6 mois sans télévision : le bilan - Changeons

6 mois sans télévision : le bilan

J’ai décidé il y a quelques mois (un peu plus de 6 mois pour être exact) de me passer de la télévision, je vous livre dans cet article un bilan de cette décision : bonne ou mauvaise chose de vivre sans télévision ?

Six mois sans télévision, le bilan

 

Pourquoi j’ai fait ce choix de vivre sans TV ?

J’avais déjà depuis quelques temps de sérieuses réserves sur le contenu des émissions TV et de ce que ça pouvait amener de positif dans ma vie. Puis j’ai découvert une conférence de Michel Desmurget, ce qui m’a poussé à acheter son très bon livre TV lobotomie et à le lire.

La lecture de ce livre m’a plus que confortée dans mon choix, en découvrant tous les effets néfastes de la TV sur notre santé, notre QI, notre capacité à tomber dans le piège des publicitaires et des vendeurs d’émotions fortes (un téléspectateur qui a peur est un téléspectateur qui reste devant son écran et consomme d’avantage car en cas de stress nos cerveaux sont programmés pour mieux retenir ce qu’on leur transmet : autrement dit, plus on stresse le spectateur et plus il achètera ce qu’il voit dans les pubs !).

6 mois sans télévision, est ce difficile ?

Étonnamment, non. Je pensais que certaines émissions me manqueraient, mais quand on prend un peu de recul ce n’est pas du tout le cas. Même les meilleures émissions divertissantes ne servent qu’à tuer le temps, elles ne nous apprennent rien ou presque. Prenez pour exemple une mécanique bien huilée comme top chef ou masterchef : vous avez beau regarder 3 heures par semaine ce programme pendant 10 semaines, à la fin vous êtes toujours incapable de faire la moindre recette. Le but de la télévision n’est pas de vous apprendre des choses, mais de vous scotcher devant l’écran pour que vous restiez regarder les publicités, ne l’oubliez pas.

Il y a parfois des programmes que je veux voir, comme des évènements sportifs : au lieu de rester devant ma télévision, j’appelle des amis pour aller voir ces matchs importants dans des bars, ce qui est beaucoup plus convivial et permet de découvrir des nouveaux endroits et de rencontrer du monde.

vivre sans télevision - changeons

Que peut-on y gagner ?

Le français en moyenne passe plus de 3h30 devant la télévision par jour. Soyons gentils et disons que sur les 3h30 il y a environ 30 minutes de programmes « intelligents » regardés, cela donne 3h de vie de perdues par jour. Soit plus de 20 heures par semaine, 80 heures par mois, 960 heures par an. Soit 40 journées entières de 24h chacune passée devant la télévision sur des programmes anodins tous les ans !

Arrêter de regarder la tv, c’est libérer ce temps pour faire autre chose : voir ses amis, lire un livre, se cultiver, écrire un livre, apprendre un instrument de musique ou une nouvelle langue, etc.

Le temps libéré est énorme, même si vous gagnez une heure par jour parce que vous la regardiez assez peu, ça reste une quantité de temps énorme mise à votre disposition pour devenir une meilleure personne !

Depuis que j’ai arrêté la TV, j’ai donc plus de temps pour ma vie sociale (je sors d’avantage le soir, je trouve le temps de faire plus de sport, etc) et mes projets importants.

L’autre effet le plus bénéfique est la baisse de l’influence de la publicité. Quand je regardais la TV, j’avais envie d’acheter les produits que j’y avais vus. Depuis que j’ai arrêté, je suis beaucoup moins sujet aux publicités : plus aucune pub TV, je zappe systématiquement les pubs radio dans ma voiture, j’ai un bloqueur de pub sur internet : résultat, je n’ai plus du tout envie d’acheter les produits sucrés / gras / chimiques dont on nous rabâche les oreilles toute la journée, quand je fais mes courses je suis naturellement plus attiré par des choses plus saines : légumes et fruits par exemple.

Je trouve que c’est très sain de diminuer cette emprise de la société de consommation sur nos habitudes alimentaires et de l’emprise des marques sur nos achats.

Enfin, dernier avantage non négligeable, je suis beaucoup moins exposé à la vision hyper négative des médias sur notre société. Je vous invite à lire mon article sur comment gérer les émotions négatives (ou le syndrôme Charlie Hebdo). Résultat : j’ai une vision beaucoup plus positive de la vie, je ressens moins de craintes et d’anxiétés au quotidien.

Des inconvénients à arrêter la TV ?

Très peu. On pourrait craindre une sorte d’isolation sociale (ne pas regarder les mêmes programmes que tout le monde), mais je n’ai pas noté ça dans ma vie : si vraiment une discussion tourne autour de quelque chose que je ne connais pas, je demande qu’on m’explique, ou je dis que je ne connais pas et on parle d’autre chose tout simplement. Il m’arrive parfois de ne pas être au courant de quelques informations périphériques qui ne changent pas la face du monde (la mort de Framboisier des musclés ou de Démis Roussos que j’ai appris une semaine après par exemple), je trouve que ce n’est pas un prix à payer insurmontable (tout en sachant que l’on peut compenser par l’achat de journaux papier ou sur internet notamment).

Un bilan 100 % réussi ?

Pour être honnête, pas complètement. En effet, j’ai remplacé une partie de ce temps libre par du « glandouillage » sur Youtube ou internet, qui équivaut grosso modo à la même chose que de regarder la télévision, les publicités en moins.

