Comment devenir meilleur à l’oral - Changeons

Comment devenir meilleur à l’oral

timidité logo - changeons

Comment devenir moins timide? Améliorez votre expression orale.

Êtes-vous un bon orateur?

voix conference

Devenir meilleur à l’oral

Si vous êtes timide ou peu sur de vous, il est probable que vous soyez un orateur médiocre ou moyen, car l’oral nécessite d’avoir un minimum confiance en ce qu’on dit.

En effet, la plupart des gens timides ou qui manquent d’assurance vont souvent regrouper les mêmes défauts d’élocution :

ils parlent trop doucement

ils ont une voix monocorde et peu intéressante

ils parlent trop vite

ils utilisent des termes qui limitent la portée de leur discours

ils ont un langage corporel trop fermé

Nous allons voir des techniques pour améliorer chacune de ces caractéristiques.

Mais avant ça, avez-vous récupéré le cours gratuit contre la timidité que vous pouvez télécharger sur cette page ?

Oui ? Voyons-donc la technique clé pour progresser :

Enregistrez-vous!

Le meilleur moyen de savoir où on en est de son expression orale est de s’enregistrer. Faites l’exercice suivant : prenez un dictaphone ou votre téléphone, commencez l’enregistrement, et parlez par exemple du dernier film ou concert que vous avez vu, ce que vous avez aimé ou pas.

Ensuite, réécoutez vous. Attention, cela risque de vous faire choc : lorsque j’ai fait cet exercice, je n’imaginais que ma façon de parler était si déficiente, je parlais de manière très monocorde, sans aucune passion, beaucoup trop vite, et mon discours était très ennuyant. Il y a une très grande différence entre ce que l’on croit faire et ce que l’on fait vraiment, cet exercice est un passage que je vous recommande fortement!

A l’issu de ce constat, ne soyez pas trop dur avec vous-mêmes : vous aurez identifié l’une de vos faiblesses, et il ne tient qu’à vous de la corriger, voici des techniques pour améliorer son expression orale, et devenir passionnant.

1/ Parlez plus fort!

La plupart des gens timides ou peu charismatiques ont une tendance à parler tout bas. De peur de gêner, d’exister, ils parlent tout doucement. Un bon indicateur est par exemple si lorsque vous faites une plaisanterie vous n’osez pas la faire à haute voix, souvent seuls vos voisins immédiats l’entendent, et vont se faire un plaisir de la répéter à voix haute pour toute l’assemblée, faisant rire tout le monde avec vos mots sans que vous n’en récoltiez le crédit. Si ce genre de choses vous arrive régulièrement, ou que l’on vous demande souvent de répéter ce que vous avez dit, vous parlez certainement trop doucement.

Voici quelques techniques pour parler plus fort :

faites des exercices de diction, d’articulation. Ne mangez plus les mots, ne parlez plus dans votre barbe. Ce que vous dîtes est intéressant, il n’y a pas de raison de le dire à voix si basse. Faites un essai en vous enregistrant, dites la même chose de votre voix normale puis d’une voix plus forte, vous paraitrez plus convaincant dans le second cas.

parlez suffisamment fort pour que tout le groupe vous entende, si vous êtes avec plusieurs personnes plus ou moins éloignées de vous, parlez au volume où la personne la plus éloignée vous comprendra.

Montez le volume de votre voix intérieure : vous savez, quand vous vous parlez à vous même, votre petite voix intérieure vous dit quoi dire ou quoi faire. Augmentez son volume, faites la parler plus fort, ainsi naturellement vous aurez tendance à parler plus fort également. Cette astuce est très simple, et fonctionne très bien!

 

2/ Soyez passionnés et passionnants

devenez un meilleur orateur

Apprenez à devenir meilleur dans votre expression orale.

Il est probable que votre voix soit plutôt monocorde quand vous vous écouterez la première fois. Pas de panique, cela se travaille. Entrainez vous à répéter une phrase, en y mettant à chaque fois plus d’intensité. Mettez de la variation, de la vie dans votre voix. Ne restez pas dans un registre monocorde, n’hésitez pas à monter un peu dans les aigus, à descendre dans les graves, bref à varier votre spectre vocal.

Ayez un langage corporel ouvert, avec des gestes lents qui viendront appuyer vos phrases. Ne restez pas immobile, mais ne gesticulez pas non plus : trouvez le juste milieu, vos propos en seront renforcés.

