par Hervé

septembre 9, 2021

sumonter sa timidité - Hervé Lero

Tu l'as sans doute déjà remarqué : devoir surmonter la timidité au jour le jour nous rend la vie plus difficile.

Peut-être que tu souffres de ta timidité depuis très longtemps. Qu'elle t'empêche d'être toi-même en toute circonstance.

De t'exprimer librement en groupe.

Peut-être même que la timidité t'empêche de te faire des amis, ou pire : de trouver l'amour.

J'ai créé ce guide ultime de la timidité pour aider tous les timides francophones à mieux comprendre leur timidité et à commencer à en guérir.

Ce n'est PAS un article comme les autres : c'est l'article le plus complet et utile que tu liras sur la timidité.

Le but, c'est qu'après l'avoir lu, tu sois motivé comme jamais pour lutter contre la timidité. Et que tu saches vraiment comment la timidité fonctionne, et surtout comment t'en débarrasser.

J'ai vaincu la timidité sur le tard, après 30 passés dans l'enfer de la timidité.

Et depuis 7 ans, j'aide les personnes timides à prendre confiance et à vaincre leur timidité.

Je n'ai pas appris la timidité dans un livre, mais sur le terrain.

J'en ai vécu chacun des symptômes. J'en ai souffert.

Et j'ai finalement gagné le combat le plus important de ma vie.

Installe-toi confortablement : on est parti pour le guide ultime pour comprendre et surmonter la timidité.

sumonter la timidité - hervé lero

Sommaire du guide pour surmonter la timidité

Les causes de la timidité

causes de la timidité

L'origine de la timidité : qui sont les coupables ?

Tu te demandes peut-être pourquoi tu es timide.

Pourquoi les autres semblent n'avoir aucun problème à parler avec des inconnus...

...et pourquoi pour toi c'est aussi compliqué.

Pour la plupart d'entre nous, la timidité est apparue très tôt dans notre vie. Trop tôt pour en comprendre vraiment les causes.

Ou pour d'autres, c'est apparu à l'adolescence, au moment où les relations évoluent avec l'apparition des hormones et des désirs amoureux.

Si tu vas voir un psy, il te dira certainement que tes parents sont responsables de ta timidité. C'est en partie vrai, mais c'est beaucoup trop réducteur.

Car oui, certainement qu'ils n'ont pas réussi à t'encourager. À te rassurer. À te dire que tu étais quelqu'un de fort, qui avait du potentiel.

Peut-être qu'ils n'ont pas vu tes souffrances, ou plus probablement : ils ne les ont pas comprises.

Mais au final, ils ne sont pas plus coupables que tes professeurs, tes amis de l'époque, les autres adultes de ton entourage, et pas plus coupable que toi.

Personne n'a essayé de te rendre timide.

C'est un concours de circonstances malheureux qui t'a rendu timide.

Il n'y a PAS de coupable.

Une injustice ?

La timidité est souvent vécue comme une injustice par les personnes timides.

Car en se comparant aux autres...

...on se sent pénalisé quand on est timide.

Après tout, c'est injuste qu'une personne gentille et fidèle comme moi n'ait pas eu de copine avant ses 30 ans. Alors que d'autres mecs bien moins respectueux des femmes arrivaient à enchaîner les conquêtes.

C'est injuste que tu sois timide, oui.

Mais le monde est injuste de nature. Certains naissent avec un handicap physique ou mental. Certains naissent dans un pays en guerre.

Toi, ton injustice c'est la timidité : c'est un gros problème, oui.

Mais contrairement à un handicap : la timidité n'est pas définitive.

Tu peux t'en sortir, même si ça se fait sur le tard (je l'ai fait à mes 30 ans).

Pourquoi je suis timide ?

C'est une question qui hante beaucoup de timides. Pourquoi moi ? Pourquoi je suis timide ?

La raison principale, c'est souvent dans la construction de tes rapports sociaux.

Tu n'as soit pas eu les bons modèles autour de toi au bon moment (question de chance donc), soit tu n'as pas bien compris ou intégré comment les rapports humains fonctionnaient.

Tu as donc accordé bien trop de poids à la validation des autres. Au regard des autres sur toi.

Et tu as développé cette peur de déplaire aux autres.

À tel point que rien que le fait que les autres te regardent est devenu une source de gêne.

Je vais être clair : ce n'est pas ta faute.

Tu n'es absolument pas responsable de ta timidité.

C'est juste une suite de hasards malheureux qui ont fait que tu as développé une timidité forte.

Une autre raison possible, c'est dans ta génétique. Il semblerait d'après les études que certains gènes donnent une prédisposition à être timide.

Le facteur environnemental reste quand même bien plus fort que le facteur génétique, mais si tu es très timide aujourd'hui c'est certainement une combinaison des deux.

Il peut donc y avoir une petite part d'inné (la génétique) et une grande part d'acquis (une construction des rapports humains difficiles dans la petite enfance ou l'adolescence).

Mais attention : ce n'est pas parce que tu as peut-être une prédisposition génétique à la timidité que tu vas forcément rester timide : encore une fois, ça reste une composante mineure dans la timidité, et il est tout à fait possible de t'en sortir !

