Test Introverti Extraverti : quelle arnaque ! - Changeons avec Hervé Lero

Test Introverti Extraverti : quelle arnaque !

Test Introverti - Extraverti : l'arnaque du siècle ?

Je vais m'énerver un peu dans cet article contre les tests d'introversion moisis du type : "Le grand test pour savoir si tu es introverti ou extraverti"

Parce que j'en ai vraiment marre de ces tests moisis qui prolifèrent sur le net comme des rats dans les égouts de Paris. 

test introverti extraverti mbti intp

Ces tests sont nuls. Complètement inexacts.

Et sont profondément dangereux si tu es plutôt timide en ce moment.

Parce que forcément, si tu es timide...

...le test va en conclure que tu es introverti.

(une personne timide va forcément dépenser pas mal d'énergie quand elle est avec d'autres personnes...ce qui va être confondu à tort pour de l'introversion).

Si tu es timide et que le test te détermine comme introverti... ça va te donner les pires conseils du monde. 

De rester chez toi. D'éviter de sortir trop.

Si tu suis ces conseils, tu es en train de refermer ton dernier espoir de sortir de la timidité.

(pour sortir de la timidité, je te propose ce comparatif des 10 solutions pour vaincre la timidité)

Tu es timide et tu as passé un test d'introversion ?

Félicitations, tu viens de mettre du sel sur une plaie ouverte en faisant un de ces tests de personnalité à deux centimes. Mention spéciale pour les tests d'introversion, qui sont les plus débiles d'entre eux, et les plus dangereux pour les personnes atteintes de timidité.

Mais calmons-nous une seconde...et développons tout ça, calmement.

Respire Hervé. Ne traite pas d'enfoirés ceux qui développent ces tests. Respire. RESPIRE !!!!

Enfoirés avec vos tests d'introversion à la c*** !!!!

Oups, j'ai pas pu me retenir. Mais ça fait du bien.

Je m'énerve un peu en vidéo ici aussi. Et ensuite, je développerai dans la suite de l'article.

L’arnaque des tests de personnalité du type : « Es tu introverti ou extraverti ? »

Avec cet article, tu vas peut-être savoir si tu es introverti ou extraverti…et découvrir pourquoi dans l’absolu tu devrais t’en moquer royalement.

introversion vs extraversion

Suis-je introverti ou extraverti ? La fausse question.

Pour faire simple (et en faisant des raccourcis, car on peut pousser le sujet beaucoup plus loin), voici la caractéristique principale des introvertis :

– ils rechargent leurs batteries quand ils sont seuls, et s’épuisent à la longue en compagnie des autres

Avec également d’autres caractéristiques qui peuvent être liées :

– ils ne sont pas très bavards en groupes

– ils sont assez discrets et/ou calmes

En revanche, les extravertis se définissent au contraire par leur capacité à recharger leur énergie quand ils sont au contact des autres, et à se ramollir quand ils sont seuls.

Ils peuvent être également parfois exubérants ou parler beaucoup en groupe.

On confond souvent (à tort) les introvertis avec les timides. Or on peut être introverti sans être timide du tout.

Voilà pour la théorie. Tu peux aller plus loin avec plein de batteries de tests, de type INTP (Introversion, iNtuition, Thinking, Perception) qui te donneront en général une bonne idée de ta personnalité.

C’est super, non ?

Et bien…… non.

Vraiment pas.

Ok c’est super de savoir qui on est, mais il y a une énorme faille à ce système de dénomination introverti/extraverti.

 

Le gros souci des catégories « introverti » et « extraverti »

 

Et cette faille (je devrais dire ce gouffre, ou même ce canyon !), c’est qu’on te place dans une boîte, en te disant que tu es comme ça et que tu fonctionnes de telle manière. Comme si tu étais quelqu’un de figé qui ne pouvait pas changer. Notre société adore labelliser les gens, et là on te catégorise : tu es introverti, donc tu es fait pour tel et tel comportement, et pas pour telle ou telle chose.

