Vaincre sa timidité : les 16 conseils d’un ancien timide - Hervé Lero

Vaincre sa timidité : les 16 conseils d’un ancien timide

Vaincre sa timidité, c'est l'aventure la plus excitante et la plus effrayante pour tous les timides du monde.

Excitante car vivre sans timidité, c'est le rêve secret de toute personne timide. Car une vie sans timidité, sans peur des inconnus...

...une vie sans rougir, sans trembler, sans angoisser des jours à l'avance de devoir parler en public...

...c'est la plus belle des victoires, et ça rend très heureux.

Mais vaincre sa timidité, c'est également effrayant. Car la timidité est un ennemi coriace, présent depuis longtemps, et qui nous a toujours battu jusqu'à présent.

Ça donne l'impression que vaincre sa timidité est impossible. Pourtant, de nombreuses personnes y arrivent chaque année. Même des énormes timides, comme moi par le passé.

vaincre la timidité Hervé Lero

Je vais donc vous livrer les 16 astuces pour vaincre sa timidité, en espérant que ça vous motive à botter le popotin de cette timidité qui empoisonne la vie de bien trop de gens !

Vaincre sa timidité : les 16 astuces d'un ancien timide maladif

Voyons ensemble les meilleurs techniques pour venir à bout de la timidité — je suis sorti de la timidité après 30 ans de souffrances. Je vous montre ma frimousse, pour que vous sachiez qui vous donne des conseils (vous pouvez même me découvrir en vidéo ici) ! 

Hervé Lero, ancien timide devenu sociable

Astuce numéro 1 pour vaincre sa timidité : comprendre que c'est dur, mais possible

Ce qui rend la timidité presque invincible...


...c'est qu'elle arrive à faire croire aux personnes timides qu'elle est imbattable.

Tant que vous penserez que vous ne pouvez pas gagner...

...vous lui donnez un pouvoir effectivement bien trop grand.

Personne ne peut gravir une montagne s'il pense qu'elle est infranchissable.

Par contre, si vous vous dîtes :

"Ok, la timidité est un ennemi coriace.Mais beaucoup de personnes timides ont déjà réussi à la vaincre — même Hervé Lero qui a été super timide pendant 30 ans de sa vie. Alors peut-être que moi aussi je peux y arriver".

Alors vous vous donnez une vraie chance de progresser.

Tant que vous aurez la certitude de ne pas pouvoir vaincre votre timidité, vous ne vous laissez aucune chance.

Acceptez que c'est possible.

Même si ça sera peut-être difficile, c'est possible que vous arriviez à la vaincre.

Alors, persuadez-vous que c'est possible, même si vous en souffrez depuis des dizaines d'années. 

Astuce n°2 pour vaincre sa timidité : ne plus vous définir comme timide

La plupart des personnes timides pensent que la timidité fait partie de leur personnalité. Et donc quand quelqu'un leur demande de se décrire...

...une des premières choses qui vient c'est : "je suis timide".

En vous définissant comme timide, vous vous placez-vous même dans une case inconfortable.

À chaque fois que vous vous dîtes (ou que vous dîtes à quelqu'un) que vous êtes timide, c'est comme si vous vous enfermiez dans une cellule de prison et que vous jetiez la clé le plus loin possible.

vaincre sa timidité Hervé Lero

Ne faîtes plus ça. Ne vous définissez plus comme timide.

Trouvez une de vos qualités : gentil, attentionné, passionné de musique...

...et mettez la en avant. Refusez de vous définir (ou qu'on vous définisse) comme timide.

Définissez-vous toujours avec une qualité. Ça entrouvrira la porte de la prison qu'est la timidité. Et vous permettra d'en sortir plus facilement.

Astuce n°3 contre la timidité : faire la paix avec cette injustice

Oui, c'est injuste d'être timide.

C'est injuste de souffrir quand tous les autres semblent normaux.

Injuste encore d'être le seul ou la seul à ne pas pouvoir aligner deux mots avec un inconnu, à être le seul à ne jamais avoir eu de copine ou de copain à cause de la timidité...