Mais en dehors de ça, l’expérience de vivre sans télévision est complètement concluante. Je dirais challenge réussi à 80%, et c’est déjà énorme quand je pense à tous les bénéfices que j’en ai tirés.

Conclusion : devez-vous arrêter la télévision ?

Décider d’arrêter de regarder la télévision pourrait bien être un tournant dans votre vie, en vous libérant du temps, de l’énergie, de l’envie pour voir vos amis, faire du sport, vous cultiver, rencontrer de nouvelles personnes et mettre en place des objectifs importants de votre vie.

Essayez, et vous verrez !

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager, et de me dire en commentaire quel est votre rapport avec la télévision : en êtes vous dépendant ou non ?

Edit : ajout du 23/04/16

Cela fait maintenant plus d’un an et demi que je vis sans télévision.

Je ne ressens actuellement aucun manque vis à vis de ce média, je me demande même comment j’ai pu croire qu’il était si important pendant des années.

Je me surprends même à être dérangé quand, lors de soirées chez des amis, ceux-ci allument leur poste. Vu que je me suis déshabitué du média, j’ai plus de recul devant le vide de la majorité des programmes proposés.

Mais surtout ce qui a changé c’est ma vision du monde, qui est beaucoup plus positive et moins anxiogène. La télévision adore insister sur les menaces, les drames, les morts violentes, et ne voit que peu d’intérêt à parler des bonheurs simples de la vie. En éteignant la télévision, on rétablit la balance en abandonnant les listes interminables de faits divers tragiques.

Je me rends maintenant compte que durant toutes ces nombreuses années passées devant ma télévision, j’étais un mouton qui pensait avoir son libre arbitre.

Choisir d’éteindre sa télévision, c’est aussi choisir de ne plus laisser son cerveau en mode veille, et de vivre sa vie autrement. C’est un choix de vie, presque un acte de rébellion symbolique contre un système établi.

Éteindre sa télévision, c’est allumer sa conscience. Et ça me plait.

Découvrez également :

titre-personne-vietitre-victimetitre-extraordinaire

Partager
  • Alexandre dit :

    Merci pour cet article excellent ! La télévision est devenue le premier loisir des Français. En additionnant le temps passé sur smartphone, ordinateur et tablette, cette utilisation personnelle culmine à plus de 5 heures par jour.
    Il faut donc remettre au centre notre esprit créatif et critique, choisir ce que l’on consomme et allouer du temps à nos vraies passions. En étant conscient de ce constat, nous pouvons changer et être plus heureux. Éteindre sa télévision, c’est allumer sa conscience, c’est magnifiquement dit ! waouh

    J’ai vendu ma TV il y a plus de 3 mois, j’ai clairement ressenti un vide les 3 premières semaines, mais que du positif par la suite 🙂
    Alex, 24 ans.

    • Hervé dit :

      Bravo pour cette décision radicale, c’est courageux d’avoir vendu ta TV !
      Et merci pour ton partage d’expérience, c’est vrai qu’au début on ressent un manque parce qu’on est habitué, mais ensuite on se sent libérés.
      Tu as raison, choisir consciemment ce que l’on consomme, c’est une clé importante : la tv étant devenu un reflexe pour la plupart d’entre nous, on se posait juste devant par habitude, en subissant la plupart des programmes. En reprenant le contrôle de sa consommation, on reprend symboliquement aussi le contrôle de notre temps, et donc de notre vie (en partie ;-))
      Hervé

  • porte de garage perpignan dit :

    La TV a clairement été remplacée par Internet, et sans pour autant passer du temps à regarder des vidéos, car la radio m’accompagne une bonne partie de la journée, et sinon le soir j’adore la lecture, au calme …

    • Hervé dit :

      C’est bien de ne pas être tombé dans le piège de remplacer la tv par un zapping youtube, belle discipline, bravo !
      La lecture c’est top en effet, je te rejoins 🙂

  • all dit :

    Pour ma part j’ai supprimé 2 choses: facebook et la TV et j’ai ainsi gagné plus de 3h par jour de temps libre pour m’occuper de mes enfants, de ma comptabilité, ou encore lire ! j’ai d’ailleurs investi dans une liseuse et la « petite lucarne » ne me manque pas du tout !

    • Hervé dit :

      Oui on ne se rend pas compte du temps qu’on perd sur des choses aussi futiles que facebook ou la tv !
      Bravo pour ces décisions qui te font gagner des expériences de vie précieuses !
      Je suis aussi un adepte de la liseuse, impeccable pour augmenter le nombre de lectures annuelles 🙂

  • courtier immobilier perpignan dit :

    Pour ma part, j’ai opté pour un moniteur informatique, des enceintes USB et Netflix via chromecast. mais surtout pas de tv en direct, pas de tuner ni d’antenne. et sinon j’apprécie beaucoup la radio, y compris les fictions nocturnes de france culture : ça permet très clairement de développer l’imagination, bien plus que la TV !

