Comment ne pas rougir : 5 conseils pour arrêter de se sentir mal à l'aise en public et arrêter de rougir pour un rien.

Comment ne pas rougir : 5 conseils pour arrêter de se sentir mal à l’aise en public

Vous vous demandez régulièrement "Comment ne pas rougir en public ?" ?

Comment arrêter de rougir


Parce que vous en avez marre de rougir à chaque fois où quelqu'un parle de vous ?


D'être la cible des moqueries dès que vous vous retrouvez en public, juste parce que vos joues deviennent écarlates à chaque fois où vous prenez la parole ?

Pire, vous ne supportez plus que quelqu'un dise : "eh, regardez, il rougit, ha ha !" — ce qui vous fait encore plus rougir ?

Et quand c'est le cas, vous ressentez ça comme une humiliation... et vous ne savez plus où vous mettre en attendant que ça passe ?

Ça vous met la pression pour votre prochain rendez-vous professionnel ou amoureux, parce que vous avez peur de rougir à nouveau...
...et de perdre toute crédibilité ?

Parce que vous savez qu'à un moment ou à un autre, ça va vous arriver, et à chaque fois ça vous fait perdre vos moyens et votre confiance en vous ?

On va voir ensemble pourquoi et comment arrêter de rougir (spoiler alert : c'est possible de le faire, je suis une ancienne "tomate").

comment ne plus rougir comme une tomate

Moi, il y a quelques années.

Arrêter de rougir : pourquoi c'est important

1/ Ne plus rougir pour vous sentir mieux dans votre peau

Vous n'êtes pas responsable de vos rougissements.
En tout cas, vous ne les contrôlez pas — vous ne savez pas comment rougir ou comment ne pas rougir sur commande.

Et cette perte de contrôle, dans des moments importants de votre vie, vont avoir une conséquence négative sur vous : une perte progressive de confiance en vous.

Petit à petit, si vous rougissez régulièrement vous allez vous dire que :

- prendre la parole en public ce n'est pas votre truc
- vous êtes incapables de parler à des inconnus qui peuvent vous faire rougir
- la séduction est très compliquée pour vous, parce que vous dévoilez beaucoup trop facilement votre gêne et vos sentiments en rougissant.

Et à terme, vous risquez de vous replier sur vous-mêmes. D'abandonner vos rêves, vos espoirs.
Et de vous contenter uniquement du strict minimum.

Car si vous n'avez plus confiance en vous, vous allez vouloir éviter les situations embarrassantes...
...et vivre de moins en moins de situations qui sortent de l'ordinaire.

Apprendre à moins rougir vous aidera à vous sentir mieux dans votre peau.

2/ Ne plus rougir pour que les autres ne vous cataloguent pas dans la case "timide"

Quand les autres vous voient rougir très facilement, ils se disent : "tiens, cette personne est timide !".

En faisant ça, elles vous mettent dans une case dont il vous sera difficile de sortir. Parfois pour oublier qu'elles sont elles-mêmes un peu timides (la timidité touche beaucoup de monde d'après cet article)

Et ça peut vous jouer des tours, que ça soit au niveau professionnel (on confie en général moins de missions importantes ou de postes à responsabilités à un timide)..


...au niveau amical (on ne propose pas les mêmes soirées à quelqu'un qu'on trouve timide, en général les autres associent la timidité à un manque de fun, ce qui est bien entendu faux, mais ils ne le savent pas)


Et enfin au niveau sentimental : les gens aiment sortir avec des personnes confiantes, le fait de rougir tout le temps sera perçu comme une fragilité, et pourrait compliquer votre tache pour trouver l'amour.

(si vous n'êtes pas familier avec la timidité : la page wikipédia sur la timidité)

3/ Arrêter de rougir...parce que c'est pénible !


Pour avoir vécu ça pendant 30 ans de ma vie (j'étais timide maladif, je vous raconte ici comment sortir de la timidité si ça vous intéresse), je sais à quel point c'est gênant.

Au bout d'un moment, je finissais même par avoir peur de rougir avant même d'aller dans un évènement...

Peur que les autres s'aperçoivent que j'étais mal à l'aise, et que tous les regards se portent vers moi à ce moment là.

C'était ma hantise.