Cela rendra votre discours plus passionnant, car les gens auront l’impression que vous êtes passionnés, habités par ce que vous dites.

3/ Parlez plus lentement!

La plupart des gens qui manquent de confiance ont tendance sans s’en rendre compte à parler très vite, de manière continue, sans faire de pause. Ceci est sans doute lié au fait qu’ils ont peur d’être interrompus s’ils s’arrêtent, et du coup le résultat est un discours indigeste.

Essayez de vous enregistrer à nouveau, mais cette fois ci parlez plus doucement. Obligez-vous à faire des pauses. Celles-ci sont primordiales pour avoir de l’impact dans votre discours, ces silences permettront à votre interlocuteur de mieux assimiler ce que vous venez de dire, et donneront d’avantage de poids à ce que vous allez dire.

Faites l’exercice plusieurs fois, lisez par exemple un texte de quelques lignes, la première fois normalement, puis plus lentement, puis ajoutez des pauses.

Réécoutez ensuite les enregistrements, et vous verrez que votre texte paraitra beaucoup plus vivant avec des pauses et un débit plus lent. Faites différents essais, parlez volontairement très doucement en exagérant les pauses. En réécoutant, vous trouverez alors le juste milieu, le rythme le plus convaincant.

Essayez ensuite d’appliquer ceci dans votre quotidien, dès que vous parlez, forcez vous à ralentir un peu votre débit, à insérer des pauses.

4/ Changez votre vocabulaire pour captiver votre auditoire

Les personnes introverties vont souvent limiter la portée de leur discours, en se protégeant derrière des artifices de langage, pour atténuer leur propos. Cela donne au final un discours tiède, vous passerez aux yeux des autres pour quelqu’un d’ennuyeux.

Quels sont ces mots à supprimer?

Tous les mots qui atténuent une opinion tels que « pas mal », « un petit peu » « plutôt » « peut-être » « à peu près » s’ils sont répétés régulièrement. Par exemple : « je suis allé voir ce film, c’était pas mal, le scénario était un petit peu moyen, mais les acteurs jouaient à peu près bien, certains moment étaient plutôt sympas ». Remplacez ces mots par des mots beaucoup plus forts, dites que vous avez adoré ou détesté, n’ayez pas peur de vos opinions. Si vous dites « je suis allé voir ce film, j’ai adoré le jeu des acteurs, par contre le scénario était vraiment mauvais, mais j’ai quand même passé un super moment parce que certaines scènes étaient géniales », vous passerez pour quelqu’un de beaucoup plus dynamique et intéressant : le fond est le même, mais la forme est beaucoup plus captivantes pour les gens qui vous écoutent.

Essayez de faire une liste des expressions que vous utilisez régulièrement, et essayez de les remplacer par des formulations plus fortes, plus dynamiques. Dites par exemple que vous avez passé une excellente soirée plutôt de dire que c’était plutôt pas mal, ne soyez plus cette personne tiède qui va s’exprimer avec des mots inintéressants.

Cela vous rendra plus passionné dans votre discours, donc plus passionnant.

Tout comme le fait de vivre une vie plus épanouie vous aidera à devenir plus captivant.

Pour apprendre des dizaines de techniques supplémentaires, je vous invite à lire ceci : deviens super sociable.

Faites ces 4 exercices, enregistrez vous pour voir vos progrès à l’oral.

Petit à petit, essayez d’incorporer ces nouvelles habitudes dans votre discours, et vous verrez que cela vous aidera à prendre confiance en vous, car les personnes qui vous écoutent paraitront plus intéressées qu’avant par ce que vous dîtes.

Parlez plus lentement, avec des pauses, plus fort, de manière plus passionnée en y mettant l’intonation et le vocabulaire adapté, et vous allez rapidement devenir un bien meilleur orateur!

Pour augmenter votre confiance en vous plus rapidement, je vous conseille la lecture de : augmenter sa confiance en 21 jours.

En revanche, si vous êtes timide maladif et que l’idée de parler en public vous terrifie, je ne peux que vous inviter à lire ceci : vaincre la timidité

Si vous avez aimé l’article, n’hésitez pas à partager pour le faire découvrir à vos amis !