  • Max dit :

    Salut Hervé 🙂 super article 😉

    j’ai progressivement couper le câble depuis maintenant un an et demi.
    Face aux géants comme Twitch/Youtube/DailyMotion/Internet Archive/INA FR/ONF (OFFICE NATIONNAL du FILM du CANADA)/fils RSS/forum spécialisé

    Pourquoi j’aurais besoin d’la télévision lol
    J’ai une télé HD et encore, j’allume seulement pour les jeux video ou un films DVD/BlueRay.
    ma passion ? les livres science-fiction (mais pas que 😉 )
    à quelques documentaires ici et là, j’regardais presque plus la tv et une journée j’ai débrancher le câble pour m’installer un antenne hertzienne et… j’allumait presque plu sauf pour les raisons citer, j’ai retirer mon antenne et up… c’était fait (depuis un an et demi)

    • Hervé dit :

      Merci Max !
      Oui effectivement la télé est de moins en moins indispensable, et même on s’en passe très bien 🙂 Et au passage ça libère du temps libre pour lire, voir ses amis, faire du sport ou se reposer, au choix 🙂
      ps : quels sont tes auteurs de SF préférés ?

      • Max dit :

        Isaac Asimov,
        Alfred Elton Van Vogt,
        Michael Crichton (techno-thriller),
        Philip Kindred Dick,
        Brian Aldiss,
        William Gibson

        Si tu me demande de choisirs ? Isaac Asimov

        • Hervé dit :

          Ah oui, je suis un grand amateur d’Asimov aussi, la série sur les robots est juste géniale (les lois de la robotique 🙂 )
          Merci pour les références !

          • Max dit :

            Fait plaisirs l’ami 😉

            Isaac Asimov est (était de son vivant) un auteur prolifique,
            regarder la télé m’empêchait de m’laisser aller à ma passion.
            LA LECTURE de SF, avec le temps libre (du au débranchement télé)

            j’ai commencer la lecture de LE SINGE NU du zoologue et antropologue
            Desmond Morris, une étude qui traite de l’homosapiens (homme moderne) très interessant jusqu’à date 😀

            Ensuite, retour à la science-fiction classique avec mes nouvelles
            connaissances acquis au cours de cette lecture 😉

            Pour terminer, j’ai un proverbe qui dit, je cite :
            Pour mieux comprendre se qui nous entourent, essayer d’abord de le comprendre

  • Erual dit :

    Bonjour tout le monde ! Si je suis tombée sur cette article ou d’ailleurs je n’ai pas regardé la date lol, c’est parce que au fond de moi j’en ai marre de la télé et qui s’est combien j’aime les séries, les fims et émissions intéressante sur les animaux ou chose de la vie !

    Je suis très smartphone aussi mais au fond ce sont de mauvais réflexes, je passe mon temps à regarder facebook aussi, ça sert à rien du tout au final, sauf pour garder un contact avec des personnes si on veut les revoir un jour. J’ai passer une semaine sans télé sauf une soirée en Vendée et sans réseaux, donc pas de portable ni internet et c’était génial ! En rentrant je me sentais super bien !

    Et mon conjoint ne l’a pas allumer, alors que dés qu’il est a la maison il l’allume. J’ai moins ce réflexe que lui à la base, et puis je suis créative, je fais des bijoux en pâte polymère ou des accessoires, j’adore et j’aimerais faire plus que ça comme se faire un atelier sculpture bois ect vu que on a eu nos diplômes la dedans . Mais ma moitié ne fait rien il lui faudrait un garage, mais bon on pourrait faire sans !

    Ce n’est pas sa faute mais ça m’exaspère ce reflex de télé, je suis sur qu’on apprécie plus nos séries à force, moi ça me soule, je regarde un épisode le matin après je sais stopper et faire autre chose te les moments ou j’ai étais accro, j’étais malheureuse, pas bien dans ma peau du fait de pas travailler et la télé n’arrange rien ! De fois je m’énerve seule, et le conjoint qui ne fait que ça, j’aimerais juste casser cette p**** de télé !

    On pourrais avoir des occupations en commun, monter quelque chose, et le voir faire quelque de ces doigts me ferait du bien !
    C’est con mais ça me ferais plaisir ! Alors c’est l,excuse de je rentre du boulot, je suis crevé, et puis bim, télé, on y passe la soirée. Si on sort pas de l’appartement c’est la télé. Heureusement on est pas du genre à l’allumer quand il y a des invités ! Donc comment faire, la télé me rend malheureuse , la télé bouffe mon couple, la télé est un bruit de fond qui me rend barge! La télé ne te dit pas lève et bouge toi !

    Je connait un couple qui vit de leur art, même âges, ils vivent avec moins de moyen surement, mais ils se font leur potager, vendent leur objet au marché et ils ont l’air heureux, je suis sur qu’il ne sont pas accro à la télé ! C’est comme une drogue quand on l’arête on se sens mieux ! Je vous fais la bises à toutes et à tous ! Courage dans vos expérience contre l’abrutissage !

    • Hervé dit :

      Merci pour ton expérience ! Pour ma part ça doit maintenant faire 2 ou 3 ans que je vis sans télé, et je m’en porte vraiment bien 🙂
      Pourquoi ne pas en discuter avec ton conjoint, et se mettre d’accord pour passer au moins une ou deux soirées sans télé par semaine pour commencer ?

  • Pat dit :

    8 ans deja sans tv…c’est le pied. Le soir, je marche…

    • Hervé dit :

      Excellent, effectivement une fois qu’on a goûté aux joies de se passer de la TV on n’a pas du tout envie d’y retourner ! Merci pour ton témoignage.