Test de timidité

Il existe des dizaines de timidités différentes. 

Il est donc impossible de donner une définition unique de la timidité, qui serait forcément incomplète.

À vrai dire, il existe presque autant de timidités... que de personnes timides.

C'est pour ça que les tests de timidité ne sont pas très fiables.

Tout au plus, ils te donneront un vague aperçu de ton niveau de timidité actuel, mais en aucun cas tu ne devrais les laisser avoir un impact sur ta vie.

Le seul test que je trouve fiable, c'est de se poser la question suivante :

Sur une échelle de 1 à 10, à combien évalues-tu l'impact de ta timidité sur ta vie ?

Avec 1 : la timidité n'a presque pas d'impact négatif sur ma vie

Et 10 : la timidité a un impact négatif majeur sur ma vie, et m'empêche systématiquement de faire ce que je veux et d'être heureux.

Cette note sur 10 est personnelle et peut bouger dans le temps.

Pendant mes 30 ans de timidité, j'ai oscillé entre 6/10 et 9/10 selon les périodes.

C'est pour ça qu'il n'existe pas de test fiable sur la timidité : fais confiance à ton ressenti du moment. Si tu sens que la timidité t'empêche d'avoir une vie meilleure, alors c'est un signe fort que tu es timide actuellement.

Ça suffit largement à évaluer ta timidité.

Comprendre sa timidité

comprendre la timidite

Symptômes et conséquences de la timidité

La timidité s'accompagne de nombreux symptômes, aux conséquences plus ou moins désagréables.

Les symptômes les plus courants sont :

- la voix qui tremble

- le rythme cardiaque qui s'accélère

- les mains qui transpirent

- une impossibilité de parler

- le cerveau qui semble "beuguer" face aux autres

- le sentiment d'être mal à l'aise, pas à sa place

- un sentiment de honte

- se sentir inférieur aux autres

- rougir à chaque remarque ou dès que les autres nous regardent

- peur du rejet

- stress, angoisse de parler aux autres

- peur d'échouer, mais aussi peur de réussir

- solitude

- difficulté à dormir avant une présentation orale

- impossibilité de montrer ses sentiments

- vie amoureuse et sexuelle compliquée ou inexistante

- impression que les autres te jugent en permanence

- tristesse, voire dépression (on développera ce point un peu plus tard dans cet article).

Chaque personne timide a une combinaison de plusieurs symptômes de cette liste.

Selon ton degré de timidité, tu les subiras plus ou moins fortement. Et ces symptômes peuvent être juste légèrement désagréables chez certains...

...ou complètement pourrir la vie d'autres timides.

Timidité : un problème fréquent mais mal compris.

Contrairement à ce qu'on croit parfois...

...la timidité est un problème très fréquent.

Plus de 50% des gens déclarent avoir été timide dans leur vie.

Mais le souci, c'est que la plupart des gens ne comprennent pas l'intensité que peut prendre la timidité.

Comme ils n'ont vécu qu'une timidité faible, ils se disent que ce n'est pas bien méchant, et ne comprennent pas les vrais timides qui en souffrent beaucoup plus.

C'est pour ça que généralement, personne ne semble te comprendre dans ton entourage, parce qu'ils n'arrivent pas à s'imaginer ce que tu peux vivre.

Quand tu leur dis que tu es timide, ils s'imaginent une version bien plus modérée que ce que tu vis au quotidien.

C'est aussi pour ça que leurs conseils ne semblent ni adaptés, ni vraiment utiles.

S'ils savaient quelles souffrances tu vivais vraiment, leur attitude serait sans doute différente !

Tu n'es pas coupable d'être timide

Beaucoup de personnes timides s'en veulent d'être timide.

Elles se sentent différentes.

Inférieures.

Nulles.

Mais tu n'as pas à t'en vouloir.

Tu es VICTIME de ta timidité, pas COUPABLE.

Tout comme tu n'es pas coupable quand tu es malade...

...tu ne devrais pas ressentir de culpabilité face à ta timidité.

La timidité est un parasite. Elle t'empêche de vivre vraiment.


Bats-toi pour t'en débarrasser, mais si tu le peux : ne te sens pas coupable d'en être victime, ça ne ferait que compliquer ton combat.

Les avantages et désavantages d'être timide

avantages timidite

Des qualités d'un timide : l'empathie, la fidélité

Les personnes timides ont cette tendance naturelle à être très attentives aux réactions des autres.

La timidité s'accompagne donc généralement d'un fort niveau d'empathie pour les autres. Les timides sont sensibles, ont envie d'aider leur entourage.

Ils font souvent preuve de gentillesse avec les autres.

Et comme ils aiment sans retenue... les timides sont généralement des amis et petits-amis fidèles et en qui on peut avoir confiance.

Mais il y a le revers de la médaille

Les défauts d'un timide : trop discret pour être remarqué

Quand on est timide, on se base beaucoup trop sur le regard des autres.

On a tellement envie de plaire aux autres qu'on oublie de s'affirmer.