...alors qu'au fond vous avez plein d'amour à donner.

Injuste toujours de ne pas pouvoir montrer la qualité de son travail, de ne pas pouvoir avoir plus d'amis, de ne pas pouvoir bien s'exprimer en public.

Mais même si c'est injuste... vous devez faire la paix avec ça.

Ce n'est pas (et ça ne sera jamais) en vous plaçant en victime que vous pourrez vaincre votre timidité.

Au contraire, vous devez reprendre le contrôle.

Alors, faîtes la paix avec les injustices de la timidité.

Dîtes-vous : " J'ai été timide pour l'instant. À partir d'aujourd'hui, je décide de reprendre le contrôle de ma vie pour ne plus vivre ces injustices dans le futur."

Avant de continuer : cet article est particulièrement complet (12 pages de conseils), donc si vous voulez pouvoir le lire tranquillement, téléchargez-le ici au format PDF :

Astuce n°4 pour vaincre sa timidité : se poser les bonnes questions

Si vous vous demandez souvent : 

« Pourquoi moi ? 
Pourquoi je ne suis pas normal ?
Mais pourquoi personne ne remarque mes qualités ?
Et pourquoi personne n'aime les timides ? »

C'est que vous vous posez les mauvaises questions.

femme timide - Hervé Lero

Car ces questions (encore une fois) vous placeront en position de victime, et c'est incompatible avec la diminution de votre timidité.

Pour vaincre sa timidité, il faut se poser des questions qui affaiblissent la timidité :

  • Comment je peux faire reculer (ne serait-ce que d'un pourcent) ma timidité aujourd'hui ?
  • Ok réfléchissons : comment faire pour vaincre sa timidité ?
  • Comment gagner en confiance pour être moins timide ?

Posez-vous des questions orientées vers l'action et la sortie de la timidité, et vous vous mettrez sur la bonne voie.

Au lieu d'emprunter les chemins de campagne, vous êtes désormais sur l'autoroute, prêt à avancer vers la sortie de la timidité.

Astuce n°5 pour vaincre sa timidité : la régularité

C'est le souci numéro un des timides : 

Le manque de régularité.

Parce qu'à certains moments, on vit relativement bien sa timidité.

Et à d'autres moments, c'est insupportable.

Alors, la motivation fait des hauts et des bas.

À certains moments, vous serez motivé comme jamais à l'idée de défoncer votre timidité.

Et à d'autres... vous vous direz que ce n'est pas si terrible d'être timide.

C'est le piège.

Ces périodes où ça ne va pas si mal sont paradoxalement les pires en terme de sortie de la timidité si vous n'en profitez pas pour agir.

Parce que c'est dans ces périodes où ça va mieux où vous avez le plus d'énergie pour agir.

La clé pour vaincre la timidité, c'est de l'attaquer régulièrement. Tous les jours si possible, ou au moins 2 à 3 fois par semaine (c'est un minimum).

Même si c'est 5 minutes seulement par jour, la régularité finit TOUJOURS par payer.

Et le manque de régularité finit TOUJOURS par un échec.

Pour éviter la démotivation : fixez-vous une habitude que vous suivrez quoiqu'il arrive. Comme ça vous n'aurez pas besoin de motivation extérieure. Si tous les jours vous agissez pendant 5 minutes, même dans les mauvais jours...

...votre timidité va passer un sale moment, et décidera bien vite de vous laisser tranquille.

Astuce n°6 : utiliser ses amis pour vaincre sa timidité

Quand on est timide, on en a souvent honte.

On cache nos douleurs, nos peines, nos angoisses.

Même à nos meilleurs amis parfois.

Alors qu'ils pourraient être un soutien précieux.

Si vous leur avouez que vous souffrez mais que vous brulez d'envie de faire reculer votre timidité...

...il se pourrait qu'un ou deux d'entre eux vous aide sur le chemin.