  • SERY dit :

    j’avais une ex épouse accros à toutes les conneries possibles , donc je m’obligeais à l’accompagner , étant un grand lecteur je lisais jusqu’à très tard pour compenser mon besoin de culture, aujourd’hui je ne regarde que très rarement la tv et ma nouvelle compagne me ressemble sur ce point, nous échangeons beaucoup, parlons de tellement de choses plus positives. Le résultat est : je dors plus et mieux, je suis plus attentif aux paroles de ma chérie et des autres et j’ai surtout plus de temps pour la zen attitude, malgré tout je reste informé par internet et la presse mais avec parcimonie.
    sur une île déserte avec de la lecture et de la musique, ma femme de temps en temps (2000 mots à la minute)
    me suffise amplement…

    • Hervé dit :

      Ah oui, 2000 mots par minute tu as une championne avec toi 😉
      Oui c’est important d’être entouré de gens qui sont sur la même longueur d’ondes, difficile de se cultiver quand on passe 4h par jour devant les chtis à Myconos en effet !
      Bien d’accord avec toi, sur une île déserte la TV serait la dernière chose qui me manquerait je pense 😉

  • Melio dit :

    Essayer de les faire essayer.. duuuurr
    j’ai écris une page aussi histoire de… A plusieurs on peut peut être y arriver !
    https://unmondesanstelevision.wordpress.com/

  • Melio dit :

    Mais oui merci ! j’ai l’impression d’être bizarre quand je dis que ça fait plus d’un an que je n’ai plus de télé dans mon salon… alors qu’en fait je revis totalement !!!!

    • Hervé dit :

      Oui c’est normal que les gens trouvent ça bizarre, car ça contredit quelquechose qu’ils considèrent comme une évidence et qu’ils n’ont jamais remis en question : la TV dans le salon.
      Il faut sortir de cette phase de surprise et essayer pour se rendre compte de tous les bienfaits !

  • Sandra dit :

    Bonjour,
    Mon fils de 2 ans et demi m’a fait prendre conscience que la télévision prenait trop de place dans notre vie. Cela fait 1 semaine que nous avons choisi de vivre sans télévision et les bienfaits sont déjà là ! Depuis que je suis maman je « n’avais pas le temps » de lire… En réalité je n’avais pas le courage d’éteindre la télé !

    • Hervé dit :

      Bonjour, effectivement la plupart des choses que nous n’avons « pas le temps » de faire, nous pourrions les faire avec une organisation différente de notre temps. En moyenne pour un français la télévision prend 3h45 par jour, ça laisse le temps de faire pas mal de projets importants à la place (lire, voir ses amis, faire du sport, créer un projet en parallèle de son travail, écrire, méditer, se reposer ou tout ce qu’on veut en fait 😉 )

  • Paucot dit :

    Bonjour
    Il y a très longtemps, j’ai vu un reportage à la télévision qui montrait à quel point nous perdions notre temps devant cet écran.
    Ils proposaient de tourner la télé face au mur pendant 3mois.
    Il était génial et j’aimerais le retrouver
    Avez-vous une idée?
    Claude

    • Hervé dit :

      Salut Claude !
      Non je ne connais pas ce reportage, mais l’idée est géniale, et assez subversive : dire à la TV que la TV est inutile, peu de chaînes acceptent ça ! Si les gens se rendaient compte de la réalité de ce média, les recettes générées par les publicités serait vraiment moindres.
      Tiens moi au courant si tu le retrouves !
      Hervé

  • Lionel dit :

    Cela fait plus de 3 ans que je vis sans télé. C’est quand je vais chez les autres, là où elle est toujours allumée, que je vois l’énorme effet bénéfique. Je ne peux plus la regarder tellement ils cherchent à nous rendre débiles. Je suis heureux pour mes enfants.

    • Hervé dit :

      Exact, quand on la regarde avec du recul on se dit : « mais qu’est ce que c’est débile ! », on ne s’en rend pas compte tant qu’on a le nez dedans. Merci pour ton témoignage, 3 ans c’est cool. Et ça ne sera que bénéfique pour tes enfants, je ne sais pas si tu as lu TV lobotomie, dedans il raconte les effets négatifs sur les petits de la tv et c’est assez flippant !

      • Lionel dit :

        Mais il y a un effet pervers au fait de ne plus avoir de télé !! On s’informe plus, on choisi ce que l’on veut voir (par internet), et là on est submergé par la réalité …. et j’avoue que c’est dur, ça en devient même démoralisant dès fois.

        • Hervé dit :

          Oui et non. Comme tu le dis, tu choisis ce que tu veux voir, et de la même façon qu’avec la télévision tu peux choisir de faire l’impasse sur les choses qui ne te semblent pas importantes : les faits divers tragiques, les chiens écrasés et les actualités toujours plus négatives en font partie.
          C’est un choix de continuer à les subir, comme c’est un choix d’arrêter. Tu peux choisir de ne cliquer que sur les news d’ordre important (ce qui se passe vraiment dans le monde) plutôt que de lire une dépêche sur un accident ou sur une agression violente.
          Ne pas oublier que les sites d’information sur internet flattent également nos instincts primaires (titres racoleurs, jouer sur nos peurs) pour nous faire cliquer, un fait divers sanglant fera toujours plus de clics qu’un fait divers positif. Les 2 arrivent, mais on ne parle que d’un seul des deux, ce qui donne ce côté démoralisant et une représentation complètement biaisée de la réalité.

          • Greg Armatory dit :

            Et on sait depuis longtemps que la peur fait consommer aveuglément, tout est lié !