Et quand ça arrivait, j'avais l'impression que ma tête allait exploser : bouffées de chaleur, tremblements, mains moites, mais également le cerveau qui fonctionne au ralenti, comme si il y avait un bug.
La voix qui bégaie et qui tremblotte pendant quelques instants aussi.

Bref, c'était très pénible de rougir tout le temps. Parce que j'avais l'impression que mon corps me trahissait, et que ça pouvait arriver à tout moment.

Je passais mon temps à me demander comment ne pas rougir avec une fille.
Ce qui m'angoissait vraiment.

Car j'avais l'impression (à tort ou à raison) que si elle se rendait compte que je rougissais... alors ça en serait fini de mes chances.

comment arrêter de rougir

Comment ne pas rougir et accepter le regard des autres : les solutions

Tout d'abord, je veux vous dire qu'il n'existe pas de solution miracle contre le rougissement.


Par contre, contrairement à ce qu'on croit parfois, c'est complètement possible d'en guérir, à condition de faire un véritable travail sur vous-même.


Vous êtes prévenus : ça vous prendra un peu de temps, mais c'est possible !

Je ne rougis quasiment plus depuis 3 ou 4 ans, sauf situation vraiment exceptionnelle, et ce ne sont pas des gros rougissements.

Est-ce que je peux t'aider à ne plus rougir ?

Peut-être que oui. Ou peut-être pas. En tout cas, essayons ensemble d'appliquer mes conseils à ta situation, pour voir si l'alchimie fonctionne.

Soit ça t'aide énormément en supprimant ta timidité et tes rougissements

Soit ça t'aide un peu à diminuer les rougissements et la timidité

Soit ça ne t'aide pas et tu te désabonnes en un simple clic. 

À tester par toi-même pour voir si ça t'aide :

1/ Reprendre le contrôle : comment ne pas rougir

Quand on rougit, c'est soudain.
C'est violent.
Incontrôlé.

Un peu comme si notre corps nous envoyait un message.

Je vous parlais d'une sorte de bug, et c'est exactement ce qui se passe.

Car il y a à ce moment précis où vous rougissez un conflit énorme entre l'image que vous aimeriez montrer...

...et ce qui se passe vraiment.

Par exemple, si on vous fait une remarque négative en public, alors que vous aimeriez montrer une image positive de vous...

Ou que quelqu'un vous demande si vous êtes attiré par une autre personne, alors que vous aimeriez garder ça pour vous...

Ou qu'on vous fait un compliment en présence de nombreuses personnes, ce qui fait que tout le monde vous regarde alors que vous aimeriez ne pas être le centre de l'attention.

Quasiment tous les déclencheurs des rougissements ont un point commun :

Dévoiler quelque chose sur vous que vous ne voulez pas que les autres sachent.

Autrement dit, vous n'assumez pas complètement une partie de vos sentiments ou de votre personnalité.

Vous avez peur que le fait de montrer qui vous êtes réellement donne une mauvaise image de vous.

C'est pour ça que je vous conseille vivement de travailler sur votre estime et votre confiance en vous.

2/ Prendre confiance en soi pour arrêter de rougir

C'est la méthode la plus efficace pour vous débarrasser durablement (voire définitivement) des rougissements.

Si vous rougissez aux compliments, c'est qu'au fond de vous vous pensez ne pas les mériter.
Ce qui dénote un manque de confiance.

Si vous rougissez aux remarques négatives, c'est qu'elles réussissent à vous déstabiliser.
Avoir une bonne confiance en vous vous permettra de ne pas faire dépendre votre valeur du jugement des autres, même si c'est votre patron qui vous fait une remarque en public.

Comment ne pas rougir ? En prenant confiance pour assumer votre personnalité.


Si vous rougissez facilement en rendez-vous amoureux, c'est que vous n'osez pas assumer le fait que vous êtes effectivement en train d'essayer de séduire l'autre.


Car vous avez peur que le fait de dévoiler votre intérêt vous fasse subir un rejet.


En prenant confiance en vous, vous saurez que votre valeur ne dépend pas du fait que la personne en face de vous soit attirée ou non par vous charmes.

Enfin, si vous rougissez en public à chaque fois que les regards sont portés sur vous, c'est que vous ne vous pensez pas suffisamment bon(ne) pour l'instant pour justifier l'intérêt des autres.