Mais n'attendez pas de miracle : ils ne savent pas comment vous aider et seront souvent très maladroits, car ils ne comprennent pas ce que vivent les personnes timides !

(ils vous diront : viens, on va parler à ce groupe de filles / d'hommes, et ça vous mettra en détresse car la difficulté est bien trop élevée).

À la place guidez-les dans les exercices que vous avez choisi.

Dîtes-leur par exemple :

« Aujourd’hui j'ai envie de commander pour le groupe pour m'entraîner contre ma timidité, vous voulez boire quoi, je vais commander pour vous ? »

Ou encore :

« Pour me challenger contre ma timidité, j'ai envie de demander un renseignement à un vendeur, mais c'est compliqué pour moi : est-ce que tu peux m'accompagner, au cas où je n'arrive pas à parler ? Je te ferai un signe ! »".
Hervé Lero ancien timide

Bien entendu, certains amis seront doués pour ça... et d'autres pas du tout.

Ne leur en veuillez pas si ça ne fonctionne pas, même tout seul vous pouvez vous en sortir, c'est juste un peu plus fun à deux ou à trois, mais ce n'est pas une obligation !

Astuce n°7 : arrêter de regarder des choses angoissantes

Si vous êtes timide, alors l'émotion que vous vivez le plus souvent, c'est certainement la peur.

Plus votre niveau de peur est élevé, et plus c'est dur de commencer à prendre confiance en vous — composante essentielle pour vaincre votre timidité !

Alors, si quand vous rentrez chez vous...

...vous vous mettez à regarder un film d'horreur ou un "faîtes entrer l'accusé"...

...votre niveau d'angoisse reste au plus haut, même chez vous.

Et la fois d'après, quand vous sortirez...

...vous serez encore plus angoissé.

C'est mauvais pour vous.

Coupez toute source d'angoisse supplémentaire tant que vous luttez contre la timidité — même si vous aimez ça. 

J'aimais les émissions de faits-divers, mais ça me donnait l'impression que les inconnus étaient de potentiels meurtriers — pas top quand on est déjà angoissé par les inconnus !

timidité stress et peurs

Coupez les sources négatives. Le journal et les news aussi, réduisez-les au minimum.

Ne lisez plus les faits divers, ni les détails glauques.

Si vous voulez affaiblir votre timidité, regardez des choses positives. Des films qui donnent envie de sourire, de parler aux autres. Des chansons qui motivent, qui donnent envie de danser.

Plus vous couperez ces sources de peur supplémentaires, et plus facile sera votre victoire sur la timidité.

Astuce n°8 pour vaincre sa timidité : arrêter de regarder des films pour adultes.

Quand on est timide, on se sent parfois en manque d'amour.

De reconnaissance.

J'étais toujours vierge à 30 ans. Et je me sentais seul.

Alors, pour combler cette solitude... j'allais régulièrement sur des sites pour adultes.

Au point d'y devenir un peu accro. Le pire, c'est que je me sentais systématiquement plus mal après l'avoir fait.

Un sentiment de honte, de solitude, et de vide.

vaincre sa timidité au lit Hervé Lero

Si vous vous sentez seul(e), regarder ce genre de contenu ne fera que vous frustrer.

Et vous affaiblira dans votre lutte contre la timidité, en diminuant votre estime de vous à long terme. 

Si c'est votre cas : diminuez (ou encore mieux arrêtez) de regarder ce genre de contenus, particulièrement si comme moi vous sentez que ça ne vous fait pas du bien au moral de le faire. 

Astuce n°9 : sortez de chez vous tous les jours

On ne combat pas sa timidité en restant chez soi. 

Alors, sortez tous les jours.

Même quand il ne fait pas beau.

Même quand vous n'avez pas envie — surtout quand vous n'avez pas envie.

sortez tous les jours Hervé Lero

Le fait de sortir vous fera croiser du monde. Vous ouvrira au monde extérieur. Et vous rappellera que votre objectif, c'est d'y être à l'aise.