Pour être clair, les tests sont plutôt fiables UNIQUEMENT si tu n’es pas du tout timide. Mais ils sont terriblement contre productifs, parce qu’ils considèrent un constat à un instant figé comme une vérité pour le futur, ce qui me révolte un peu (mais tu t’en doutes un peu vu le nom du blog : changeons !)

Je me souviens, il y a quelques années. Je fais un bilan de compétences à l’APEC (équivalent de l’ANPE pour les cadres), en disant que j’aimerais monter ma société et faire quelque chose de créatif.

Leur réponse ? Ne faîtes pas ça malheureux, vous êtes un introverti ! Les introvertis ça reste à sa place, ça ne va surtout pas au contact des clients !

C’est complètement débile. Le fait de se croire introverti ou extraverti, ça nous conforte dans nos comportements et ça renforce nos barrières. Si tu crois qu’être avec les gens va t’épuiser parce que tu es introverti, tu vas inconsciemment noter les points qui te fatiguent, et avoir un comportement qui se rapproche de l’idée que tu te fais de l’introversion. Idem, si on passe ta vie à te dire que tu es quelqu’un d’extraverti, tu vas prendre encore plus de plaisir à être avec les gens parce que tu es censé être bien avec eux.

 

L’introversion et l’extraversion sont deux cages arbitraires, avec des barrières imaginaires.

Mais il n’y a pas de barrières. La barrière, elle est dans ton fonctionnement actuel. Apprends à comprendre comment tu fonctionnes, et adapte toi.

Mon exemple personnel : il y a 5 ans, je me croyais très introverti. En fait, c’est ma timidité et mon anxiété sociale qui faisaient que c’était épuisant pour moi d’être avec des gens. J’étais un faux introverti. Super, alors je suis extraverti ? Et bien oui si on en croit les définitions, sauf que… régulièrement j’ai besoin et envie de me retrouver seul pour recharger les batteries. Et parfois j’ai envie d’être en groupe pour regagner de l’énergie. Ça dépend des moments, ça bouge en permanence.

Peut-être que pour toi ce n’est pas le cas, et que tu fais partie (pour l’instant) des gros introvertis ou des gros extravertis.

Mais ce n’est pas ça qui doit dicter ton comportement, tu dois juste t’adapter à ton fonctionnement :

accepte de devoir de temps en temps t’isoler si tu en as envie, pour méditer, te retrouver, recharger ton énergie.

Ce n’est pas une tare sociale d’avoir besoin de moments seul, au calme.

Ressource toi 5 minutes ou 5 heures, et prends plaisir à rencontrer des gens !

Ressource toi 5 minutes ou 5 heures, et prends plaisir à rencontrer des gens !

Plus tu seras introverti selon les tests, et plus tu auras besoin de ces moments. Ce qui changera avec les gens plus extravertis, ce sera juste le pourcentage de temps passé en compagnie des autres.

L’erreur que font plus de 90% des vrais introvertis

Et c’est là que cet article pourra sans doute t’aider, c’est à ne pas faire l’erreur que font la plupart des introvertis :

– ils se disent que pour être normaux et acceptés, ils doivent faire semblant et faire comme les autres. Du coup, ils restent longtemps avec leurs amis, jusqu’à dépasser leurs limites et disparaitre complètement : leur corps est présent, mais leur esprit est complètement ailleurs, on a une sorte de zombie en face de nous.

Et là c’est le cercle vicieux : pour eux c’est une galère, puisqu’ils se sont auto exclus en dépassant leur seuil d’attention. Pour leurs potes c’est galère aussi, parce qu’on a quelqu’un qui semble ne pas s’intéresser du tout à ce qu’on raconte. Et la fois d’après ça sera pire, leurs potes les éviteront un peu et eux se sentiront mal, ce qui les confortera dans l’idée de leur introversion.

La solution ? Sois la moins longtemps ou moins souvent, mais sois présent, à fond.

Les introvertis aussi ont besoin d’amour et de reconnaissance.

C’est débile de leur demander de rester chez eux tout le temps, loin des autres. Car tu vas manquer d’amour, de reconnaissance.

Dans « Hapiness Project », Gretchen Rubin cite des études qui montrent que même les introvertis se déclarent plus heureux les jours où ils ont eu des rapports sociaux.