​Est-ce que je peux ​vous aider à ​être moins timide ?

Peut-être que oui. Ou peut-être pas. En tout cas, essayons ensemble d'appliquer mes conseils à ​votre situation, pour voir si l'alchimie fonctionne.

​Soit ça ​vous aide ​énormément ​en supprimant​ ​votre timidité ​et ​vos rougissements

​Soit ça ​vous aide un peu à diminuer les rougissements et la timidité

​Soit ça ne ​vous aide pas et ​vous vous désabonne​z en un simple clic. 

​À tester par​ vous-même pour voir si ​vous t'aide :

Partager
  • Sylvanus dit :

    Très interessant ce livre. Felicitation frère

  • Nina dit :

    Bonjour Hervé,
    C’est Nina donc voilà je viens de réussir mon oral, j’ai pu validé mes 2 UC grâce à votre conseil. Je me suis entraîner à m’enregistrer, à m’écouter et progressivement j’ai améliorer mon oral. J’ai plus appris à avoir confiance en moi et aller de l’avant.
    Merci de m’avoir aidé ce qui m’a permis de réussir mon DE, vos conseils m’ont été d’une aide précieuse.

    • Hervé dit :

      Génial, merci pour ton retour et content de voir que ça t’a aidée ! En plus c’est une astuce qui pourra te re-servir pour chaque présentation, et qui va te permettre de prendre de plus en plus confiance dans tes présentations orales : bref, c’est une spirale positive 😉

  • Khady dit :

    Bonjour je dois soutenir mon mémoire dans une semaine et j’ai trop peur parce que je n’arrive pas à m’exprimer en public

    • Hervé dit :

      Salut Khady,
      Tu peux suivre le programme que j’ai conseillé à Nina dans le commentaire précédent, en une semaine tu ne vas pas révolutionner ton niveau à l’oral (c’est un peu court) mais tu peux déjà faire quelques progrès et te sentir plus en confiance pour aborder ton oral. Faire une ou deux présentations d’essai devant ta famille ou tes amis ça peut aussi t’aider si tu arrives à trouver le temps de le faire.

  • Nina dit :

    Je m’entraîne actuellement en m’enregistrement et je vois la différence. Merci du conseil, ça m’aide énormément, je vous tiens au courant de la suite !

  • Nina dit :

    Bonjour, je repasse pour une troisième fois mon DE et j’ai encore du mal à m’exprimer, quand je m’entraîne j’ai tendance à écrire et à réciter ce qui me bloque. Une remarque m’a été faîte par rapport au ton que j’utilise qui est monotone, donc je repasse mon DE la semaine prochaine et j’ai besoin de votre aide.

    • Hervé dit :

      Salut, c’est un peu normal que tu aies un ton monotone si tu récites. Essaie de retenir les mots-clés, les infos principales, et d’improviser les tournures de phrase autour, ça paraitra beaucoup plus naturel que de réciter des phrases écrites à l’oral.
      Sur le ton monotone tu peux aussi t’entraîner à mettre plus de vie et plus de variations : enregistre toi avec ton téléphone en répétant une phrase (n’importe laquelle, peu importe) et en y mettant de plus en plus de conviction. Continue jusqu’à temps que ça paraisse vraiment trop, tu pourras ainsi voir la marge que tu as, et adapter ton enthousiasme en fonction de ça. La plupart des gens sont trop dans la retenue quand ils parlent, si on t’a déjà fait la remarque c’est sans doute ton cas aussi.
      Tu peux ainsi améliorer quelques points importants, et ensuite fais-toi confiance : plus tu pratiqueras et plus tu seras douée, l’expression orale c’est une compétence qui s’apprend.

  • Benjamin dit :

    Bonjour,

    Je suis commercial et je rencontre très souvent des chefs d’entreprises.

    Cependant je parle beaucoup trop vite, jai pas une bonne élocution, je finis vite mes phrases et jai un mauvais vocabulaire.

    D’ailleurs j’apprends plein de mots de vocabulaires mais je vois que je n’en utilise aucun dans mes phrases au quotidien. Est-ce normal?

    J’aimerai progresser de ce côté là.

    Comment selon vous?