Ne choisissez pas l'itinéraire où vous croiserez le moins de monde.

Allez au contraire sur le trottoir le plus passager — en respectant les gestes barrières et la distanciation sociale tant que le covid n'est pas vaincu, bien entendu.

Mettez-vous en situation très légèrement inconfortable pendant ces marches quotidiennes, pour vous exposer au regard des autres.

Et si le stress devient trop grand ? Félicitez-vous, et dîtes-vous que c'est génial d'être courageux comme ça.

Aucune honte à avoir, tant que vous agissez : c'est super, vous devriez être fier de vous !

Pour information, nous sommes environ à la moitié de l'article : si vous n'avez pas le temps de tout lire maintenant, je vous ai préparé l'article complet au format PDF, téléchargeable immédiatement ici :

Astuce n°10 : vous êtes le héros de votre vie

Quelles ont été les dernières situations où vous vous êtes dit : "je ne peux pas, je suis timide !" ?

Je parie que ça vous arrive régulièrement.

Peut-être pour demander une augmentation à votre supérieur.

Peut-être pour avoir une discussion importante avec vos parents.

Ou peut-être encore pour inviter à sortir un(e) joli(e) collègue.

Dans tous ces cas, la timidité vous a rendu impossible le fait d'agir.

Et à force...

... vous subissez les événements.

Vous finissez par choisir d'éviter les problèmes. De choisir la situation la plus facile, celle qui ne vous mettra pas face à votre timidité.

À chaque fois où vous faîtes ce choix facile (envoyer un mail au lieu d'aller voir votre boss, décider d'attendre au lieu d'inviter aujourd'hui cette personne à aller boire un café...), vous renforcez votre timidité.

N'oubliez jamais que vous êtes le super-héros de votre vie.

Et que la timidité n'est juste que le méchant de l'histoire, à qui vous botterez le popotin à la fin.

Alors, faîtes les choix courageux. Même si vous tremblez. Tel un héros qui choisira toujours la bonne cause. Affrontez vos peurs. Et un jour...

...vous serez le super héros de votre vie, et vous vaincrez la super vilaine : la timidité.

Astuce n°11 : vaincre sa timidité grâce à des conseils extérieurs

Parfois, on a juste besoin d'un coup de pouce extérieur.

La bonne phrase motivante au bon moment.

Un coup de motivation un jour où on est moins bien.

Ou bien l'assurance d'un ancien timide que ça ira, que même si vous doutez aujourd'hui : vous pourrez y arriver.

  • Les conseils et l'expérience d'anciens timides sont précieux. 
  • Les conseils d'une personne qui n'a jamais été timide ne valent pas grand chose, même si elle se dit spécialiste : elle ne sait pas ce que vous vivez vraiment.

Mais tous les médias ne se valent pas : évitez à tout prix les groupes facebook sur la timidité, qui sont truffés de (très) mauvais conseils.

Évitez également de passer trop de temps sur Youtube : les vidéos de motivation c'est bien mais à très petite dose, pas plus d'une ou deux par semaine.

Évitez de trop vous disperser (tout vouloir savoir avant d'agir) : il vaut mieux pour vaincre sa timidité regarder quelques vidéos ou articles et agir beaucoup plutôt en appliquant concrètement les conseils plutôt que de regarder beaucoup de vidéos et d'articles... et de n'agir que deux ou trois fois.

Si vous voulez mes meilleurs conseils (gratuits) sur la timidité, vous pouvez vous inscrire ici.

Astuce n°12 : comprendre les causes de la timidité... uniquement pour pardonner et avancer !

L'erreur numéro un que les timides motivés à changer font...

...c'est de se ruer vers le psy le plus proche pour comprendre les causes de leur timidité.

Et au bout de plusieurs mois de thérapie coûteuse...

...de se rendre compte que ça ne les a pas du tout aidés.

C'est normal : contre la timidité, une psychothérapie est aussi efficace qu'un pansement sur une jambe de bois.