Donc fuck les conseils du type « reste chez toi » !

Tu es introverti et en vacances avec des potes ? Explique leur comment tu fonctionnes, communique et dis leur que pour t’éclater et prendre du plaisir avec eux, tu as besoin de faire tes balades seul avant. Passe une heure, 3 heures ou 5 heures seul dans la journée selon ton degré d’introversion actuel ou tes envies, et quand tu es avec tes potes : sois vraiment là et profite du moment. Ca sera 100 fois mieux que de te trainer comme un malheureux avec eux toute la journée, ou pire de ne pas venir en vacances avec eux !

Et là on touche le second souci, c’est la mauvaise image de certains introvertis : à force d’être en retrait dans les conversations, on les met parfois à part ou on les catégorise comme des personnes moins intéressantes. C’est lié à ce que je viens d’expliquer : si tu es avec les gens, sois à fond, que ça soit dans l’écoute (écoute active, hocher la tête, dire oui, relancer de temps en temps) ou dans la participation : ne reste pas dans le coin de la pièce à ne rien dire, tu peux lancer des sujets de conversation, donner ton avis, proposer les soirées ou activités que tu aimes.

C’est valable aussi en séduction, et ça ne devrait pas poser de soucis : prends du temps pour toi avant un rencard pour te ressourcer et être au top de ta forme, et propose des premiers rendez-vous assez courts (pas une soirée de 5h d’affilée, tu peux proposer un café ou une activité qui te plait) dans lesquels tu pourras donner le meilleur de ta personnalité.

La personne en face (en amitié ou en séduction) n’a pas à subir ta perte d’énergie ou de motivation, tu te connais mieux que quiconque donc apprends à gérer ça et à prévoir des interactions sociales qui correspondent à ton fonctionnement actuel.

Au top de sa forme, un introverti a autant de chance de séduire qu’un extraverti. Une fois en couple, tu pourras communiquer et expliquer ton fonctionnement, le dialogue et le fait d’expliquer les choses avant qu’il y ait un problème ça résoudra 99% des situations qui auraient pu poser problème.

En faisant ça, tu vas prendre plus de plaisir dans tes interactions sociales. Et perdre moins d’énergie quand tu es avec les gens. Peut-être même que ça déclenchera une spirale positive, qui te fera passer d’un statut (introverti) à un autre (extraverti). Ou peut-être pas, mais comme je le disais : ça n’a que peu d’importance, tout est question de dosage et d’être à 100% dans le moment présent : quand tu es seul, profites en, quand tu es en groupe profites en aussi au lieu de prendre ça comme une corvée.

Si tu es au contraire à fond dans l’extraversion, prends en compte le fait que ce n’est pas le cas de tout le monde. Tous tes potes ne voudront pas sortir tous les soirs ou déconner avec toi 10h par jour, tu vas les épuiser ou les souler.

La solution : fais toi de nouvelles connaissances, et alterne entre les différents amis pour sortir. Comme ça tu ne les épuiseras pas en leur en demandant trop, et tu vivras ta vie entouré de gens comme tu en as envie.

Et surtout, écoute tes envies du moment, si les tests te disent que tu es introverti mais que tu as envie de faire la fête avec tes potes, vas y et éclate toi, si tu es extraverti selon les tests mais que ce soir tu as envie de rester seul avec un bon bouquin : on s’en moque de la case où un test de psychologie t’a placé, tu n’as pas à te conforter à ça.

Vis ta vie, communique avec les gens si tu sens qu’ils ne comprennent pas ton fonctionnement, et tout devrait aller bien. S’ils ne t’acceptent pas tel que tu es : change de fréquentations, il y a plein de gens qui apprécieront ta personnalité.

Vis ta vie comme tu l’entends. On s’en fout que tu sois introverti ou extraverti, ça ne doit pas être une excuse pour ne pas aller vers les gens. Parce que les introvertis ont les mêmes envies d’avoir des bons amis, d’être amoureux que tous les autres. Ils ne sont pas différents. C’est juste une question de dosage : trouve ta recette personnelle pour profiter à fond de chaque moment. Et ça devrait très bien se passer, je ne me fais aucun souci pour les introvertis comme pour les extravertis !