Et du coup, on donne l'impression d'un manque de charisme. Car les timides se laissent balader, et suivent le mouvement plutôt que de l'imprimer.

C'est un défaut qui peut être la raison de leur célibat : leur manque d'initiative décourage souvent leurs partenaires potentiel(le)s.

En groupe ou avec des inconnus, les timides sont souvent trop effacés. Trop discrets.

De peur de dire une bêtise, ou d'être jugés négativement...

...ils se transforment en spectateurs de la conversation. Parfois même, ils s'en veulent de se comporter comme des "plantes vertes".

Du coup, c'est difficile pour eux de se faire des nouveaux amis, de montrer leur vraie personnalité.

Timidité et dépression

À force, cette impossibilité de montrer qui on est vraiment peut entraîner de la tristesse passagère.

Et si ça dure trop longtemps...

...ces épisodes de tristesse peuvent se transformer en dépression.

Une étude scientifique avait d'ailleurs montré que les trentenaires timides avaient un taux de dépression bien plus élevé que les trentenaires non timides.

Tous les timides n'en souffrent pas, mais c'est une épée de Damoclès supplémentaire au dessus de la tête des personnes timides.

Et quand la dépression arrive, elle peut mener à des idées noires, voire à des suicides.

La timidité peut donc être considérée comme une maladie potentiellement mortelle.

Elle a déjà fait de nombreuses victimes. Il faut donc la considérer sérieusement, et l'éliminer pour éviter de tomber dans une dépression qui pourrait s'avérer très dangereuse.

La timidité au travail

timide au travail herve lero

La timidité lors d'un entretien d'embauche

Un entretien d'embauche est une source énorme de stress pour les timides.

Il n'est pas rare qu'ils trouvent une excuse ou ne se présentent même pas à l'entretien, tellement le stress est élevé.

Car non seulement l'entretien se fait face à des inconnus...

...mais derrière c'est un moment où ces inconnus vont nous juger, et décider de notre valeur.

Une personne timide se sent donc extrêmement mal à l'aise.

N'arrive pas à montrer ce qu'elle vaut vraiment, paralysée par le stress.

Car quand le stress lié à la timidité est important, le cerveau semble ralentir, et une action simple devenait extrêmement compliquée.

La timidité empêche donc souvent les timides d'avoir un travail intéressant, à cause des entretiens.

Il n'est pas rare de voir des timides qui ont accepté un travail bien en dessous de leurs réelles compétences.

Car l'idée même de devoir gérer une équipe ou être le supérieur d'autres personnes est souvent très difficile pour les timides...

... qui préfèreront accepter un travail moins intéressant mais également moins exposé au regard des autres.

La même étude montrait d'ailleurs qu'à compétence égale, une personne trentenaire timide a un salaire inférieur aux autres.

La timidité avec les collègues / le patron

Le lieu de travail est un lieu difficile pour les timides.

Car en plus des relations sociales à gérer, il y a cette peur d'être perçu comme inférieur ou incompétent.

Les timides peuvent ressentir des difficultés d'intégration ou se sentir rejetés.

J'ai fait un sondage auprès de mes lecteurs, et 29% d'entre eux se sentaient "peu intégrés et parfois même mis de côté", 17% se déclaraient "complètement à part, comme si les autres formaient un groupe sans moi au travail".

Les timides ont plus de mal à se créer un réseau (la machine à café n'est pas un lieu où ils se sentent à l'aise pour rencontrer de nouvelles personnes).

Et donc plus de mal à progresser dans l'organigramme de l'entreprise.

D'autant plus quand leur patron ou N+1 est intimidant.

La personne timide va alors éviter toute confrontation, et se faire la plus discrète possible. Ce qui lui retire toute chance d'être remarquée ou promue dans le futur.

À noter : il arrive parfois qu'avec le temps, un timide s'intègre parfaitement à son équipe. Pour ça, il faut un environnement bienveillant, un nombre limité de collègues, et des gens qui valorisent son travail.

La timidité en réunion ou en séminaire

Autre endroit où la timidité handicape sérieusement les travailleurs, c'est quand il faut présenter son travail en public.

Que ça soit en réunion ou en séminaire.

Les réunions professionnelles sont dure à vivre pour les timides, car il faut faire face au regard de toute l'équipe.

Les personnes timides ont du mal à poser des questions. À défendre leur point de vue et leurs idées dès qu'il y a du public autour.

C'est une des raisons pour lesquelles les timides voient des personnes moins compétentes être promues à leur place : parce qu'elles ne peuvent pas défendre leurs idées, ou mettre en avant leur travail.

Elles peuvent parfois stresser au point de ne pas en dormir la nuit précédent une réunion.

Les séminaires sont aussi des moments où la timidité peut nous pénaliser : pas facile de parler à des inconnus, ou de présenter son travail devant des centaines de personnes, c'est le cauchemar absolu pour les plus timides d'entre nous.

Surmonter la timidité amoureuse

timidité en amour - Hervé Lero

Timide avec les femmes / hommes qui te plaisent ?

Pendant trente ans, j'ai été très timide avec les femmes. 