Ce n'est jamais en regardant le passé que vous vaincrez la timidité.

ado timide

En revanche, ce que vous pouvez faire, c'est pardonner aux personnes qui ont facilité par maladresse votre timidité.

Vos parents qui ont voulu vous surprotéger et ne vous ont pas laissé prendre confiance.

Vos professeurs maladroits qui vous ont humilié publiquement à un moment où vous étiez vulnérable, laissant votre timidité prendre le dessus.

Ou vos petits camarades du collège qui ont appuyé là où ça faisait mal, vous rendant encore plus timide.

Pardonnez-leur, ou au moins arrêtez de leur en vouloir : l'important ce n'est pas votre passé... mais ce que vous faîtes aujourd'hui et dans le futur.

Ne regardez en arrière que pour pardonner. Sinon, regardez vers l'avant.

Astuce n°13 : vaincre sa timidité en s'exposant régulièrement et progressivement à ses peurs

Si vous avez peur des araignées, la solution pour diminuer cette peur n'est pas de vous cacher chez vous afin de ne jamais voir d'araignée de votre vie.

Pas plus que d'aller directement dans la cage à mygales de Fort Boyard, qui vous traumatiserait à vie.

Non, la solution, c'est de vous exposer petit à petit courageusement à vos peurs. Une petite araignée, à plusieurs mètres de distance au début. Puis un peu plus près. Puis une plus grosse.

C'est pareil avec votre timidité.

N'essayez pas de faire du théâtre immédiatement si vous êtes timide — ça reviendrait à vous jeter dans la fosse à mygales.

(voir ici mon comparatif des solutions contre la timidité : le théâtre y est mal classé !)

Allez-y progressivement.

Un pas après l'autre.

Habituez-vous à une situation légèrement angoissante. Suffisamment longtemps ou régulièrement pour que le stress diminue un peu.

Puis, seulement, augmentez la difficulté.

Chaque chose en son temps. Ne brûlez pas les étapes.

Astuce n°14 : n'attendez pas de trouver l'amour en espérant que ça vous rende moins timide

Quand j'étais timide, je me disais que si je trouvais une copine compréhensive qui fasse tout le travail de séduction à ma place...

...alors je pourrai prendre confiance en moi et ça me rendrait moins timide.

C'était une erreur de raisonnement. Car ce n'est pas en trouvant quelqu'un qu'on devient moins timide...

...mais bien en devenant moins timide qu'on trouve quelqu'un.

trouver l'amour quand on est timide - Hervé Lero

Car si j'avais juste rencontré une femme qui fasse tout le travail quand j'étais encore très timide...

...je n'aurai pas eu la confiance nécessaire pour faire fonctionner une relation amoureuse. Ni pour exprimer mes besoins. Ni pour la rendre heureuse.

Et le pire, c'est que j'aurais placé tout mes espoirs et mon bonheur sur cette relation, au point de ne plus avoir de raison de vivre si elle me quittait. Quelle pression horrible !

Ça aurait été une relation bancale au mieux. Ne faîtes pas cette erreur de faire reposer votre bonheur sur quelqu'un d'autre.

Vous êtes aux commandes. Vous êtes le seul responsable de votre bonheur. Une relation ne sera que la cerise sur le gâteau d'une vie déjà épanouie.

Voir ici comment gérer la question piège : est-ce que tu as déjà eu un/e petit/e ami/e : que répondre quand on est timide et célibataire ?

Astuce n°15 : utiliser le téléphone tous les jours

Les timides ont souvent une peur bleue de téléphoner.

Peur de faire un silence gênant. Peur de ne pas savoir quoi dire. Et surtout, c'est dur car on ne voit pas le visage de l'autre : on a donc tendance à surinterpréter le moindre blanc dans la conversation négativement !

L'idée, c'est encore une fois de se confronter à ses peurs petit à petit.

Je vous conseille donc d'appeler au moins un inconnu par jour.

Le plus facile, c'est d'appeler un commerce pour demander un renseignement : "à quelle heure vous ouvrez le samedi ?" ou "Est-ce que vous êtes encore ouvert à 19h ?".

