Que cache la timidité ? Quel mystère derrière la froideur des timides ?

Que cache la timidité ?

Que cache la timidité ? Quels secrets honteux cachent les timides ? Pourquoi sont-ils si bizarres et froids parfois ?

Vu de l'extérieur, une personne timide ressemble énormément à une autre. 

C'est dur à vivre, parce que ça donne l'impression qu'on n'a pas de personnalité.

Qu'on est juste une personne sans relief — chiante comme un film d'auteur français sans budget.

Car la timidité bloque l'expression de notre vraie personnalité.

Mais ce n'est pas tout.

que cache la timidité

La timidité bloque également un paquet de choses plus étonnantes.

Voici une liste, non exhaustive, de ce que cache la timidité :

1/ Que cache la timidité ? Une sensibilité à fleur de peau

Les timides sont des écorchés vifs.

Toujours à fleur de peau.

Toujours proches du point de rupture au niveau de leurs sentiments.

Le cœur qui bat la chamade, partout, tout le temps, pour une raison anodine.

Toujours à deux doigts de se laisser submerger par leurs émotions.


C'est cette peur de perdre leurs moyens qui amplifie la timidité, en entraînant une peur de rougir, de trembler, d'être trop ému.

Et c'est cette sensibilité à fleur de peau qui fait que ce sont des personnes si intéressantes à l'intérieur, si on prend le temps de les connaître.


Parce qu'avoir des émotions fortes et de la sensibilité, c'est beau.

C'est une qualité très appréciable, même si les timides détestent que d'autres s'en rendent compte : ils ont l'impression que cette immense force est une faiblesse, qu'il faudrait cacher à tout prix.

2/ Des personnes chaleureuses à l'intérieur, et froides à l'extérieur

Les personnes timides sont comme des chaussons au pommes passés au micro-ondes pendant 20 secondes : encore froids à l'extérieur, mais bouillants à l'intérieur.

Car pour pouvoir affronter le monde malgré leur timidité, elles apprennent à cacher leur trouble intérieur.

Ne pouvant pas contrôler le volcan intérieur, un timide va juste fermer les vannes pour ne plus rien montrer à l'extérieur.

Finissant par devenir un maître absolu dans l'art de cacher ce qu'il ressent vraiment — je me souviens que le jour du permis de conduire, l'examinateur m'avait dit "toi tu passeras en dernier, parce que tu es moins stressé que les autres !". 

C'était faux bien entendu, j'étais terrorisé. Mais je savais le cacher aux autres à force de tout contenir.

De temps en temps, une éruption arrive : ce sont les fameux rougissements, ou tremblements de la main et de la voix. 

Car un timide est bouillant à l'intérieur, et ça ne demande qu'à sortir.

Ce ne sont pas des gens froids et distants comme les autres peuvent le penser.

Mais juste des personnes qui essaient de cacher leur trop grande émotivité.

3/ Ce que cache la timidité : Un énorme besoin d'amour

Quand j'étais timide, j'avais fini par me persuader que je n'avais pas besoin des autres.

Pas besoin d'amour.

Après tout, c'est nul les relations. Je suis au dessus de ça.

En réalité, je fuyais mes désirs les plus profonds. Je me mentais à moi-même, pour moins souffrir.

Parce qu'une personne timide, c'est une personne qui a envie, profondément, de se connecter aux autres.

Qui a un besoin d'amour énorme, plus grand que les autres.

Qui souffre de voir que les autres trouvent l'amour, alors que pour les timides, c'est difficile.

Une personne timide sera mal à l'aise lors d'un calin en public, mais ça lui fera un bien fou malgré tout. Car cette proximité physique qui la met mal à l'aise...

...c'est aussi ce qu'elle espère plus que tout au monde.

Un des nombreux paradoxes de la timidité...

...qui empêche les timides d'être heureux.

timidité cachée

4/ Une hyper-émotivité : un trop plein d'émotions que cache la timidité

Quand on est timide, tout est source de trouble profond.