J'étais tellement mal à l'aise que je n'avais jamais réussi à séduire une femme.

À cause de ma timidité — et même si j'en mourrais d'envie — j'étais toujours puceau à 30 ans.

C'était extrêmement difficile à vivre.

Voici d'ailleurs une de mes pires expériences de l'époque :

Quand j'étais timide, il y avait cette kiné qui me plaisait vraiment beaucoup.
On s'était rencontrés en Espagne — mes amis avaient abordé un groupe de filles pendant les vacances, et derrière on avait fini par sympathiser.

Quelques mois plus tard — Ça faisait des mois que je la draguais à distance par message — elle me dit qu'elle sera de passage sur Paris.


Fou de joie, je lui propose un rencart. Elle accepte.


Je n'ai encore jamais eu de copine à l'époque, mais avec elle c'est différent.
J'ai un super bon feeling — je commence même à être amoureux d'elle.


Le stress monte (je ne dors pas bien la nuit qui précède) mais je me dis que c'est mon moment.

Je mets ma plus belle chemise. 
En arrivant à sa station de métro (après 1h30 de transports en communs), je lui envoie un sms : "je suis là !"

Et je sais qu'aujourd'hui de nombreux hommes timides vivent la même solitude amoureuse. Le même sentiment d'être différent des autres.

Inférieur.

Ce n'est pas le cas : tu es une belle personne, c'est ta timidité qui t'empêche de le montrer.

Il est possible d'apprendre à surmonter sa timidité amoureuse sur le tard. Même si aujourd'hui tu as 20 ans, 30 ans, 40 ans ou 60 ans, tu peux encore apprendre à être de moins en moins timide face à quelqu'un qui te plaît.

Surmonter la timidité en famille

timide en famille - Hervé Lero

Timidité et réunions de famille

Les personnes timides ont souvent du mal à bien gérer les réunions de famille.

Parce que ces réunions se passent souvent autour d'une grande table, avec tous les regards qui se posent sur la même personne.

C'est donc difficile d'affronter le regard de personnes que l'on ne voit que quelque fois par an, surtout quand ils posent des questions intimes (" quand est-ce que tu nous présentes une copine / un copain" ?), ou si la personne en question est très extravertie et nous charrie en face de tout le monde. 

Les personnes timides sont souvent mal à l'aise face aux personnes "grandes gueules", et c'est donc assez courant que ça crée un malaise lors des réunions de famille. 

Si c'est ton cas : tu es loin d'être le seul, beaucoup de timides vivent ça !

Timide même avec tes parents ?

Parfois, la timidité est tellement forte que même avec ses parents ou ses frères et sœurs on se sent mal à l'aise.

Jugés en permanence.

On a peur de leur réaction. Peur de partager nos souffrances. Peur de les décevoir ou de leur faire de la peine.

Alors on cache tout.

On fait semblant d'aller bien.

On ne répond que très brièvement, sans jamais rentrer dans le détail.

C'est comme si on cachait tout, même avec les personnes avec qui on vit (si c'est encore le cas).

Si c'est ton cas, c'est un bon indicateur d'un degré élevé de timidité, car normalement les personnes qui ont une timidité plus faible sont à l'aise avec la famille proche.

La timidité avec les inconnus

rencontre timide

Timidité avec les commerçants

Les personnes les plus timides sont extrêmement stressées au moment de passer à la caisse d'un magasin.

Parce qu'il faut parler avec le caissier / la caissière (ou "hôtesse de caisse" selon l'appellation faux-cul du moment...).

Et que le fait de parler à un inconnu est très difficile.

Souvent, on se répète à l'avance ce qu'on va dire : "bonjour madame, je voudrais deux baguettes s'il vous plait".

Sauf qu'à la moindre question du commerçant, ou à la moindre petite baffouille, ça se transforme vite en panique.

On ne sait plus quoi dire. On rougit. Nos mains se mettent à trembler. On se sent observé.

Notre souffle devient court. On a besoin de partir, vite.

Alors on range ses courses au plus vite, et on s'en va au pas de course.

Ça peut se passer aussi avec un vendeur, qui viendrait nous demander : "vous avez besoin d'un renseignement ?".

La réponse d'une personne très timide sera généralement "non merci je regarde" suivi d'une sortie du magasin au plus vite, parce qu'elle se sent extrêmement gênée.

Si ça t'arrive régulièrement, c'est que tu as une timidité assez élevée. Mais encore une fois, ça peut s'arranger donc ne désespère pas !

Timidité avec les amis de tes amis

Tu as sans doute déjà vécu ça : tu es avec tes amis les plus proches, et tu arrives à te lâcher presque complètement.

Car avec eux, tu te sens accepté. Tu te sens à l'aise. Tu discutes bien, tu fais des blagues, tu t'amuses.

Puis un de tes amis te dit "j'ai dit à mon pote Laurent / ma copine Laurence de passer". 

Et dès que cette personne arrive...

...tu n'arrives plus à sortir une seule vanne.

Tu n'arrives plus à t'amuser.

Tu te sens stressé, jugé.