Faîtes-le dès le matin, avant de commencer à travailler.

Ça vous échauffera, et vous vous sentirez fier d'avoir déjà fait un pas pour lutter contre la timidité avant même de commencer votre journée.

Au début, ça sera difficile. Puis ça deviendra un peu moins stressant. Et au bout de quelques temps, vous le ferez machinalement, sans que ça vous demande un gros effort.

C'est ça le principe pour vaincre sa timidité : vous habituer à faire des choses courageuses, à petite dose, pour faire reculer votre timidité.

Astuce n°16 : commencer aujourd'hui pour vaincre sa timidité

C'est tentant de repousser à un peu plus tard le début de votre lutte contre la timidité : en effet, comme l'ennemi semble un peu trop gros pour nous...

...on remet à plus tard la lutte.

On se dit qu'on devrait encore attendre un peu.

Que les planètes soient mieux alignées, que la situation soit meilleure.

Mais non. Le seul bon moment pour se lancer, c'est maintenant.

maintenant ou jamais Hervé Lero

Même si tout va mal dans votre vie. Surtout si tout va mal dans votre vie.

J'ai commencé en pleine dépression. Et ça m'a donné un but dans la vie, suffisamment fort pour me sortir de cette dépression.

Si vous êtes triste en ce moment ? Pas grave.

Ou si vous êtes au chômage en ce moment ? Pas grave.

Si vous avez peu d'énergie en ce moment ? Pas grave.

C'est toujours aujourd'hui le meilleur moment de commencer. Car chaque jour où vous attendrez, vous renforcerez votre timidité.

Commencez à la harceler dès aujourd'hui. À petites doses, mais elle doit savoir que vous ne la laisserez plus faire.


Un mot de plus pour vaincre sa timidité efficacement


Guérir de la timidité prend du temps. N'écoutez pas les vendeurs de rêve qui vous promettent de le faire en 15 jours. Comptez au minimum 3 mois pour commencer à bien l'affaiblir.

Et un an minimum pour qu'elle soit devenue si faible qu'elle ne vous embêtera plus du tout.

Encore une fois : ne vous laissez pas décourager si ça prend un peu de temps

Qu'est-ce que c'est qu'une année comparée à une vie entière sans timidité par la suite ?

Est-ce que ça vaut le coup ? Bien sûr que oui, j'ai déjà accumulé 10 ans de bonheur intense suite à cette année passée à combattre la timidité, j'ai déjà été récompensé au centuple de mes efforts !

Recevez si vous le désirez dès aujourd'hui mes meilleurs conseils ici pour faire ce travail.

J'espère que ça vous aidera à lutter efficacement contre votre timidité.

Je sais que vous pouvez réussir — et que vous allez réussir.

Gardez l'espoir. Gardez la régularité.

Relisez régulièrement ces conseils pour ne pas vous perdre dans votre parcours (téléchargez ici l'article en pdf pour le relire régulièrement) :

Vous serez bientôt un ancien timide.

C'est le meilleur sentiment au monde de pouvoir parler de sa timidité au passé. Quel soulagement !

Et vous verrez à quel point la vie change quand on n'est plus timide. Comment chaque relation devient agréable, intense.

Comment la vie prend plus de saveur, plus de goût.

Vous verrez que le bonheur, c'est peut-être bien fait pour vous finalement.

Et vous savourerez chaque instant comme personne.

Accrochez-vous pour vivre ces moments. La vie est courte, chaque jour compte.

Alors lancez-vous dès maintenant. Vous le méritez. Vous vous le devez.

Ps : merci de partager cet article à toutes les autres personnes timides que vous connaissez : vous pourriez bien leur changer la vie (et trouver des alliés dans votre lutte contre la timidité).