La moindre remarque anodine en public, et notre monde s'écroule.

Le moindre bouton sur notre visage, et on a l'impression que l'humanité entière se moquera de nous.

Quelle pression sur nos épaules !!!

La personne timide vis sans cesse avec des émotions trop fortes pour elle. 

Impossibles à gérer.

C'est le burn-out d'émotions.

Trop de signaux, trop d'émotions fortes.

Ça nous fait littéralement buguer sur place, en nous paralysant le cerveau ou les muscles dans certaines situations particulièrement riches en émotions !

5/ Une belle personnalité cachée par la timidité

Un point commun entre tous les timides que j'ai coachés depuis 7 ans ?

C'est que ce sont de belles personnes à l'intérieur.

Empathiques. Gentilles. Sensibles (dans le bon sens du terme).

Par exemple, sur mon groupe de soutien...

...il n'y a jamais eu en 7 ans un seul message méchant ou critique. Toutes les personnes présentes sont d'une gentillesse rare et d'une bienveillance qu'il serait impossible de trouver dans une population de personnes non timides (en tout cas on n'aurait jamais 100% de messages sympas sur un groupe en ligne !)

Les personnes timides sont en très grande majorité des personnes qui gagnent à être connues. Mais pour ça, il faudra d'abord qu'elles s'acceptent et qu'elles s'aiment, pour permettre aux autres de les aimer.

Parce que si vous vous détestez... vous fermez la porte pour les autres également.

C'est impossible d'aimer une personne qui se déteste.

Si vous êtes timides et que l'amour est un désir chez vous, vous devez d'abord monter votre estime de vous pour vous aimer, et ensuite l'amour viendra — pas le contraire.

Ce que cache la timidité, c'est l'amour que vous devriez vous porter, en toute circonstance. Dès aujourd'hui. N'attendez pas d'être au sommet pour vous aimer.

Vous êtes déjà kiffant tel que vous êtes. Vous le serez encore plus quand vous ne serez plus timide. Mais aimez vous, dès aujourd'hui.

6/ Un extraverti (ou légèrement introverti) qui ne demande qu'à s'exprimer

On pense souvent à tort que derrière un timide se cache...

...un grand introverti.

Rien de plus faux.

Une personne timide est très rarement un introverti en sommeil.

Parce que si vous étiez vraiment introverti, vous n'auriez aucune envie de vous connecter aux autres...

...et donc aucune peur de leur jugement et de leur réaction.

Vous ne seriez donc probablement pas timide !

Si vous êtes timide, c'est que vous crevez d'envie d'être apprécié à votre juste valeur par les autres. Que vous adoreriez connecter aux autres plus facilement. C'est ça qui crée le trouble quand vous êtes avec des inconnus ou des gens à qui vous voulez plaire.

Et donc...

...vous êtes probablement extraverti, ou au milieu du spectre.  Mais certainement pas un introverti caché, ceux qui vous disent ça sont des ignorants ou des idiots !

Comme ma conseillère APEC qui m'avait dit que je ne pourrai jamais entreprendre ou faire un métier créatif car j'étais trop introverti... j'avais perdu 5 ans de ma vie à végéter sans travail à cause de son incompétence !

Non, les timides ne sont PAS introvertis. C'est débile de leur faire croire ça, et même dangereux. 

(ça fait du bien de pousser ce coup de gueule, j'en ai marre de lire ces idioties d'introversion partout !)

Ce que cache la timidité, ce n'est certainement pas de l'introversion. Ne croyez pas les tests débiles d'introversion que vous trouverez un peu partout en ligne, et qui vous pourriront la vie au lieu de vous aider !

7/ Une vision négative des inconnus

À force de subir les moqueries...

...les rejets...

...les humiliations liées à la timidité...

...les personnes timides finissent souvent par avoir une vision négative des inconnus.

À les voir comme des potentiels ennemis.

À penser que tout le monde les juge en permanence, et qu'un inconnu qui se trouve là par hasard va les humilier à la moindre erreur.