Et c'est encore pire si la personne qui arrive te plait physiquement.

C'est comme si une seule personne pouvait radicalement changer ton comportement.

Et le pire, c'est que tu t'en veux pour ça. Tu aimerais pouvoir continuer à te lâcher, comme quand tu étais avec tes amis.

C'est un comportement très fréquent chez les personnes timides, car la timidité entraîne une énorme importance donnée au jugement des autres.

Donc si un inconnu arrive, on a tellement envie qu'il nous apprécie qu'on se met une pression bien trop forte... et qu'on n'arrive plus à être naturel.

Timide avec les inconnus dans un café, dans la rue, au restaurant.

Une personne timide ressentira beaucoup de difficultés à être à l'aise dans les lieux publics.

Aller au café ou au restaurant seul ? La peur d'être jugé par les autres sera trop forte.

Aller aux toilettes au milieu d'un film et donc déranger les gens de sa rangée ? Compliqué également.

Et même marcher sur le trottoir devant une terrasse de café pleine de monde sera vécu comme une épreuve par les plus timides.

Certains pensent que les personnes timides sont lâches, parce qu'elles n'arrivent pas à s'exprimer en public.

Mais c'est tout le contraire : elles sont très courageuses de continuer à sortir, alors que chaque petite interaction du quotidien est une épreuve pour elles !

Les autres n'imaginent pas le stress vécu par un timide pendant sa journée.

C'est épuisant quand chaque personne croisée nous donne une dose de stress supplémentaire. Quand chaque regard croisé nous met mal à l'aise.


On a vu ensemble une partie des choses que la timidité empêche de faire. Les symptômes gênants. Maintenant, on va voir ensemble comment surmonter la timidité.

Surmonter la timidité

sumonter sa timidité - Hervé Lero

Surmonter la timidité : les techniques

Avant de parler de techniques pour surmonter la timidité, il est essentiel de comprendre l'état d'esprit.

On ne bat pas sa timidité en un coup d'éclat passager.

On ne devient pas confiant en un jour.

C'est un travail sur le long terme (3 à 6 mois au minimum, plusieurs années parfois).

Et il vaut mieux en faire un petit peu chaque jour de la semaine plutôt que de tout donner pendant une journée !

Si tu es prêt à changer, que tu en as envie, alors voici quelques techniques efficaces.

1/ Sortir tous les jours de chez toi, pour te confronter le plus possible au regard des autres

2/ Renforcer ton mental pour renforcer chaque mini progrès, et ne pas laisser tes échecs te plomber le combat.

3/ Apprendre à interagir avec les autres : les regarder dans les yeux, être plus chaleureux, parler un peu plus longtemps avec les commerçants, engager la conversation avec un voisin...

(Mais tu dois faire ça progressivement, rappelle-toi : un petit progrès par jour est le plus efficace pour la timidité !)

4/ Sortir de ta zone de confort le plus progressivement possible.

5/ Changer progressivement la façon dont tu te perçois : si tu continues à te définir comme "timide", tu ne pourras plus progresser au bout d'un moment.

6/ Être extrêmement bienveillant avec toi-même : c'est dur de surmonter sa timidité, donc ne t'en veux pas si de temps en temps tu as l'impression d'échouer. Encore une fois, c'est à la fin du bal qu'on paie les musiciens, et ce n'est pas parce qu'il a fait quelques fausses notes sur le premier morceau qu'il n'aura pas une acclamation à la fin !

7/ Être patient. Tomber. Se relever. Insister : ça vaut le coup.

8/ Ne pas attendre de ne plus être timide pour t'aimer. Tu es déjà génial tel que tu es, n'attends pas d'être confiant pour te sentir fier de toi. À partir du moment où tu commences à combattre la timidité, tu dois te sentir fier, parce que tu es quelqu'un de courageux.

Pour plus de détails sur les techniques pour vaincre la timidité, j'ai créé une conférence de 2h sur la timidité, que tu peux recevoir ici.

(C'est sans aucun doute la vidéo la plus complète sur la timidité du web francophone, ça pourrait t'intéresser)

Combattre la timidité à l'école, au collège ou au lycée.

Même si les principes sont les mêmes qu'à l'âge adulte pour se débarrasser de la timidité à l'école, au collège ou au lycée...

...je ne m'estime pas à 100% compétent pour t'aider sur le sujet, car je n'avais pas réussi à l'époque à surmonter ma timidité.


Je l'ai fait à l'âge adulte (à 30 ans), donc je pense que si tu es encore au collège ou lycée, tu devrais te tourner vers quelqu'un qui a vaincu sa timidité à l'adolescence en levant la main en classe, comme David Laroche.

Par contre si tu es déjà dans la vie active ou adulte, je suis certainement le mieux placé pour t'aider 😉

Surmonter la timidité à l'âge adulte

Ok, là on entre dans mon domaine d'expertise.

Parce qu'ayant été timide maladif pendant 30 ans, je sais exactement ce que ça fait de se sentir différent des autres.

De voir tout le monde se mettre en couple, alors qu'on n'a jamais eu de relation intime.