Si le sujet t’intéresse, je te conseille de lire comment ne plus se sentir de trop dans une conversation ou de découvrir mon livre augmenter sa confiance en 21 jours.

Tu peux aussi regarder cette conférence TED : le pouvoir des introvertis, même si je ne partage pas forcément les conclusions de la conférencière 🙂

 

Le problème des faux positifs à l’introversion

Tous les timides vont être des faux positifs aux tests d’introversion.

Car les difficultés à parler aux autres vont être confondues avec de l’introversion, et cocher toutes les cases.

Avec un résultat catastrophique.

Car les timides ne sont que très rarement vraiment introvertis.

Ce sont juste des gens qui crèvent d’envie de pouvoir se lâcher avec les autres mais qui n’y arrivent pas, à cause de la timidité.

C’est la timidité qui les épuise, pas le fait de rester avec les autres.

Et donc, s’ils suivent les conseils pour les vrais introvertis, c’est dramatique.

Ça va les isoler encore plus. Les rendre encore plus malheureux. Les pauvres, ils souffrent déjà assez !!!

 

Edit 2020 : donc après avoir jeté un oeil attentif… je déconseille fortement à toute personne timide de lire des conseils sur l’introversion ou de faire des tests d’introversion sur le net, qui seront contre-productifs et t’amèneront à coup sûr à te croire introverti. Privilégie des conseils qui sont axés sur le fait de te rendre plus à l’aise avec les autres. Les tests d’introversion que j’ai trouvés sur le net sont BIDONS et DANGEREUX, ils te feront croire que tu es introverti même si tu ne l’es pas du tout. À éviter comme la peste si tu veux mon avis !

 

ps : je sais que cet avis diffère pas mal de ce qu’on peut lire d’habitude sur le sujet, qu’en penses tu ?

N’hésite pas à partager ton avis dans les commentaires !

Si tu pensais être très introverti parce que tu es mal à l'aise avec les autres, je t'invite à lire mon article : phobie des gens, comment la diminuer.

Introversion - Extraversion : le test MBTI ou INTP


Le test MBTI ou INTP, c'est une barre chocolatée parfumée à la crotte de chien.


Pour finir, j'aimerais parler d'un test de personnalité très populaire. Le test MBTI.

La lettre I, c'est pour le couple Extraverti - Introverti.

Le principe, c'est de répondre à une série de questions, en disant si ça te correspond un peu, pas du tout, beaucoup, complètement.

Et à la fin, pouf, tu as ton diagnostic.

4 lettres qui te placent dans 4 jolies cases bien stigmatisantes, mais pour l'instant oublions ça.

Ça pourrait être rigolo comme test.

Mais c'est dramatique de nullité.

J'ai fait ce test deux fois à quelques mois d'intervalle.

Les deux fois, je l'ai fait avec le maximum de sincérité.

Bilan : la deuxième fois...

...j'ai eu 3 lettres sur 4 différentes de la première fois.

Bande de clochard galactiques, même le hasard ferait mieux que votre test d'introversion à la pisse de wookie ! Même un test au hasard complet en tirant avec un dé m'aurait donné en moyenne 2 lettres en commun ! 

Ce qui explique le manque de fiabilité du test MBTI, c'est le fait que si tu es à 51% d'introversion selon tes réponses, ça te met à 100% dans la case introverti (vive les subtilités...).

Et du coup, il suffit que tu répondes une fois un truc un tout petit peu différent quand tu hésites entre deux réponses (ce qui arrive souvent) pour que ta case change d'un opposé à l'autre, et que tu passes de 51% (donc gros introverti pour eux) à 49% (donc gros extraverti pour eux).

Tu vois bien la débilité du truc.

En fait, ce n'est fiable que quand c'est évident — si tu es introverti à 80%. Donc quand tu le sais déjà. Et en plus on a vu que c'est souvent faux, vu que la timidité fausse le test.

Bref, c'est de la crotte de chien.