Avec plus de confiance en vous, vous n'aurez plus l'impression d'être une personne inintéressante, mais au contraire vous assumerez qui vous êtes vraiment.

Si vous voulez apprendre à prendre confiance en vous, voici un lien qui pourrait vous intéresser.

3/ Prenez les devants et assumez vos faiblesses pour arrêter les rougissements

Les rougissements surviennent quand on essaie de cacher des choses.

Donc une bonne solution pour rapidement palier au problème, c'est de prendre les devants et d'en plaisanter.

J'ai une très bonne amie qui avait tendance à rougir très facilement en public.
Mais ça ne gênait personne, car elle l'assumait et qu'elle en riait.

Ainsi, vous pouvez facilement placer au début d'un rendez-vous : "je rougis très facilement quand on me fait des compliments, donc ne sois pas surprise si à un moment je deviens écarlate, pas besoin d'appeler les urgences !"

Ou au début d'une présentation orale : "Je suis un peu impressionné de parler devant vous aujourd'hui, je risque de rougir pendant quelques minutes mais ne vous en faîtes pas, tout rentrera dans l'ordre rapidement et je ne vais pas exploser !".

L'idée, c'est d'aller à l'encontre de notre réflexe habituel qui est de cacher nos émotions, et ici d'anticiper leur arrivée (En plus ici vous pourrez déclencher quelques rires dans votre audience, ce qui détendra l'atmosphère et vous donnera confiance).

En faisant ça, on se retire tout le stress inutile lié à l'idée "est-ce que je vais rougir aujourd'hui ?"

Et comme on n'a plus rien à cacher, si le rougissement arrive, ce n'est pas si grave.

4/ Comprenez que c'est vous qui contrôlez votre corps ET votre esprit

je rougis

Je sais que ce n'est pas évident, mais vous êtes en total contrôle de vos rougissements.

Vos rougissements ne seront plus qu'un lointain souvenir si vous mettez en place ce système :

Comment ne pas rougir, le système en 7 étapes.


1/ vous assumez votre personnalité et vos envies à 100%


2/ vous avez confiance en votre capacité à être intéressant et à avoir une bonne répartie


3/ vous ne faîtes plus dépendre votre valeur de ce que les autres pensent de vous


4/ vous vous mettez régulièrement dans des situations volontairement en dehors de votre zone de confort


5/ vous allez parler à des inconnus ou en public le plus régulièrement possible pour améliorer vos capacités sociales


6/ vous apprenez à assumer le fait que vous êtes séduisant(e) et que vous avez de l'attirance pour les autres


7/ vous apprenez à lâcher prise pour ne pas donner une telle importance à une remarque d'un inconnu, qu'elle soit positive ou négative

Si c'est encore trop compliqué pour vous pour l'instant à cause de votre timidité, je vous invite à télécharger gratuitement votre plan d'évasion de la timidité qui devrait bien vous aider à progresser.

5/ Remède, traitement ou crème pour ne pas rougir : à oublier !

À part si vous avez un problème médical au niveau du visage, n'espérez pas soigner vos rougissements avec des crèmes, pilules ou même opérations hors de prix. 

Dans quasiment tous les cas, les rougissements sont liés comme on l'a vu à une honte toxique : on n'assume pas publiquement un aspect de notre personnalité, ou on n'a pas suffisamment confiance en nos qualités pour laisser passer une remarque désagréable.

Et comme vous vous en doutez, il n'existe aucune crème contre le manque de confiance en soi.

En cas de doute, consultez un médecin ou un dermatologue pour qu'il vous confirme que vous n'avez pas de problème de peau qui pourrait expliquer des rougissements, mais dans l'immense majorité des cas c'est inutile : en contrôlant votre estime et votre confiance en vous, vous tenez le meilleur remède contre les rougissements.

Oubliez les crèmes, les pilules ou autres méthodes qui ne traiteront que très partiellement la surface mais qui ne règleront absolument pas les causes.

Ça ne vous soulagera pas (à part votre porte-feuilles qui sera très soulagé...)