De rêver d'être normal. D'avoir cette impression (réelle) que si on n'était plus timide, on pourrait être plus heureux.

Surmonter sa timidité à l'âge adulte, c'est accepter de se remettre en question.

Accepter que non, on n'est pas condamnés à vivre dans le stress et la peur des autres.

C'est un état d'esprit qui demande du courage, mais qui te récompensera au centuple de tes efforts.

Est-ce que ça va être facile ? Non. Mais ça sera toujours moins dur qu'une vie de timide !

Est-ce que tu vas douter par moments ? Oui, à certains moments tu vas vouloir tout arrêter avant de t'y remettre courageusement. Mais il y aura aussi des moments de joie et de fierté immense.

Ce n'est pas plus dur de combattre la timidité...

... que de la subir.


Parce que même si tu vas devoir y mettre des efforts, de la continuité et de la volonté...

...ça ne sera jamais plus dur que de rester timide et de voir les autres être heureux  sans pouvoir vivre la même chose qu'eux.

Choisir de surmonter sa timidité, c'est choisir de vivre.

C'est choisir de se donner une plus grande chance d'être heureux.

Méthodes pour surmonter sa timidité

Il existe différentes solutions pour vaincre la timidité.

Toutes ne se valent pas.

Certaines sont des arnaques : l'homéopathie, les fleurs de Bach.

D'autres sont plutôt inefficaces ou n'agissent pas sur les causes : thérapie chez un psy, médicaments anxiolytiques.

D'autres sont trop dures ou inadaptées pour la plupart des timides : faire du théâtre, s'en sortir seul.

D'autres solutions sont plus efficaces : suivre des formations sur la timidité, un coaching avec un ancien timide, ou faire une thérapie comportementale et cognitive (TCC).

Le principe des solutions qui fonctionnent, c'est que ça se base sur les deux aspects les plus importants pour surmonter sa timidité :

- 1/ Renforcer son mental et changer ses croyances limitées par la timidité

- 2/ Se confronter de manière très progressive à ses peurs, pour être de plus en plus à l'aise avec les autres.

Toute méthode qui ne contiendrait pas ces deux éléments serait forcément inefficace pour surmonter la timidité.

Pour plus d'informations, j'ai créé pour toi un comparatif des solutions pour vaincre la timidité ici où je détaille les avantages et inconvénients de chaque méthode.

Comment choisir une bonne formation sur la timidité

Il faut vérifier qu'elle agira bien sur les deux critères importants pour vaincre la timidité.

C'est également super important de t'intéresser au passé du formateur : 

Certains ont eu une timidité trop différente de la tienne : par exemple une personne qui a été timide jusqu'à 15 ans seulement aidera beaucoup moins bien un adulte qu'une personne timide jusqu'à 30 ans comme moi. 

Et à l'inverse, un formateur qui a vaincu la timidité à 15 ans sera plus efficace pour aider les adolescents qu'une personne comme moi qui l'a vaincue à 30 ans. 

Logique.

Un autre critère important : ne t'endette jamais pour une formation ou une thérapie. Et ne t'engage pas dans quelque chose dont tu ne connais pas le prix à l'avance.

Si tu dois juste te serrer un peu la ceinture pendant une durée limitée c'est ok, mais si ça te met en danger financièrement ou que tu ne peux plus payer ton loyer ou ta bouffe à cause du prix : c'est non.

Je te conseille de vérifier aussi que la personne en question a vraiment été timide : j'ai vu passer des formations sur le thème de la timidité faite par des gens pas du tout concernées par le sujet, et qui forcément restent bien trop en surface en ne comprenant pas vraiment ce que vit réellement un timide.

(tout en proposant des exercices bien trop durs dès le début).

Choisis aussi quelqu'un qui a l'air honnête : par exemple s'il te propose de vaincre la timidité en quelques jours, c'est sûrement qu'il te ment (je vais te donner un timing réaliste pour surmonter la timidité dans la suite de l'article).

Je ne connais pas en détails ce que proposent les autres. Il y a certainement dans le tas quelques pépites, et pas mal de choses à éviter. Sois juste un peu vigilant, et ça devrait bien se passer !

J'ai de mon côté créé une formation complète qui s'appelle Vaincre la timidité : La méthode CESAR qui a déjà aidé plus de 50 personnes à surmonter leur timidité.

À rejoindre uniquement si tu penses que ça remplit les critères précédents (pas de raison que les règles ne s'appliquent qu'aux autres !).

Combien de temps pour ne plus être timide ?

sortir de la timidité en combien de temps

Combien de temps faut-il vraiment ?

C'est une question qui fâche.

Parce qu'on aimerait que ça soit rapide. Immédiat même.

Et que certaines promesses alléchantes nous promettent la lune (vaincre la timidité en 15 jours, vaincre la timidité en une séance).

Après 8 ans d'expérience à coacher des timides, je sais que ce sont forcément des promesses en l'air, et que ce n'est pas honnête de proposer ça.