Le test MBTI ou INTP, un effet barnum doublé de malhonnêteté intellectuelle


En plus, la description de ta "personnalité" est des plus génériques. Forcément que tu te reconnais, c'est fait pour que n'importe qui se dise "oh mais oui, ça me correspond".

Ça joue donc à fond sur l'effet Barnum, qui consiste à donner des phrases vraies pour tout le monde mais qui te font croire que ça ne fonctionne que pour toi.

Un exemple de phrase utilisant cet effet Barnum ? 

" Vous aimez la compagnie de vos amis, mais parfois vous avez besoin d'être seul pour réfléchir ".

Wow, c'est tout à fait moi dis-donc ! Tout le monde s'y reconnaîtra, c'est le principe.

Les horoscopes sont bourrés de ce genre de phrases également. 

Donc en gros, ton test MBTI, c'est une sorte d'horoscope tiré au sort avec des phrases génériques dans lesquelles tout le monde se reconnaîtra.

Le souci, c'est que tout ça est très bien vendu. Tu sens les armées de marketeurs derrière.

Et du coup, c'est présenté comme scientifique — ça ne l'est pas du tout.

On te met des mots compliqués, des formules et des acronymes qui font sérieux. Tout un vocabulaire sensé te conditionner à penser que c'est sérieux. Alors que ça ne vaut pas mieux qu'un test de personnalité dans Mickey Magazine.

Ça peut être rigolo de faire ce genre de tests, on est d'accord. C'est divertissant.

Mais faire croire aux gens que ça reflète vraiment leur personnalité, c'est de l'arnaque pure et dure.

Ces tests, c'est des chocolats à la crotte de chien. Attirants et appétissants à l'extérieur, et quand tu creuses dedans, ça pue.

Ne fais pas ce genre de tests introverti - extraverti.

Ne te fais pas piéger par les vendeurs d'introversion. Surtout si tu es timide, ça te plomberait juste tes dernières chances de progresser. 

Ah, ça fait du bien de remettre les choses à leur place.

Dis-moi en commentaire ce que tu en penses.

Ps : si tu veux savoir comment moins trembler en public, je te conseille de lire : mains qui tremblent de stress, trac et timidité.

Partager
  • xavierem dit :

    Bonjour Hervé. Votre article m’a beaucoup interpellé car l’année dernière j’avais lu le livre de Susan Cain « la Force des Discrets: le Pouvoir des Introvertis » et je m’y suis reconnu au fil des pages. Je dis fréquemment aux gens que je rencontre que j’ai des tendances introverties et que je ne suis pas à 100% introverti car comme vous l’avez bien décrit: les comportements humains sont d’une grande élasticité. Si je suis dans un cadre où je me sens bien comme un concert ou au restaurant avec des amis, il m’arrive de me lâcher et de devenir « extraverti ». Même à mon travail, je passe aux yeux de certains pour un excentrique avec pas mal d’humour. Du coup on rejoint ce que vous soulignez dans ce texte: « les étiquettes et jugements sont infiniment réductrices » (personnellement j’essaie de les éviter au maximum!) car elles ne concernent le plus souvent qu’une partie de la personne concernée et ne tiennent pas compte de l’environnement. Et en parallèle, j’aime passer beaucoup de temps seul à rêvasser, méditer ou me consacrer à moi-même et mes envies. Le tout est effectivement une question de dosage et de trouver ses limites. Depuis la lecture du livre mentionné ci-dessus, j’ai remarqué que j’ai beaucoup avancé dans ma vie et en mieux! Bref! Les apparences ne sont pas la réalité et à bas les étiquettes!

    • Hervé dit :

      Merci pour ton témoignage ! Oui c’est important de comprendre comment on fonctionne (notre part d’introversion et d’extraversion par exemple), de l’accepter et ensuite de ne pas se laisser enfermer dans une case : comme tu l’expliques très bien, on peut dans la même journée prendre beaucoup de plaisir à être seul et à méditer, et s’éclater le soir en étant entouré de monde.
      Merci pour la référence du livre de Susan Cain, je pense que ça intéressera surement des lecteurs !

  • >