J'avais cette fausse vision des inconnus.

Et c'était dur à vivre. Car je finissais par devenir négatif également, voire aigri.


Je pensais : "pourquoi tout le monde est aussi méchant et superficiel ?".

Pas top pour créer de bonnes conditions pour parler aux autres.

Si vous pensez que l'autre n'attend que l'opportunité de vous rabaisser, vous n'allez pas pouvoir être vraiment à l'aise, pas vrai ?

Une personne timide devra travailler sur sa vision des autres si elle veut progresser. Et apprendre que derrière chaque inconnu se cache peut-être un futur ami, amant ou une connaissance sympathique.

personne timide

8/ Ce que cache la timidité : Un manque de lâcher prise

Si vous avez un ami timide, vous noterez que son comportement est très différent quand il est juste en tête à tête avec vous...

...ou s'il est en groupe en présence d'un ou plusieurs inconnus.

Dans ce cas, il se mettra une pression énorme pour plaire aux autres.

Et ne pourra plus se lâcher.

Toutes ses interventions se feront dans la douleur, avec sa petite voix interne qui lui murmure : "si tu dis ça, tu vas passer pour un con !".

Cette peur de déplaire, de faire une erreur, le paralyse complètement.

Et provoque un manque de lâcher prise.


Le paradoxe dans tout ça ?

C'est que moins il lâche prise, et moins les autres vont l'apprécier.

Ce qui va renforcer ses doutes en ses capacités à plaire à des inconnus.

Ce qui provoquera encore plus de retenue la fois suivante.

Le serpent qui se mange la queue.

Si vous êtes timide : sortez de ce cercle vicieux. Brisez ce dialogue interne négatif.

Ce que cache la timidité, c'est un auto-sabotage permanent. Arrêtez-ça le plus vite possible !

9/ Une intelligence supérieure...

Là je me base sur mon expérience uniquement — je n'ai pas pu trouver d'étude sur le sujet (si vous en avez une, je suis preneur !)

Mais les personnes timides semblent plus intelligentes que la moyenne.

Elles sont très cérébrales, et se posent beaucoup de questions.

Trop de questions !

Une personne timide est souvent trop dans la théorie, et pas assez dans l'action.

"Si je dis ça, il va se passer ça, alors je pourrai répondre ceci, et l'autre me dira cela..."

Les timides font plein de scénarios dans leur tête.

Et quand ça ne se passe pas comme prévu — spoiler alert : la vie est imprévisible, donc ça arrive quasiment à chaque fois — la personne timide panique devant cet imprévu.


Trop de tergiversations et d'hésitations lui pourrissent également la vie : là où une personne "normale" agira après quelques secondes de réflexion, il faudra parfois des semaines voire des mois pour un timide à agir dans la même situation.

Il n'est pas rare qu'un timide mette un ou deux ans avant de se décider à aller parler à une collègue qu'il trouve jolie par exemple.

Parce qu'il aura pesé le pour (et surtout le contre) un million de fois dans sa tête

Ce qui fait 999 999 fois de trop.

10/ ...Mais une intelligence sociale inférieure

Le revers de la médaille ?

Les timides sont très en retard dans la compréhension des autres et des dynamiques sociales.

Je ne comprenais rien au jeu de la séduction par exemple, que tout le monde semblait maîtriser.

Comme si je ne connaissais pas l'alphabet qui me permettrait de déchiffrer le langage des relations humaines.

Dans des situations sociales de la vie de tous les jours, comme acheter du pain, parler à un voisin ou téléphoner à son docteur pour prendre rendez-vous, une personne timide aura toutes les peines du monde à se comporter normalement.

Elle cherchera à abréger l'échange au maximum, à ne surtout pas sortir du script classique "bonjour, une baguette SVP, merci, au revoir".

Car son intelligence sociale avec des inconnus est en retard.

NB : ce retard est facile à combler une fois qu'on a compris comment le faire, comme je vous explique ici.