    Merci d’avance,

    • Hervé dit :

      Salut Benjamin,
      Ton meilleur allié sera ton dictaphone : tu es conscient des points à travailler, donc entraine-toi et réécoute toi. Travaille un point à la fois : commence par ton débit de parole, en te forçant à parler plus lentement, et à faire des pauses.
      Fais cet exercice le plus souvent possible : ça te servira à améliorer ta diction petit à petit.
      Quand tu seras satisfait du point travaillé, tu vas ensuite devoir l’appliquer consciemment dans ton quotidien jusqu’à ce que ça devienne une habitude et que tu le fasses naturellement.

      Ensuite, continue en essayant d’incorporer un mot de vocabulaire par semaine par exemple : donne toi le défi de l’utiliser 3 fois par jour minimum dans une conversation, c’est un moyen amusant et ludique d’arriver à l’utiliser concrètement.

      Tiens moi au courant de tes progrès 😉
      Hervé

  • Valla dit :

    Pouvez vous m’indiquer un livre pour travailler son expression gestuelle et sa voix à l’oral, en complément de ce bon article

    • Hervé dit :

      Salut ! Je n’ai pas encore lu de livre qui m’ait vraiment convaincu sur ce sujet là, mais si des lecteurs passent par ici et veulent partager leurs lectures ça pourrait être très sympa !
      Si tu en trouves un d’ici là, n’hésite pas à partager ta découverte.
      Hervé

  • dija dit :

    bonjour je viens de découvrir votre page merci beaucoup pour ces conseils parce que moi aussi je suis timide et en public je perd mes mots je ne sais si c’est de la timidité ou je n’ai pas assez de vocabulaire parce que ma langue maternelle c’est l’Arabe et ca fait 5 ans que je suis en France

    • Hervé dit :

      Merci pour ton témoignage Dija !
      Tu sais, ce n’est pas grave si tu ne connais pas tous les mots en français, du moment que tu arrives à communiquer et à te faire comprendre c’est le principal, tu les apprendras au fur et à mesure, ne t’en fais pas là dessus !
      Je miserai plutôt sur le fait que c’est un peu de timidité en public qui te fait perdre tes moyens par moments, si tu t’inscris à la newsletter tu auras des pistes pour combattre cette timidité.
      À bientôt,
      Hervé

  • Maa dit :

    Bonjour et merci pour tous ces conseils.
    Moi aussi j’ai pas confiance en moi quand je m’exprime en français vu que c’est ma deuxième langue. La semaine dernière j’ai passé un entretien chez une grande banque. Les gens avec lesquels j’ai passé l’entretien ont bien apprécié mon niveau technique et fonctionnel mais selon eux j’ai pas le bon niveau à l’orale en français pour convaincre des clients. Cela peut être vrai, mais comme ça… Ceci m’a trop déçu et m’a fait mal au coeur. J’ai décidé de tout faire pour m’améliorer. Encore merci pour l’article

    • Hervé dit :

      C’est un bon état d’esprit à avoir : toujours se dire qu’on peut progresser et améliorer les choses.
      Peut-être que ce sont les recruteurs qui ont juste peur que ton accent fasse fuir des clients, mais ça ne veut pas dire que ça serait le cas, peut-être qu’à la banque d’à côté ça ne posera pas de problèmes. En tout cas si tu t’améliores encore à l’oral, tu mettras encore plus les chances de ton côté !

  • nadine dit :

    bonsoir,

    Cet après midi on m’a lancé à la figure, »tu devrais prendre des cours pour développer ton langage, tu t’endends parler? … Quelle formation as tu fait l’année dernière,…ect…

    Je sais que j’ai du mal à m’exprimier, je parle vide, je parle entre les deux, j’hésite sur mes mots, je suis timide, et quand je m’exprime je n’ose pas donner mon opinion . bref, j’ai décidé de faire quelque chose
    J’ai donc fait une recherche comment devenir en expression oral
    et bingo je suis tombée sur ton site

    . BRAVO BRAVO BRAVO
    Je me suis complètement retrouvée
    Que tes bons conseils, facile je pense si on met un peu de volonté,
    Si on veut changer notre vie on doit se donner les moyens et toi tu nous donne les outils
    et je te dis

    MERCI MERCI MERCI

    Je mis mets dès ce soir, m’enregistrer, parler plus fort, exprimer mes opinions, brefs
    SUIVRE TES CONSEILS

    A BIENTOT
    DIDI

    • Hervé dit :

      Super, j’adore cet état d’esprit positif que tu as : au lieu de te laisser abattre par cette remarque, tu as décidé de trouver les moyens de t’améliorer, et c’est exactement ce qu’il faut faire.
      À très vite sur le blog, et n’hésite pas à partager tes progrès !