          • Hervé dit :

            En tout cas ça a été prouvé que la peur nous rend plus réceptifs aux messages suivants, qui sont très souvent des messages publicitaires, donc oui on peut dire que la peur fait (indirectement) consommer.
            En plus la peur va avoir tendance à nous scotcher davantage devant nos écrans (tv, news internet), donc c’est double bénéfice pour les médias d’utiliser ce moyen de fidéliser le spectateur et de le rendre plus disponible pour ses annonceurs. Au détriment du téléspectateur qu’on angoisse à longueur d’année, mais ce ne sont pas leurs préoccupations principales.

  • Greg Armatory dit :

    J’en suis venu à lire votre article car avec ma compagne nous ne regardons que très rarement la télévision et quand nous le faisons c’est pour voir des documentaires sur Arte ou France 5 (animaliers et géographiques). Et à deux reprises en attendant des programmes de cet intérêt nous avons regardé autre chose et nous nous sommes rendus compte qu’on se déconnectait immédiatement de la réalité et que nous regardions mécaniquement un contenu qui ne nous intéressait pas. Nous étions convaincus d’avoir détruit ce lien malsain avec la télé pour finalement réaliser qu’il peut renaître en un clin d’oeil. Comme quoi rien n’est acquis et il faut rester vigilant.
    J’ai moi-même fait un article sur mon blog au sujet de Michel Desmurget. Bravo pour votre démarche et j’espère qu’elle inspirera bon nombre de personnes afin de les extirper de cette tragédie car c’en est une.

    • Hervé dit :

      Salut Greg !
      Effectivement on peut « replonger » assez facilement, par le côté addictif et facile de débrancher son cerveau pour zapper sur des programmes certes parfois bien réalisés mais sans aucun fond.
      Je trouve aussi que le livre de Desmurget est un livre qui mériterait d’être lu par tous, pour décider ensuite en son âme et conscience de continuer ou non à regarder la TV. Pourtant, je pense que quasiment tout le monde ignore la réalité et les impacts négatifs de la télé, un peu plus d’information et d’éducation là dessus ne pourrait qu’aider les gens. J’espère aussi que le fait de faire des articles sur nos blogs fera réfléchir les gens et changera leurs habitudes (pour leur bien) dans le futur.

  • MamaLoutre dit :

    Salut, ça fait maintenant des 4 ans que je me tâte à débrancher la prise d’antenne… Depuis la naissance de mon fils! J’ai fermé mon compte FB quelques mois aprés avoir accouché, je passais trop de temps à lire les débilités de mes « amis » au détriement du temps à admirer mon enfant grandir…
    Nous avons un mode de vie un peu à part car à la campagne, pas de haut débit, il nous faut 1/2 journée pour regarder une vidéo sur le replay (et je déconne pas!), nous avons régulièrement des coupures de courant, je suis végétarienne, mon fils intolérent au gluten et au lactose, je fais mes propres produits ménagers, mes enfants ont porté des couches lavables, nous avons beaucoup d’animaux et je nourris un projet professionnel autour de la permaculture, du jardin nourricier, des enfants atypiques (mon fils étant un enfant atypique)…
    De part mes rencontres, nos déceptions amicales, familiales, nous nous ouvrons à une façon de vivre plus ancrée dans la réalité et le respect…
    De plus en plus la lucarne n’a plus rien de réel, plus rien de respectueux, hors mis quelques reportages sur les dérives agro-industrielles, la planète, l’Histoire… Et pourtant je dois bien avouer que je suis une accroc!!!
    A moi « les reines du shopping », « top chef », « kho lantah » et autre trucs neuneu… Je suis une adepte de séries aussi, et quand je dis JE je devrais dire NOUS, car mon conjoint fait pareil…
    Mais nous sommes conscients que c’est con, que cela nous épuise littéralement, dans notre corps et dans notre esprit, nous nous endormons en bavant sur le canapé, ayant du mal à nous souvenir devant quoi nous nous étions calés, une fois au lit, nous trouvons mal notre sommeil, nous nous levons fatigués, nous communiquons mal, nous communiquons moins et petit à petit c’est le lien particulier qui s’éfrite…
    Pour rajouter à cela, le fait que les pro de l’audiovisuel nous prennent pour des cons tant par la pauvreté du contenu, que par l’acces parfois difficile du contenant et son cout de plus en plus onéreux!
    On nous bassine (un peu mais pas assez) avec l’obsoléscence programmée de nos appareil AÏTEK , mais on nous OBLIGE à renouveler nos écrans en nous donnant de nouvelles normes de diffusion (HD et je sais pas trop quoi encore…) on nous oblige à consommer des appareils qui n’ont même plus de bouton de mise hors tension, on nous oblige à consommer des watt, à augmenter nos factures… Voui on nous oblige pas vraiment, mais on nous fait croire que sans on ne survivra pas…
    Alors cette fois j’en ai mare, ce soir je discute avec l’Homme (devant la TV qu’il s’emmerdera à reprogrammer puisque depuis ce matin nous ne recevons plus le signal… Et oui tube cathodique et décodeur TNT!) et j’espère bien gagner le débranchage de l’antenne!
    Je pense garder ma bestiole encore un peu à la cuisine quoi que… Mais au salon elle ne me servirait que pour regarder des DVD et mes vieilles K7 vidéo (Oui oui!!! J’ai 34 ans!) mes enfants ne la regardent déjà pas, exception faites de leurs DVD de dessins animés et des star wars de papa! Elle ne serait donc plus un instrument de manipulation, mais un outil de culture et de loisir occasionnel…
    Ce serait un bon début…
    Peut être que nous nous remettrions à acheter le journal?! Et que mon Homme se mettrait un peu à la lecture parce que bon s’il me remplace la TV par la tablette, je le tape!!!! (et je rebranche l’antenne!!!!)
    Bravo à ceux qui testent et qui perdurent, bravo aussi à ceux qui limitent déjà simplement et courage aux autres!

