6 mois sans télévision : le bilan - Changeons

6 mois sans télévision : le bilan

J’ai décidé il y a quelques mois (un peu plus de 6 mois pour être exact) de me passer de la télévision, je vous livre dans cet article un bilan de cette décision : bonne ou mauvaise chose de vivre sans télévision ?

Six mois sans télévision, le bilan

 

Pourquoi j’ai fait ce choix de vivre sans TV ?

J’avais déjà depuis quelques temps de sérieuses réserves sur le contenu des émissions TV et de ce que ça pouvait amener de positif dans ma vie. Puis j’ai découvert une conférence de Michel Desmurget, ce qui m’a poussé à acheter son très bon livre TV lobotomie et à le lire.

La lecture de ce livre m’a plus que confortée dans mon choix, en découvrant tous les effets néfastes de la TV sur notre santé, notre QI, notre capacité à tomber dans le piège des publicitaires et des vendeurs d’émotions fortes (un téléspectateur qui a peur est un téléspectateur qui reste devant son écran et consomme d’avantage car en cas de stress nos cerveaux sont programmés pour mieux retenir ce qu’on leur transmet : autrement dit, plus on stresse le spectateur et plus il achètera ce qu’il voit dans les pubs !).

6 mois sans télévision, est ce difficile ?

Étonnamment, non. Je pensais que certaines émissions me manqueraient, mais quand on prend un peu de recul ce n’est pas du tout le cas. Même les meilleures émissions divertissantes ne servent qu’à tuer le temps, elles ne nous apprennent rien ou presque. Prenez pour exemple une mécanique bien huilée comme top chef ou masterchef : vous avez beau regarder 3 heures par semaine ce programme pendant 10 semaines, à la fin vous êtes toujours incapable de faire la moindre recette. Le but de la télévision n’est pas de vous apprendre des choses, mais de vous scotcher devant l’écran pour que vous restiez regarder les publicités, ne l’oubliez pas.

Il y a parfois des programmes que je veux voir, comme des évènements sportifs : au lieu de rester devant ma télévision, j’appelle des amis pour aller voir ces matchs importants dans des bars, ce qui est beaucoup plus convivial et permet de découvrir des nouveaux endroits et de rencontrer du monde.

vivre sans télevision - changeons

Que peut-on y gagner ?

Le français en moyenne passe plus de 3h30 devant la télévision par jour. Soyons gentils et disons que sur les 3h30 il y a environ 30 minutes de programmes « intelligents » regardés, cela donne 3h de vie de perdues par jour. Soit plus de 20 heures par semaine, 80 heures par mois, 960 heures par an. Soit 40 journées entières de 24h chacune passée devant la télévision sur des programmes anodins tous les ans !

Arrêter de regarder la tv, c’est libérer ce temps pour faire autre chose : voir ses amis, lire un livre, se cultiver, écrire un livre, apprendre un instrument de musique ou une nouvelle langue, etc.

Le temps libéré est énorme, même si vous gagnez une heure par jour parce que vous la regardiez assez peu, ça reste une quantité de temps énorme mise à votre disposition pour devenir une meilleure personne !

Depuis que j’ai arrêté la TV, j’ai donc plus de temps pour ma vie sociale (je sors d’avantage le soir, je trouve le temps de faire plus de sport, etc) et mes projets importants.

L’autre effet le plus bénéfique est la baisse de l’influence de la publicité. Quand je regardais la TV, j’avais envie d’acheter les produits que j’y avais vus. Depuis que j’ai arrêté, je suis beaucoup moins sujet aux publicités : plus aucune pub TV, je zappe systématiquement les pubs radio dans ma voiture, j’ai un bloqueur de pub sur internet : résultat, je n’ai plus du tout envie d’acheter les produits sucrés / gras / chimiques dont on nous rabâche les oreilles toute la journée, quand je fais mes courses je suis naturellement plus attiré par des choses plus saines : légumes et fruits par exemple.

Je trouve que c’est très sain de diminuer cette emprise de la société de consommation sur nos habitudes alimentaires et de l’emprise des marques sur nos achats.

Enfin, dernier avantage non négligeable, je suis beaucoup moins exposé à la vision hyper négative des médias sur notre société. Je vous invite à lire mon article sur comment gérer les émotions négatives (ou le syndrôme Charlie Hebdo). Résultat : j’ai une vision beaucoup plus positive de la vie, je ressens moins de craintes et d’anxiétés au quotidien.

Des inconvénients à arrêter la TV ?

Très peu. On pourrait craindre une sorte d’isolation sociale (ne pas regarder les mêmes programmes que tout le monde), mais je n’ai pas noté ça dans ma vie : si vraiment une discussion tourne autour de quelque chose que je ne connais pas, je demande qu’on m’explique, ou je dis que je ne connais pas et on parle d’autre chose tout simplement. Il m’arrive parfois de ne pas être au courant de quelques informations périphériques qui ne changent pas la face du monde (la mort de Framboisier des musclés ou de Démis Roussos que j’ai appris une semaine après par exemple), je trouve que ce n’est pas un prix à payer insurmontable (tout en sachant que l’on peut compenser par l’achat de journaux papier ou sur internet notamment).

Un bilan 100 % réussi ?

Pour être honnête, pas complètement. En effet, j’ai remplacé une partie de ce temps libre par du « glandouillage » sur Youtube ou internet, qui équivaut grosso modo à la même chose que de regarder la télévision, les publicités en moins.

Mais en dehors de ça, l’expérience de vivre sans télévision est complètement concluante. Je dirais challenge réussi à 80%, et c’est déjà énorme quand je pense à tous les bénéfices que j’en ai tirés.

Conclusion : devez-vous arrêter la télévision ?

Décider d’arrêter de regarder la télévision pourrait bien être un tournant dans votre vie, en vous libérant du temps, de l’énergie, de l’envie pour voir vos amis, faire du sport, vous cultiver, rencontrer de nouvelles personnes et mettre en place des objectifs importants de votre vie.

Essayez, et vous verrez !

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager, et de me dire en commentaire quel est votre rapport avec la télévision : en êtes vous dépendant ou non ?

Edit : ajout du 23/04/16

Cela fait maintenant plus d’un an et demi que je vis sans télévision.

Je ne ressens actuellement aucun manque vis à vis de ce média, je me demande même comment j’ai pu croire qu’il était si important pendant des années.

Je me surprends même à être dérangé quand, lors de soirées chez des amis, ceux-ci allument leur poste. Vu que je me suis déshabitué du média, j’ai plus de recul devant le vide de la majorité des programmes proposés.

Mais surtout ce qui a changé c’est ma vision du monde, qui est beaucoup plus positive et moins anxiogène. La télévision adore insister sur les menaces, les drames, les morts violentes, et ne voit que peu d’intérêt à parler des bonheurs simples de la vie. En éteignant la télévision, on rétablit la balance en abandonnant les listes interminables de faits divers tragiques.

Je me rends maintenant compte que durant toutes ces nombreuses années passées devant ma télévision, j’étais un mouton qui pensait avoir son libre arbitre.

Choisir d’éteindre sa télévision, c’est aussi choisir de ne plus laisser son cerveau en mode veille, et de vivre sa vie autrement. C’est un choix de vie, presque un acte de rébellion symbolique contre un système établi.

Éteindre sa télévision, c’est allumer sa conscience. Et ça me plait.

Découvrez également :

titre-personne-vietitre-victimetitre-extraordinaire

Partage pour aider tes amis à prendre confiance et à vivre leur vie à 100%
  • 7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    7
    Shares

Clique ici pour laisser un commentaire