Voici un timing et un calendrier raisonnable pour vaincre la timidité :

- en une ou deux semaines, tu peux simplement commencer à te sentir plus fier, plus confiant. Parce que tu sais que tu ne subis plus la timidité, mais que tu as déjà commencé à la combattre. Mais en aucun cas la timidité sera déjà vaincue.

Car surmonter sa timidité, ça prend au minimum plusieurs mois.

De mon expérience, et pour en avoir discuté avec plusieurs collègues (dont Jean-Marc Hardy), il faut compter 3 mois minimum pour avoir vraiment consolidé des résultats et vivre une vraie grosse amélioration durable. 

Ça dépend également des personnes et de leur niveau de timidité de départ : en suivant ma méthode, les élèves obtiennent généralement des résultats satisfaisants et durables en 3 à 6 mois.

Avant ça, les progrès sont visibles, mais encore à consolider.

Donc tu peux viser de manière réaliste :

- une petite amélioration en quelques semaines

- des vrais résultats visibles en quelques mois (3 à 6 mois)

- une sortie de la timidité définitive en un à deux ans.

Oui je sais, ça peut paraître une éternité.

Mais qu'est-ce que c'est qu'un an comparé au reste de ta vie ?

Je n'ai jamais regretté cette année passée à combattre ma timidité. Et je n'ai jamais encore rencontré d'ancien timide qui ait regretté d'avoir fait ce combat.

Tout le monde peut vaincre la timidité ?

En théorie, oui.

Mais dans les faits, la psychologie humaine étant vraiment complexe, il est impossible d'affirmer que ça puisse fonctionner dans 100% des cas (*)

Si une méthode venait à échouer, ne perds pas espoir. Essaie une autre approche, qui pourrait mieux te convenir.

Le problème ne vient pas forcément de toi ni de la méthode, mais de trouver la bonne méthode qui te convient à TOI.

(*) par exemple avec mes élèves, j'ai un taux de satisfaction de 96%. Ça fonctionne sur une grosse majorité de gens, mais il existe des exceptions. C'est pour ça que c'est toujours mieux de choisir une méthode avec une garantie en cas de manque de résultats.

Je pense que tout le monde peut surmonter la timidité. Mais qu'on n'est pas tous égaux face à ça : pour certains ça sera plus facile que pour d'autres.

Donc si tu fais partie des gens pour qui ça prend plus de temps ou d'efforts...

...ne désespère pas : ça finira forcément par arriver si tu fais reculer chaque jour ta timidité ne serait-ce que d'un pourcent.

Peut-on supprimer entièrement la timidité ?

Il y a deux catégories d'anciens timides : 

- ceux qui arrivent à supprimer entièrement leur timidité

- ceux qui arrivent à supprimer 90% de leur timidité, et qui gardent une mini timidité qui ne les handicape presque plus au quotidien.


C'est impossible de savoir à l'avance dans quelle catégorie tu te trouveras.

J'ai la chance d'avoir pu vaincre à 100% ma timidité. Je suis maintenant bien plus confiant que la moyenne, et j'en suis très heureux.

Mais pour d'autres, il restera un petit reste de timidité. Mais tant qu'ils peuvent vivre leurs rêves, trouver l'amour et se faire des amis facilement, ce n'est pas bien grave s'il reste un petit peu de timidité dans certaines situations...

...c'est même mignon quelqu'un de très légèrement timide !

(ce qui ne l'est pas, c'est quelqu'un de très timide, qui met mal à l'aise les autres à cause de son stress contagieux).

Ressources utiles pour surmonter la timidité

ressources utiles timidité - Hervé Lero
Il n'y a pas énormément de ressources utiles sur la timidité, mais certaines valent le coup d'oeil

Livres sur la timidité

1/ Le livre de Christophe André : « La peur des autres »

Un livre un peu technique mais assez complet sur la timidité et l'anxiété sociale.

On retiendra notamment cette phrase : "la timidité ne se combat pas sur un divan", que je trouve d'une rare honnêteté de la part d'un psy.

2/ Le livre de Robert Glover : « trop gentil pour être heureux » que j'avais chroniqué ici il y a quelques années.

3/ Mon livre sur la timidité : « Trop timide pour être heureux »

Une étude scientifique étonnante sur la timidité

Une nouvelle étude scientifique nous montre un effet secondaire de la timidité que tu ne soupçonnais peut-être pas.

En effet, dans une étude menée sur 400 étudiants (*), les auteurs de l'étude ont démontré que les personnes timides développent beaucoup plus facilement
une utilisation problématique d'internet
.

Plus une personne est timide, plus elle va développer (en moyenne) une utilisation excessive d'internet et des comportements d'addiction.

Mais aussi : Une isolation sociale, une préoccupation permanente à propos de ses activités online, négliger les responsabilités de vie, et garder le secret à propos de ses activités en ligne.


L'explication derrière tout ça, c'est que sur internet une personne timide a plus le temps de réfléchir à ce qu'elle va dire.

Les messages écrits lui apportent moins d'inconfort que les vraies discussions.

Et donc, une partie des personnes timides développe une addiction à ce média, en opposition à la vie quotidienne qui parait si stressante et difficile à affronter quand on est timide.