    • Hervé dit :

      Merci pour ton très beau témoignage !

      Ça m’a fait rire de lire l’avertissement sérieux comme quoi il n’y aurait pas de télé pendant une nuit au passage à la nouvelle norme HD, c’est là que tu vois que la tv est une drogue pour certains qui semblaient paniqués par la nouvelle !
      Effectivement, non seulement on nous vend des TVs assez chères, mais on oblige à changer les décodeurs régulièrement. Sans compter la redevance TV, et l’électricité comme tu le soulignes, à la fin de l’année la note est assez salée pour le peu de bons programmes qu’on y trouve.

      C’est une bonne chose que tu limites la tv petit à petit. Moi je l’ai fait quasiment d’un coup, mais chacun sa méthode (c’est comme pour arrêter de fumer finalement 😉 ) Dans les deux cas tu sais que ça sera bon pour toi, mais tu as peur que ça te manque. Ce que je peux te dire, c’est qu’après plus d’un an, je n’ai aucune envie de m’y remettre, trop de bénéfices à se passer de télé !
      Mais déjà ne plus subir mais vraiment choisir ses programmes c’est une étape clé. Si tu as envie de regarder un ou 2 documentaires par semaine ou ta série préférée, ce n’est pas ça qui va te faire du mal. Le souci c’est que c’est difficile de se limiter, et on se retrouve vite à zapper et à perdre notre soirée devant des émission certes très bien faites (koh lantah, top chef ou autres) mais vides d’intérêt et de sens (même après 10 saisons de 20 épisodes, on ne saurait pas pêcher un poisson au harpon ou cuisiner une blanquette façon grand chef…)
      Le but des chaines c’est de vendre des espaces pub, pas de faire des programmes utiles. Et tant pis si ça zombifie des millions de gens tous les soirs, si ça rapporte suffisamment le programme sera renouvelé.

      Arrêter la tv, ça devrait même te libérer du temps pour peaufiner ton beau projet professionnel. Rien que ça, ça vaut le coup. Et de partager des moments plus riches avec tes proches (rien de tel pour tuer une discussion que de mettre la tv, même en fond sonore). En moyenne, si tu arrêtes la TV, tu gagnes 4h de vie par jour. C’est juste énorme 😉

      Tiens moi au courant de tes avancées,
      À très vite,
      Hervé

  • laurent dit :

    je tente l’experience aujourd’hui je vous tiendrez au courant

    • Hervé dit :

      Yes, cool ! Tu verras c’est une super expérience, je n’ai aucune envie de revenir en arrière ! Tiens moi au courant ! 😉

  • Viperine dit :

    Bonjour
    Bel article. Il y a aussi le côté propagandiste de la tv
    Voici un lien qui inclus une étude très intéressante confirmant ton propos
    Amicalement

    http://www.upr.fr/actualite/upr-parti-politique/rapports-entre-temps-parole-mediatique-et-resultats-aux-elections

    • Hervé dit :

      Oui il y a un côté propagande qui est évident déjà dans l’autopromotion et dans le fait de faire croire que la TV est indispensable (à part la phrase humoristique « vous pouvez éteindre votre télévision et reprendre une activité normale » des guignols il y a 20 ans, je ne crois pas avoir entendu une seule critique sur le bien fondé de regarder la télé depuis que je suis gamin).
      Ton étude est intéressante (et assez logique finalement).
      On n’est pas loin du télécran utilisé dans le roman 1984 de Georges Orwell !
      Dans le lien que tu donnes le parti en question semble cependant plus regretter de ne pas profiter lui aussi de l’effet de levier de la télévision sur les votes (en participant au festin) que vouloir changer les choses ou proposer des alternatives à ce média dominant.

      • Viperine dit :

        Tout à fait. La cause en est que la TV reste encore un média prioritaire chez les gens et tout nouveau parti ne peut se faire connaître que grâce à ce média (voir l’étude sur le rapport média /résultat des élections)
        « Une part du gâteau » je dirais aussi que la TV ne permet pas une pluralité et la démocratie est bafouée. Ainsi les gens sont maintenus dans l’ignorance.
        C’est le principe de la grande surface et d’internet.
        Si tu souhaites boire un verre de Saké ce soir tu te rends au super marché. Les rayons de l’enseigne ne proposant pas cet alcool tu te rabat sur autre chose (du Martini par exemple).
        Évidement ce choix ne te satisfait pas puisque à la base tu voulais du Saké, tu l’as choisi car on ne te propsait pas ce que tu souhaitais et une petite frustration t’envahira quelques minutes.
        La grande surface ne peut te proposer que ce qu’elle a en rayon alors que sur internet c’est toi qui fait la démarche de chercher ce que tu veux.
        Il faut juste avoir dans l’idée que ce breuvage existe. Il en ait de même pour ce parti et pour tous les partis qui souhaitent se faire connaître.
        La TV aux yeux de nombreux français est incontournable et le « vu à la TV » représente encore une valeur sûre alors que c’est exa5le contraire.
        Amicalement
        Et merci de ta réponse
        Très bon dimanche à tous

        • Hervé dit :

          Exact, c’est tellement difficile d’y rentrer qu’une fois dans le système tout le monde se garde bien de le remettre en question (parce qu’une fois en supermarché ça te garantit un volume de ventes, idem en politique). Et c’est là où le bas blesse, c’est qu’on est dans un système que tout le monde craint mais dont personne ne se plaint de peur d’en être exclu.
          Alors qui a le pouvoir de changer les choses ? Nous, à notre modeste échelle, en ne regardant plus les médias de masse, ou tout du moins en sélectionnant ce qu’on choisit de regarder.
          Tant que BFM tv et les chtis à myconos feront autant d’audience, malheureusement rien ne changera.
          Tant que les gens achèteront le seul saké sans gout du supermarché au lieu de se tourner vers des bons produits, le système ne bougera pas d’un pouce.

