour devenir enfin la personne épanouie que tu mérites d'être.

Quelle que soit la méthode que tu choisisses de suivre, rends-toi ce service.

Si tu as aimé cet article, ou si tu connais des gens timides, ça serait super que tu le partages ou que tu leur envoies le lien pour les aider. Parce que quelqu'un de réellement timide est rarement vraiment heureux au fond de lui-même.

Quand j'étais timide maladif, chaque journée était un cauchemar.

Si tu es timide et que tu en souffres, tu peux partager en commentaire ce que la timidité te fait vivre au quotidien, et ce que tu aimerais faire si tu n'étais pas timide.

Témoigner de ta timidité, c'est un premier pas pour s'en débarrasser.

Car si tu es vraiment timide, tu vas hésiter à le faire.

Tu vas avoir peur de ce que les autres vont penser, au moment de valider ton témoignage tu vas peut-être te raviser.

C'est exactement ça que tu ne dois pas faire : ici il n'y aura que des témoignages bienveillants, et je sais quel courage ça prend de parler de sa timidité.

J'ai hâte de lire ton témoignage. Car il te sortira un peu de ta zone de confort.

Et que c'est ÇA la méthode qui fonctionne.

Je te dis à très vite,

Hervé Lero.

Un article ne vit que s'il est partagé.... Share share share please !!!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Clique ici pour laisser un commentaire

Le guide ultime pour lutter contre la timidité

Être timide maladif, je ne souhaiterais pas ça à mon pire ennemi.
C'est une horreur à vivre au quotidien.

C'est parce que j'ai vécu ce cauchemar pendant 29 ans de ma vie, et que je m'en suis sorti, que j'ai écrit ce guide pratique avec les 10 clés pour sortir de ta timidité.

x