émotions cachées

11/ Des stratégies d'évitement et de fuite — je ne l'ai jamais rappelée...

Si une personne timide ne vous rappelle pas ou semble distante avec vous, ce n'est pas qu'elle ne vous aime pas.

C'est peut-être qu'elle a peur de vous décevoir.

Et donc, elle va préférer vous éviter que de vous revoir.

C'est bizarre, mais c'est comme ça que les timides fonctionnent parfois.

Je me souviens de la première fille que j'avais embrassée. J'avais 26 ans. J'étais en soirée, complètement alcoolisé. 

Le lendemain, avec son numéro en poche, je me suis mis à paniquer : si je la revois, elle va me trouver trop timide, elle va voir que sans alcool je ne suis pas amusant.

De peur du rejet, je me suis auto-persuadé qu'elle ne me plaisait pas.

Alors que c'était une chouette fille visiblement. Et que j'avais adoré notre rencontre.

Désolé Carole.

Je ne l'ai jamais rappelée. Parce que mon cœur battait la chamade à l'idée qu'elle me rejette, et que ça m'a paralysé.

Le pire, c'est que ça m'avait donné la réputation du "salaud" qui ne rappelle pas les filles dont il prend le numéro. Un comble pour une personne timide comme moi qui respectait trop les femmes pour seulement aller leur parler !

Il m'a fallu 5 ans de plus avant de plaire à nouveau à une femme. Quelle désolation amoureuse, que j'aurais pu éviter en un simple appel !

Autre stratégie d'évitement : pour ne pas avoir à être mal à l'aise professionnellement, je suis resté 4 ans sans travailler ni chercher d'emploi ! Principalement par peur du rejet lors de mes entretiens d'embauche. 

Ridicule ? Pas pour un timide.

Car la peur du rejet est forte, et que parfois un rejet de plus nous rendrait trop triste.

12/ Pourquoi une personne est timide ?

Ça cache quoi dans son passé ?

Parfois, une humiliation ou une série d'humiliations qui lui ont fait perdre confiance en elle.

Ou parfois, c'est juste un manque de prise de confiance pendant l'enfance ou l'adolescence.

La faute des parents ?

Pas vraiment.

La faute de la société ?

Pas vraiment.

La faute de la personne timide alors ?

Pas vraiment non plus — sauf si elle ne fait rien pour changer et se complait dans sa timidité.

Ça ne sert généralement pas à grand chose de chercher des coupables, ou de replonger dans le passé pour tenter de trouver la cause.

Ce qui est utile, c'est de se bouger pour trouver des solutions et ne plus être timide.

Le reste, c'est de l'énergie perdue.

13/ C'est quoi une personne timide ? Ça cache quoi ?

Une personne timide, c'est avant tout un être humain comme les autres.

Ça ne cache rien de honteux.

Derrière chaque personne timide, se cache... une personnalité complexe et riche.

Ne faîtes surtout pas l'erreur de sous-estimer les timides.

Ce sont potentiellement des amis, amants ou collègues qui vous apporteront beaucoup humainement.

Bien entendu, tant que la timidité sera présente, vous ne verrez que des bribes de leur vraie personnalité. Et ils devront faire un vrai travail sur eux-mêmes pour se délivrer de leur timidité.

Mais si vous les aimez sincèrement, que vous les encouragez, vous en serez souvent récompensés au centuple.

Car ce sont de belles personnes, qui vous seront reconnaissantes d'avoir vu en elles ce qu'elles sont vraiment :

Des personnes uniques, talentueuses, drôles, sensibles.

Un dernier mot à ceux qui n'aiment pas les gens timides ou qui s'en moquent


Allez vous faire cuire le c**, tout simplement.

Si vous connaissez un timide : merci de lui partager cet article pour lui montrer que vous l'appréciez :

Ps : si vous êtes timide, dîtes-moi en commentaire lequel des points de cet article "Que cache la timidité ?" vous correspond le mieux, je suis curieux de vous lire !

Quelques ressources intéressantes sur la timidité :

Partager
>