          A nous de choisir que le « vu à la télé » n’est pas une valeur qu’on a envie de suivre. Mais quand tu sais qu’en moyenne un français reste quasiment 4h par jour devant sa télévision, ça ne changera pas du jour au lendemain. 😉

          • Viperine dit :

            Oui
            Cela explique pourquoi beaucoup sont déçus de la politique menée par Hollande qui ne tient aucune de ses promesses … la première étant « Je ferai de la finance mon combat »
            Les français regrettent de l’avoir élu mais il faut dire qu’en rayon (les medias) on ne n’avait pas le choix (nous ont imposé le leur )
            😉

          • Hervé dit :

            Une autre solution est aussi de moins en attendre des politiques : au lieu d’attendre que tel ou tel candidat change réellement les choses (ce qui arrive très rarement, et ne concerne qu’une petite partie de la population), autant créer nous mêmes les situations que l’on souhaite. Comme le disait Gandhi, incarne le changement que tu veux voir dans le monde, c’est ce que j’essaie d’appliquer au quotidien à ma petite échelle. 😉 C’est sur que le discours médiatique nous survend les hommes politiques et leur réel impact sur notre vie, le fait est qu’on a beaucoup plus de chances de réussir si on se bouge au quotidien plutôt que si on attend que tel ou tel parti arrive au pouvoir et prenne les décisions qui nous arrangeront un peu plus. Comme ça, s’ils le font tant mieux, sinon on se passera de leur aide 😉

      • Viperine dit :

        Oups !
        Lire « c’est exactement le contraire .. »
        🙂

  • Laur dit :

    Bonjour et merci pour cet article.
    Je découvre ce site en ayant fait une recherche Google avec « ne plus regarder la tv » … car je la regarde tous les jours… entre 3h et 5h… sauf pendant les vacances (d’été surtout)…
    Par ailleurs… je travaille entre 7 à 9h / jour sur un ordinateur … elle est pas belle la vie… sic…

    Cette consommation télévisuelle est un puissant anesthésiant… et il y a des moments, comme aujourd’hui, où j’aimerai la réduire à la portion congrue (= uniquement pour des émission de qualité (type Infrarouge) qui passent fort tardivement ou bien pour regarder de films dignes d’intérêt ou encore des retransmissions de mes sports préférés (ski, tennis) et encore…) …. et (re)trouver du temps pour m’occuper davantage de ma femme, de mes enfants, de notre habitat, de moi (lire (ce que je fais déjà), sortir, rencontrer/échanger/partager,…)… bref j’aimerai changer mes mauvaises habitude… et je pense que cette foutue TV en est une…

    • Hervé dit :

      Complètement d’accord sur le pouvoir anesthésiant de la TV qui, sans que l’on s’en rende compte, nous bouffe énormément de temps.
      Tu peux dans un premier temps pour diminuer ta consommation noter à l’avance les programmes autorisés, et te demander à chaque fois où tu regardes la télé si l’émission que tu regardes est dans la liste ou non. Ainsi, une consommation choisie sera déjà mieux qu’une consommation subie. Crois moi, tu ne regretteras pas le temps dégagé pour des activités plus constructives !

  • Adeline dit :

    Je n’ai plus la télé depuis des années et je m’en passe tellement bien. Le plus dur c’est quand je repars chez mes parents qui sont branchés dessus 12h d’affilées… les pubs m’irritent, les jeux me débilisent, les infos me dépriment… je passe cetre beaucoup de temps sur l’ordi mais au moins j’y choisi ce que je regarde dans 90% des cas.
    Bannir le glandouillage sur internet pourrait être une prochaine étape…

    Sans compter la place dans mon studio ! Quel gain !

    Merci pour ce bilan

    • Hervé dit :

      On se rejoint complètement sur les conclusions alors, merci pour ton témoignage ! 😉

  • Math dit :

    Très intéressant, j’ai aussi arrêté de regarder la télévision surtout car je sentais l’influence négative que les JT avaient sur moi. Puis honnêtement c’est pas plus mal, je n’ai plus l’envie de regarder car c’est une perte de temps et ça remplis ton esprit d’images négatives. C’est vrai que les émissions TV ne servent qu’à mieux vendre la pub après car ça détend les consommateurs et les rends alerte aux images publicitaires. Je pense que c’est la chose qui m’a été le plus bénéfique ces derniers temps d’arrêter de la regarder 🙂
    Ca ne me manque même pas, je n’y vois juste plus aucun intérêt.

    Puis comme tu dis, ça débloque beaucoup de temps qui peut être utilisé plus intelligemment.