Partager
  • Pauline dit :

    Je suis très timide depuis tout petite. Elle m’empêche d’avancer me gâche la vie je n’ose pas faire ce que veux m’exprimer devant tout le monde et d’aller vers les autres et je suis tout le temps nerveuse de mauvaise humeur suis trop sensible au humiliation le fait de penser à cela me fait très mal et je n’aime pas qu’on se moque de moi ni me critiquer j’ai du ma à regarder les gens dans les yeux et je suis très calme aussi je n’arrive pas à exprimer l’amour que je ressens à une personne quand je l’aime j’ai peur que les autres me voient avec cette personne.

    • Hervé dit :

      Oui quand on est timide on a souvent honte qu’on nous voit avec quelqu’un qu’on aime ou qu’on nous juge, et c’est épuisant !
      L’idée, c’est de te dire que ta valeur ne dépend que de toi, pas de ce que pensent les autres.
      Essaie d’étendre ta zone de confort en suivant les conseils de l’article, et petit à petit tu vas moins ressentir cette peur qu’on se moque de toi, parce que le jugement des autres deviendra moins important pour toi.
      Accroche-toi contre ta timidité, ça vaut le coup !
      Hervé Lero

  • Marjorie dit :

    Si j’étais pas aussi timide ma vie serait totalement differente de celle de maintenant , je serai entouré d’amis , j’aurai enfin aborder le garçon que je ne cesse de croiser mais que je n’ose pas parler , j’aurai pas autant peur de me retrouver dans un groupe de personnes et de ne pas savoir quoi dire ou quoi faire et être dans un état de stress à chaque fois que l’on me pose une question de peur de ne pas dire la réponse à laquelle mon interlocuteur s’attendait à entendre .
    Bref j’aurai enfin eu la vrai vie que je souhaiterai plus que tout avoir aujourd’hui .

    • Hervé dit :

      Bonjour Marjorie,
      C’est un beau témoignage, je vous souhaite de tout cœur de sortir rapidement de votre timidité. Essayez d’appliquer les conseils de l’article le plus régulièrement possible pour commencer à diminuer vos peurs liées à la timidité, et quand vous aurez un peu plus de forces vous pourrez y aller plus fort pour vaincre votre timidité pour de bon.
      Tenez bon, c’est dans la durée que ça se joue !
      Hervé Lero

  • Jojo dit :

    Bonjour à tous,
    Ça fait un an que je suis Hervé et que je reçois ses mails plein d’énergie !
    Je me reconnais beaucoup dans son parcours et c’est ce qui m’a poussé à me lancer dans l’une de ses formations pour être plus sociable. Le mois qui a suivi cette formation j’ai été invité à l’anniversaire d’une amie qui organisait un Koezio avec une dizaine de personne que je ne connaissais pas du tout. Ca peut paraître bête mais avant de suivre cette formation je me serais pas donner le courage d’y aller et j’aurais trouvé une excuse comme d’habitude. Et bien je l’ai fait ! Et j’ai rencontré l’homme avec qui je suis depuis un an et demi 🙂
    Malheureusement je n’ai pas continué à 200% et je me suis reposée sur mes acquis et puis avec le confinement je me suis pas mal renfermée. J’ai quand même changé de boulot l’année dernière et j’ai trouvé une place dans une équipe de commercial, tout le temps en contact avec des clients, des objectifs de ouf et un lien avec une vingtaine de collègues. Je manque beaucoup de confiance pour cette aventure et je compte me lancer dans un nouveau programme pour atteindre mes objectifs.
    En tout cas un grand merci à Hervé ton suivi par mail et le temps que tu consacre à créer de nouvelle formation c’est top 🙂
    Belle journée à tous

    • Hervé dit :

      Merci beaucoup Jojo, ça me fait très plaisir d’avoir ton retour et de savoir que cette soirée où tu as hésité à aller t’a permis finalement de rencontrer ton chéri… comme quoi des petites décisions courageuses (allez, je vais à cette soirée !) peuvent avoir d’énormes conséquences !
      Super témoignage en tout cas, bravo à toi pour ton parcours, et ravi de pouvoir t’accompagner sur ce chemin 🙂

  • >