En plus de ça, si votre capacité à ne plus rougir dépendait d'une crème ou d'une pilule, votre confiance en vous serait réduite à néant le jour où vous arrêteriez...

comment ne pas rougir

Bientôt, rougir et se cacher ne seront plus que des mauvais souvenirs

Comment ne pas rougir, les étapes importantes

Je sais que c'est dur de rougir tout le temps. Que ça peut décourager à force de se sentir trahi par son corps. Que la question : "comment ne pas rougir ?" peut finir par devenir une obsession.  

Mais vous pouvez vous débarrasser de ces rougissements. Vous avez cette force et ce pouvoir en vous, même si vous l'ignorez pour le moment.

Comme on l'a vu, ça ne se fera pas d'un coup de baguette magique.

Pas plus qu'avec une pilule miracle.

Ça va vous demander un travail sur vous.

Si vous avez envie que je vous aide à faire ce travail, il y a deux cas de figure :

Si vous êtes très timide à l'heure actuelle, je vous propose de télécharger gratuitement mon plan d'évasion de la timidité en 10 étapes

Si vous n'êtes pas vraiment timide, alors vous pouvez passer directement au plan d'action pour la confiance (un livre pour prendre confiance en vous)

Travailler sur votre personnalité pour prendre confiance et apprendre comment ne pas rougir, c'est un travail à long terme, qui vous apportera beaucoup de positif. 

Car non seulement ça éloignera les rougissements (ils deviendront de moins en moins intenses, et se produiront de plus en plus rarement), mais vous vous sentirez de plus en plus à l'aise dans votre peau.

Ne paniquez pas : ça n'a rien d'infaisable.

Et vous n'avez pas besoin de capacités spéciales pour réussir.

Vous pouvez le faire, et vous allez le faire, j'en suis persuadé.

Alors la prochaine fois où vous rougirez, gardez l'espoir : bientôt peut-être, ces rougissements si gênants ne deviendront qu'un lointain souvenir ! 

Si vous avez des proches qui rougissent facilement, merci de partager cet article, parce que ça va les aider à se sentir mieux et à savoir qu'il existe des solutions !

Partager
  • Conte dit :

    Bonjour,
    Moi j’ai 14ans et j’en est vraiment marre de rougir. En plus à mon âge c’est compliqué parce que les personnes autour de moi le font la remarque, ils le disent « t’es rouge écarlate » et je deviens encore plus rouge qu’avant et je trouve ça vraiment horrible. Et je pense que ça me ferais du bien d’en parler à quelqu’un comme moi.

    • Hervé dit :

      Bonjour,
      Oui c’est toujours embêtant quand quelqu’un sous le fait remarquer, ça empire les choses.
      J’espère que la conférence t’aidera !
      Hervé Lero

  • Romain dit :

    J’ai trouvé votre site par hasard, je cherchais une solution contre ma timidité assez envahissante. Et j’ai trouvé ce blog très intéressant, j’aimes bien la façon dont vous rédigez vos artices avec humour. Et de plus les conseils d’un ancien timide semblent important.

    • Hervé dit :

      Merci Romain pour ce témoignage très positif.
      La timidité n’est pas une fatalité, vous allez pouvoir la vaincre si vous appliquez les bonnes méthodes !
      Courage,

      Hervé Lero

  • Adama dit :

    Mon plus gros problème c’est la peur de m’exprimer devant les gens et de faire des débats. A très bientôt.

    • Hervé dit :

      Bonjour Adama,
      Effectivement c’est un problème classique chez les personnes timides : la voix qui tremble, les joues qui rougissent quand on s’exprime devant un groupe…

      Ça s’apprend si ça t’intéresse, je pense que ça te simplifiera la vie !

      Hervé Lero

  • Sarah dit :

    Ma timidité m’empêche de parlé à des inconnu dans la rue , donner mon avis , et aller dans des lieux public. Et je voudrais vaincre  tout ça.

    • Hervé dit :

      Bonjour Sarah,
      Oui c’est embêtant si tu ne peux pas aller dans des lieux publics, la timidité peut être très handicapante au quotidien.
      Tu peux décider de la vaincre petit à petit, ça diminuera les rougissements et les angoisses en public.

      Hervé Lero

  • Nassima dit :

    Au travail, j’aimerais un poste à plus de responsabilité mais ma timidité me bloque car j’ai peur de faire des réunions…ce qui amène à parler en public (chose qui me stresse beaucoup) et en amour, manquer des opportunités car le manque de confiance prend le dessus lors d’un rendez-vous ou une rencontre/discussion.