    • Hervé dit :

      Merci Math, je vois que tu rejoins les mêmes conclusions que moi et que l’arrêt de la télévision ne t’a pas traumatisé non plus, bien au contraire !
      Tant qu’on la regarde, on ne se rend pas compte du temps qu’on perd dessus, et du très faible ratio entre le temps passé devant et le nombre de choses qu’on apprend : même en sélectionnant ses programmes, on est la plupart du temps juste diverti et non éduqué, car faire des émissions trop pédagogiques ça ne serait pas très bon pour l’audience ! 😉
      Je conseille vraiment à tout le monde de faire le test (pendant une semaine au moins), et d’en tirer leurs conclusions eux-mêmes, mais je n’ai jamais encore rencontré quelqu’un qui a regretté d’avoir arrêté ou fortement diminué sa consommation télévisuelle. 😉

  • Emmanuel dit :

    Bonjour,

    J’ai vécu sans télévision de 1997 à 2007 sans aucun souci. D’autres moyens d’information existent. J’ai beaucoup écouté la radio et lu les journaux, sans me sentir exclu de la vie sociale. Par contre, cela m’a libéré beaucoup de temps pour faire autre chose : cinéma, lecture, sport, rencontrer des amis, sortir.
    Je suis parfois passé pour un « extra terrestre » auprès d’amis ou de personnes de rencontre, avec des questions comme « Mais comment tu fais ? »
    J’ai racheté une télé en 2007 pour finalement la regarder très peu.
    Depuis peu, mon opérateur m’a envoyé une nouvelle box, que je n’ai pas branchée. Et je ne suis pas en manque.
    Je crois que la télé peu être un formidable outil pour faire passer des connaissances, échanger des savoirs, faire découvrir plein de choses. Après il faut savoir utiliser cet outil et ne pas se couper de la réalité. A trop vivre devant son écran, on perd le contact humain

    • Hervé dit :

      Merci pour ce témoignage très instructif Emmanuel !

      En effet, le principal gain c’est le temps de vie gagné chaque jour quand on arrête la télévision, c’est incroyable le temps que ça libère de ne plus se poser systématiquement devant sa tv quand on rentre chez soi ! Je sors également beaucoup plus et j’ai beaucoup amélioré mon cercle social depuis que je ne regarde plus la TV (avant le soir c’était : « quelle chaine je vais regarder ? », maintenant c’est « Avec qui je vais aller boire un verre / passer un bon moment? », ça change beaucoup de choses !

      Tu as bien raison quand tu dis que l’outil n’est pas mauvais en lui même, mais bien l’utilisation qui en est faite.
      Aujourd’hui, l’offre télévisuelle est à 99% destructrice pour notre intelligence à mon avis, il faut donc sélectionner très soigneusement les programmes regardés (ce que malheureusement on ne fait que trop rarement quand on a une TV : on a tendance à se poser devant et à rester hypnotisé devant des programmes vides de sens). Les programmes dans leur immense majorité sont pensés pour nous scotcher devant l’écran pour qu’on regarde les pubs, le but n’est pas de nous apprendre des choses utiles.

      On peut vivre très bien sans télévision et sans le matraquage publicitaire associé, tu en es la preuve ! 😉

  • xavierem dit :

    Bonjour Hervé. Votre article est très intéressant car moi-même je ne regarde pas beaucoup la télé. Cela dit, le seul programme que je suis de façon assidue est Questions Pour Un Champion qui me permet de faire le point sur mes connaissances. J’y ai d’ailleurs participé l’année dernière et j’ai gagné! J’ai considéré cette victoire avec le plus d’humilité possible. Sinon, je zappe les émissions de télé réalité et les pubs. En outre, j’ai remarqué qu’en suivant fréquemment les informations, cela finissait par me plomber le moral . En effet, combien de fois me suis-je dit à voix haute devant le flux de mauvaises nouvelles: « oh! Assez! Pourquoi ne pas plutôt donner des pistes pour faire du bien au moral? »

    • Hervé dit :

      C’est exactement ça, un concentré de mauvaises nouvelles qui est très difficile à appréhender avec recul : l’être humain a une capacité d’empathie importante, donc quand on nous montre des gens qui souffrent notre état émotionnel se synchronise forcément en partie à cela. A petite dose pas de problèmes, mais quand c’est matin, midi et soir ça devient très difficile d’avoir un bon moral. Cela augmente la peur, baisse le moral, plombe la capacité à entreprendre ou à essayer des choses. Tu as complètement raison, je pense que les infos devraient être équilibrées : il y a au moins autant de choses positives qui se passent dans le monde que de choses négatives, pourquoi ne parler que des faits divers sanglants par exemple ?
      Une diète de tv (ou choisir ses programmes soigneusement comme tu le fais) me semble être une piste très intéressante, en tout cas ça fonctionne sur moi ! 😉

  • jean-louis dit :

    Bonjour Hervé!

    J’aime beaucoup cet article!
    Je réfléchissais aussi au fait de retirer complètement la Télévision de ma vie.
    Je ne la regarde plus que le soir… et je ne regarde que très rarement les émissions comme Top Chef ou The Voice jusqu’au bout… parce que sinon, les réveils sont difficiles.

    Good luck!

    Jean-Louis

    • Hervé dit :

      Merci Jean-Louis !
      Je ne peux que te conseiller de tenter l’aventure, je pense que c’est le seul moyen de vraiment se rendre compte et de voir si ça te conviendrait : d’après ce que tu me dis, tu n’es pas vraiment accro à la tv, c’est juste un passe-temps, ça ne devrait pas être très dur pour toi de stopper ! 😉

      A bientôt sur le blog,
      Hervé.

  • >