  • araksan dit :

    bonjour
    c est tres interessant ce techique dont vous proposez et je pense si on pratique telle qu ils sont ca sera beaucoup formidable

  • Bonjour, je suis souvent panique a prendre la parole en publique et des fois je transpire et je grelot.

    • Hervé dit :

      Oui je suis passé par là aussi par le passé. La bonne nouvelle c’est que c’est vraiment pas définitif, si tu travailles d’un côté ta capacité d’orateur et de l’autre que tu fais un gros travail sur toi au niveau de ta confiance en toi tu vas vraiment progresser.

  • loisel dit :

    tres interessant comme méthode
    Merci

  • BAJAZET dit :

    Je parle lentement peut-être trop, je parle fort et je possède un langage bien assez souvent approprié, et pourtant les gens me trouve inintéressant, au point où je les énerve.
    Comment pouvez-vous expliquer cela ?

    • Hervé dit :

      Il y a plusieurs pistes :
      – il est possible que tu te perdes dans les détails quand tu racontes une histoire, ce qui peut rendre tes histoires difficiles à suivre ou énervantes. Est ce que les gens finissent parfois les phrases à ta place par exemple ? Ca en serait un bon indicateur.
      – tu parles peut être trop lentement, et/ou de manière trop monocorde.
      – ton « storytelling » (manière de raconter une histoire) est peut être trop plat, dans ce cas il faut que tu mettes plus de vie dans tes histoires, ajouter de l’émotion, être plus passionné, vivre d’avantage ton récit.

      Pour vérifier ça, enregistre toi en train de raconter ta dernière sortie par exemple, et réécoute ensuite ta voix. Ca permet de se rendre compte de pas mal de choses !

  • Toure Haoussa dit :

    Aidez moi à améliorer mon français oral. Merci

    • Hervé dit :

      L’idéal est de pratiquer avec des gens qui ont un bon niveau en français, de regarder des vidéos en français avec des bons orateurs pour améliorer ton vocabulaire, et de t’enregistrer pour te réécouter et voir ce que tu peux améliorer.

  • Cisse dit :

    Bah c’est vraiment intéressent vous avez fait un beau travail et cela nous aide nous les jeunes à trouver le chemin donc merci.

    • Hervé dit :

      Je t’en prie, content d’avoir pu t’aider ! A bientôt sur le blog.

  • Migan sabine dit :

    Bonsoir
    Je remercie le créateur de ce site car en quelques mots, à travers ses conseils, j’ai beaucoup appris. J’ai du mal à m’exprimer et à prendre la parole en publique. Je vais essayer de les mettre en pratique afin de vaincre ma timidité et changer ainsi ma vie.
    Bien Cordialement

    • Hervé dit :

      Je t’en prie, j’espère que ça t’aidera à prendre confiance pour tes prochaines interventions en public. Tu trouveras pas mal d’articles sur la timidité et la confiance sur le blog, n’hésite pas à y jeter un oeil !
      A bientôt sur changeons,
      Hervé

  • J’ai tres aimé ce discoure et ces techniques que vous avez donné et je veusx essayer de pratiquer

    • Hervé dit :

      Tu as bien raison, la meilleure façon de s’améliorer c’est d’essayer et de pratiquer les techniques, tu verras rapidement des améliorations !

  • Thiaba dit :

    Bonjour
    J ai vraiment du mal à m’exprimer et à prendre la parole en publique. Je souhaiterai suivre la formation nécessaire pour corriger ce manque.
    Bien cordialement

    • Hervé dit :

      Bonjour Thiaba,
      Je te conseille effectivement de faire à la fois un travail sur la forme pour prendre la parole en public (exercices de diction, d’élocution, de gestuelle notamment) et de faire en parallèle un travail sur le fond pour augmenter ta confiance en toi (en découvrant par exemple mon livre « Augmenter sa confiance en 21 jours« )
      Ainsi, tu auras des bases solides pour dépasser cette peur de parler en public et améliorer tes capacités de communication !

  • […] améliorer votre expression orale […]

  • >