    • Hervé dit :

      Merci pour ton témoignage Nassima,
      Effectivement la timidité bloque souvent pour une belle carrière.
      Il n’est pas trop tard pour prendre confiance en toi et vaincre ta timidité, accroche-toi !

      Hervé Lero

  • Zahra dit :

    SI je n’etais pas timide je pense que j’aurai fait de longue étude et que j’aurai eu pas mal d’ami et je serais a l’aise avec les garcons.
    Ce qui n’est pas le cas du tout.

    • Hervé dit :

      Je suppose que ça te fait rougir avec les garçons qui te plaisent, pas vrai ?

      Ne t’en fais pas, j’étais pareil à l’époque, et maintenant tout va bien : on peut s’en sortir, et ça vaut le coup !

      Hervé Lero

  • Patrick dit :

    MERCI BEAUCOUP VRAIMENT
    J’ai toujours cette peur en moi me laisse très angoissé j’ai peur de tout ils vont me faire mal si ce n’est pas déjà le cas
    j’ai peur que ma timidité m’empêche d’avoir un bon travaille.
    Je pense que ça va me poser un problème pour les entretiens
    En tout cas merci pour tes articles

    • Hervé dit :

      Content que les articles te soient utiles pour ta timidité !
      Oui c’est le regard des autres qui crée cette gêne, ces angoisses, ces rougissements.
      Et effectivement pour le boulot ça peut être un vrai frein : donc c’est super si ta priorité est de vaincre la timidité, ça devrait beaucoup t’aider !

      Hervé Lero

  • Steph dit :

    Ma timidité m’empêche de mener à bien mes projets, mes envies, de m’exprimer et d’être moi-même en public.

    • Hervé dit :

      Bonjour Steph,
      C’est effectivement un classique pour les personnes timides : rougir, trembler, transpirer quand on s’exprime en public.
      Mais ça se soigne bien (tous les détails dans la newsletter si tu n’es pas encore inscrit ;-))

      Hervé Lero

  • Corinne dit :

    Bonjour Herve,

    je viens de découvrir votre blog tout-à-fait par hasard en faisant une recherche d’image via le moteur de recherche google. Il y a plein de chose qui me bloque dans la vie car j’ai été victime d’intimidation dès l’enfance. J’ai du mal à faire confiance aux autres et cela affecte énormément mes relations interpersonnelles que ce soit sur le plan amicale, amoureux et même familial. Ma vie sociale se limite au travail… voilà!

    J’ai 40 ans et j’ai encore beaucoup de travail à faire sur moi…

    Merci de partager votre vécu et vos conseils avec moi.

    Corinne

    • Hervé dit :

      Bonjour Corinne,
      Il n’est jamais trop tard pour apprendre à ne plus être timide ou à ne plus rougir.
      Donc c’est super que vous ayez pris cette décision !
      Hervé Lero

  • Mélanie dit :

    Bonjour,

    J’ai 19 ans et je suis à la fac. Mon plus gros problème aujourd’hui est que je rougis constamment pour un rien et ça me pourrit la vie. Quand je passe un oral je stresse plus parce que je sais que je vais rougir que pour l’oral en lui même. Pourtant on m’a toujours dit que je parlais très bien à l’oral, que je suis intéressante … Mais je rougis vraiment tout le temps, avec mes amis, en classe, ma famille, et vraiment j’en peux plus car déjà que je n’ai pas énormément confiance en moi de base, là, c’est encore pire. Donc voilà mon objectif principal serait d’arrêter de rougir au plus vite.

    Je tiens à vous remercier pour tout ce que vous faites.

    Mélanie

    • Hervé dit :

      Oui c’est embêtant quand ça arrive tout le temps.
      Courage à toi, en prenant confiance ça va diminuer petit à petit, ne focalise pas trop là dessus et essaie de focaliser sur tes progrès et sur le positif.
      Bon courage,
      Hervé

  • Youss dit :

    Bonjour Hervé

    J’ai depuis quelques semaines le bonheur de lire vaut conseils qui m’aident au quotidien.
    Mon cas a moi et très particulier et je voulais avoir votre avis sur le sujet.
    L’année dernière j’étais une personne très très extravertie les critiques sur mon physique ou autre ne m’atteignent en rien …
    En revanche cette année la moindre remarque qu’elle soit positive ou négative je me met à rougir.