Le nom de l'étude scientifique : Shyness and Psychological Well-Being as Predictors of Problematic Internet Use Among Students in Pakistan, Université de Punjab, Université de Sargodha, et Beaconhouse National University. Par Sheharyar Ahmad, Lubna Nasreen, Maria Aiman, 2020.

Formations sur la timidité

Les formations à privilégier sont celles qui allient des exercices pratiques à un travail mental.

Tu as donc dans cette catégorie : 

Vidéos pour surmonter la timidité

Conférence sur la timidité

J'ai créé une conférence de 2h sur la timidité. Tu peux recevoir gratuitement un accès à la conférence ici.

Conclusion : surmonter la timidité, un combat difficile mais possible

c'est possible - Hervé Lero

Tu mérites de vivre vraiment ta vie.

Pas une version où la timidité t'empêche de suivre tes rêves.

Pour ça, il va falloir que tu acceptes de faire le combat le plus important de ta vie : celui contre ta timidité.

Ça ne sera pas toujours facile, mais le jeu en vaut la chandelle. Aucun ancien timide ne regrette son ancienne vie de timide.

Car la vie sans timidité, c'est une vie sans stress. Sans jugement des autres. Une vie où l'amour est possible. Une vie où on n'a plus de regrets.

Elle est à la portée de tous, mais nécessite un vrai travail sur soi.

Tu en es capable, j'en suis certain.

Ps : Commente et partage l'article pour aider d'autres gens à surmonter la timidité

J'espère que cet article très complet t'aidera à mieux comprendre comment fonctionne ta timidité, et te motivera à passer à l'action.

Si tu as un autre ami timide, tu peux lui partager l'article, ça l'aidera lui aussi à se sentir mieux.

Tu peux aussi me dire dans les commentaires ci-dessous ce que tu as pensé de cet article, s'il t'a été utile, ou me parler de ta timidité.

Si tu as aimé, ou si tu as des suggestions d'amélioration, dis-le moi pour m'aider à en faire l'article le plus complet et utile du web francophone sur le thème de la timidité ! Je lirai personnellement chaque commentaire posté sur cet article.

Autres articles qui pourraient vous intéresser :

Qui est Hervé Lero ?

Hervé

Hervé Lero a fini par vaincre sa timidité maladive et à prendre confiance en lui à l'âge de 30 ans.

Aujourd'hui devenu consultant en timidité, il accompagne depuis 2013 des personnes motivées à vaincre leur timidité et à prendre confiance dans leurs capacités.

  • Tu peux me dire en commentaire ici ce que tu as pensé de l’article, quel point t’a surpris, partager ta timidité ou si tu as des suggestions d’amélioration !

  • Maintenant grâce a vous et votre site j’ai pris la décision de combattre ma timidité mais les raison qui m’empêche jusqu’à ici d’être un personne confiant sont j’ai pas l’énergie constant pour le faire et a chaque fois que j’ose pas faire quelque chose a cause de ma timidité j’ai les croyances toxique qui me revient a la tète comme je peux pas devenir confiant et je reste timide sur tout ma vie et que la confiance en soi est inné et des fois a cause de l’échec j’ose pas de continuer ……

    mais grâce a votre aide et votre site j’espère que je peux remonter la pente et merci infiniment

    • C’est top si tu es motivé !
      Je suis sûr que tu pourras remonter la pente et surmonter tes croyances toxiques.
      Courage, face à la timidité : un pas après l’autre, et tu pourras y arriver.
      Accroche-toi,
      Hervé

  • Sandrine dit :

    Salut Hervé,

    Je vois vraiment le dévouement que tu as à vouloir aider les personnes timides et ça fait plaisir .

    J’étais très motivée au début à vaincre ma timidité mais je me suis un peu perdu ces derniers mois à cause d’une personne.

    Quelques temps après avoir pris la décision de vaincre pour de bon ma timidité, je suis devenu amie avec quelqu’un mais je me suis rendu compte après des mois d’ignorance, que cette personne était très toxique pour moi, elle me bouffait toute mon énergie et je ne reconnaissait même plus qui j’étais et pendant tout ces mois je n’ai pas pensé à moi, à ce dont j’avait besoin et ce que je voulais vraiment à cause de cette personne qui me retournait le cerveau, envahissait bien trop ma vie et essayait presque d’en prendre le contrôle. Elle ma faite oublier mon but premier qui était de vaincre ma timidité. Aujourd’hui je m’en suis débarrassé, maintenant j’essaye d’y voir plus clair et de retrouver mes objectifs .

    À bientôt,

    Sandrine

    • Salut Sandrine,

      Effectivement le but pour toi c’est de ne pas laisser cette personne te détourner de ton objectif important : vaincre ta timidité rapidement.
      Concentre-toi sur ton bonheur, et tu verras que plus tu avanceras, moins les personnes toxiques pourront avoir d’impact sur ta vie !
      À bientôt,
      Hervé

  • {"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}

    Accompagnement Confiance


    Deviens membre gratuitement de l'Accompagnement Confiance

    Clique sur ce bouton pour rejoindre le programme gratuit d'accompagnement

    >