    Que se soit avec ma famille ou mes amis je rougis
    je fuis les repas de famille ou avec mes amis ou quand je ne peux pas y échapper et que je sens que je commence à rougir je me
    lève soudainement de table.
    Dans mon entourage des personnes savent que je rougis et n’hésite pas à me le faire remarquer quand cela ce produit ce qui me met encore plus mal.
    On m’a souvent dit que c’était « seulement psychologique » mais c’est bien plus que ça quand on ne l’a pas vécue personnellement…

    Ce sentiment là je ne veux plus le ressentir quand je rougis je me sens faible je me dégoûte je me dis mais qu’est-ce qui a pu changer entre l’année dernière et cette année.

    • Hervé dit :

      Bonjour,

      Je pense que tu as eu une baisse de ton estime de toi, qui t’a également fait perdre confiance en toi.

      Du coup, tu as commencé à douter un peu, et à rougir une ou deux fois. Et comme tu as considéré ça comme honteux de rougir, tu as accentué la peur de rougir…

      …qui déclenche encore plus de rougissement.

      Tu as peut-être également changé quelque chose dans ta vie qui a eu un impact négatif (quelque chose dont tu as honte, ou un travail qui ne te satisfait pas…). Parfois ça peut déclencher une crise et un manque de confiance.

      Hervé

  • Nassima dit :

    Salut,

    Tout d’abord je veux prendre l’occasion pour te remercier pour tout ce que tu as fait, c’est vraiment formidable et très généreux de toi de m’avoir aider , moi et toutes les autres personnes souffrant de la timidité, tu m’inspires chaque jour avec tes mails impressionnants , tu m’as donné à nouveau le courage, tu m’as redonné l’espoir de changement dont j’ai perdu depuis mon adolescence..

    Ah ! je me présente : je suis Nassima , je suis Tunisienne, j’ai 22 ans et je suis étudiante en 4ème année Médecine.
    Je viens de préciser mes études juste pour une raison: la Médecine a réconforté ma phobie ( je peux dire que j’ai une éreutophobie depuis mon adolescence et j’ai vraiment peur de rougir devant d’autres personnes à chaque action que je fais , plutôt que timide, ma timidité vient de cette phobie) pendant 4 ans et elle va le faire encore pour un an de plus : ce sont les 5 ans d’études pendant lesquelles je n’ai pratiquement jamais osé fait quoi que ce soit pour la vaincre: je subis tout simplement le malheur.. J’ai tout éviter et c’est facile à faire malgrés le chagrin accompagnat..
    Dans moins d’un an et demie, ce comportement d’évitement ne sera plus faisable..
    Je vais être interne en hôpital et je vais être obligée de présenter mes patients et mes dossiers médicales dans le service et dans la salle de staff en réunion autour d’une grande table ,devant une vingtaine de personnes dont le chef de service , mes seniors, les résidents ,les autres internes et les externes : ils vont juger mon travail chaque matin , je dois être debout devant eux, être le centre de l’intérêt (principale déclencheur de mes rougissements) , accepter leur critiques qui peuvent parfois être un peu méchant lorsque je fais des fautes, me défendre et m’expliquer..

    C’est un cauchemard..
    Je veux de tout mon coeur que tu m’aide à vainvre l’éreutophobie.. pouvez-vous le faire? sachant que je n’habite pas en France , je suis Tunisienne..

    bonne journée,

    Nassima

    • Hervé dit :

      Salut Nassima,

      Oui de ce que tu me dis, ce n’est pas vraiment une timidité de fond, mais plutôt un manque de confiance suite à des rougissements répétés, et la peur de rougir à nouveau (c’est un cercle vicieux : plus tu as peur de rougir et moins tu oses, et donc tu diminues encore plus ta confiance…).

      Donc je pense que plutôt que la timidité, tu devrais plutôt travailler sur ta confiance en toi, et sur le fait d’assumer ta faiblesse du rougissement. Par exemple en n’essayant plus de le cacher, mais en faisant un peu d’autodérision dessus quand tu sens que ça arrive.

      Parce que plus tu essaies de le cacher…et plus tu rougis. Tu verras que quand tu arriveras à y prêter moins d’attention, ça va diminuer.

      Donc 2 choses en parallèle :

      1/ travaille sur ta confiance en sortant régulièrement de ta zone de confort

      2/ essaie de ne plus avoir honte de rougir, de l’assumer de plus en plus, même si au début ce n’est pas facile !

      Courage à toi,

      Hervé

  • Laura dit :

    Bonjour Hervé, j’espère que tout va bien de ton côté.

    Je voulais te parler de ces quelques jours, depuis que je suis ton programme. Tout d’abord, tes mails me font beaucoup de bien, je prends note sur ce que j’estime important et essaie de les respecter.

    Cela me rassure beaucoup et je voulais te remercier. Je sais que je suis loin d’avoir vaincu à « 100% » ma timidité, mais je suis sûr la bonne voie.

    Depuis quelques jours, je me sens épanouie, j’arrive à rester neutre, sans rougir lorsque des gens parlent de moi et lorsque tous les regards sont braqués sur moi.

    Bien sûr, il s’agit là que de petites situations d’angoisse, mais avec le temps, j’arriverai à passer au dessus et rester forte.
    De plus, j’arrive à atteindre mes objectifs personnels, et ça me booste encore plus.
    Je me devais de te donner ces nouvelles.

    À très vite, Laura

    • Hervé dit :

      Salut Laura,

      Content que ça t’aide ! Oui je suis sûr également que tu es sur la bonne voie.
      C’est super les progrès que tu ressens déjà, ça donne beaucoup de motivation pour la suite !

      Je te souhaite le meilleur, et merci pour ces news fraiches 🙂
      Hervé Lero

  • Eva dit :

    Bonjour je m’appelle Eva j’ai 15 ans
    Quand je parle souvent je rougis mais pourtant je ne suis pas gêner mais j’ai un très manque de confiance en moi j’ai étais harceler etc…
    Je pense que c’est pour cela que pour parler en public rien que d’être avec la famille si l’ont me parle et tout le monde me regarde je rougis directement auriez vous des conseils car quand je rougis j’ai l’impression j’ai honte…

    • Hervé dit :

      Bonjour Eva,

      En appliquant les conseils de l’article tu devrais commencer à voir tes premiers progrès 🙂
      Ensuite tu pourras te concentrer sur le fait de prendre confiance en toi, pour faire reculer ta timidité, et les rougissements vont reculer petit à petit.
      Hervé

  • Flora dit :

    Bonjour,

    Je suis tombée sur votre guide que je trouve très inspirant !

    Je ne suis pas timide mais pourtant le rougissement commence à me gâcher la vie. Je ne rougis pas nécessairement quand je parle devant du monde mais je peux facile rougir à table avec ma famille et surtout je rougis lorsque qu’ils me posent une question à propos de mon copain..

    J’ai l’impression qu’il n’accepte pas le fait qu’on soit ensemble et je sens une pression lorsque j’ai une question à propos de lui et qu’il me juge.

    Et puis maintenant c’est systématique j’anticipe tellement que le rougissement vient même avant que la question soit entièrement posée.

    Avez-vous une astuce pour y remédier ?

    Merci de votre aide

    • Hervé dit :

      Bonjour Flora,

      Je te conseille d’assumer à 100% ta relation : pourquoi ne pas en parler quand toi tu en as envie, et pas quand on te pose des questions ?
      Ça te permet de maîtriser le timing, et de te préparer en conséquence. Anticipe les questions, ne cache pas ta relation, et ça devrait diminuer la gêne.
      Hervé

  • […] vous rougissez souvent, vous pouvez trouver des solutions dans mon article Comment arrêter de rougir et de se sentir mal à l'aise en public)La conseillère APEC qui m'avait dit que vu mon profil je ne pourrai jamais faire un métier de […]

  • Amoz dit :

    J’adore tout ce que tu as écrit sur les rougissement, timitdé, confience en sois… j’éspère que se site m’aidera a ne plus regarder le regard des autres mais a regarder mon regard sur ma personnaliter ♡♡♡

    • Hervé dit :

      Content que ça te plaise ! 🙂
      J’espère que ça t’aidera et que ça te servira de déclic dans ta prise de confiance !
      Hervé

  • >