Gérer les problèmes de motivation

Parce que tout n’est pas toujours rose : le guide des obstacles qu’on rencontre lorsqu’on change de vie – La motivation –

Partie 1 : gérer les problèmes de motivation

Le développement personnel est un formidable moyen de se donner les moyens de réussir. A vrai dire, je conseillerai vraiment à tout le monde de faire ce travail d’introspection, et d’agir pour changer les choses qui ne vont pas.

En revanche, lors de vos changements, vous allez être confrontés tôt ou tard à certains obstacles, à des problèmes qu’on a parfois tendance à passer sous silence pour ne pas décourager les bonnes volontés.

Comme me l’a fait remarquer Vianney, un lecteur du blog, dans les commentaires de l’article « 10 choses qui prouvent que vous devez changer de vie« , ces obstacles qui peuvent être surmontés sont bel et bien réels, et il est important de partager des pistes de réflexion et des astuces pour vous aider à surmonter ces difficultés quand vous y ferez face.

Dans cette série d’articles écrits à quatre mains avec Vianney (merci à lui pour son implication sur ce sujet !), nous allons voir les principaux obstacles auxquels on fait face quand on change de vie, et nos avis sur les choses à mettre en place pour continuer à aller de l’avant. Parce que deux avis valent mieux qu’un, et parce qu’une méthode fonctionnera d’avantage qu’une autre selon votre personnalité et votre passé, voici nos deux points de vue et conseils sur un problème récurrent : les baisses de motivation.

1/ les problèmes de motivation, par Hervé

Grâce au développement personnel, vous avez des moyens à votre disposition pour augmenter votre moral, vos capacités de vous motiver. Mais vous ne deviendrez pas un surhomme pour autant, et comme tout le monde vous aurez des hauts et des bas.

Quand on se lance dans des projets ambitieux, à long terme, on a parfois des baisses de motivation.

Ce qui fera la différence entre la réussite et l’échec, ça sera la manière dont vous surmonterez ces problèmes.

Prenons un exemple : vous montez une société. Au début vous êtes motivé, gonflé à bloc, vous commencez à trouver des clients. Cependant, au bout de quelques mois, vous constatez que votre entreprise stagne, qu’elle n’atteint pas les objectifs que vous espériez.

Cette période de doute est quasiment un passage obligé. Votre motivation, après le pic initial va connaître un creux, tôt ou tard. Et ce creux pourra être intense, au point même de vous poser la question de savoir si vous devez continuer ou non.

smileys - changeons

Vous passerez par tous ces états lors d’un projet important !

Dans ces moments, je conseille une chose : prendre une feuille de papier (ou votre logiciel préféré, personnellement je préfère la méthode à l’ancienne pour ce genre d’exercices).

  • En titre, vous allez noter votre rêve ou objectif principal : par exemple « Avoir une entreprise qui me permet de vivre de ma passion ».
  • Vous allez maintenant lister 5 à 10 choses qui se sont améliorées dans votre vie depuis que vous avez commencé à agir : ici dans notre exemple cela pourrait être :
  1. En étant mon propre patron, je gère mon travail comme je le veux
  2. J’ai pris confiance en moi et en mes capacités
  3. Je prends du plaisir à travailler dans un domaine qui me passionne
  4. Je ne travaille plus pour une société avec laquelle je ne partageais pas les mêmes valeurs
  5. Je suis heureux de me lever le matin
  6. Mes clients sont satisfaits de mes prestations

Cela vous aidera à vous rappeler les aspects positifs de votre projet, même dans ces temps difficiles.

Ensuite, vous allez faire l’exercice suivant :

  • Notez le problème principal que vous rencontrez, et faites l’analyse suivante : diviser chaque problème en 2 ou 3 sous problèmes, jusqu’à trouver une solution applicable immédiatement.

Exemple :

Problème principal : je n’ai pas assez de clients

Cela pourrait donner :

1/ je dois fidéliser mes clients actuels

2/ je dois trouver de nouveaux clients

Ce qu’on peut diviser encore :

1.1/ Je leur accorde plus d’attention

1.2/ J’améliore encore la qualité de mes prestations

2.1/ Je dois faire d’avantage de publicité

2.2/ je développe mon site web

Encore une étape? Allons-y !

1.1.1/ J’envoie un mail à tous mes clients et je leur propose une réduction en cas de nouvelle prestation rapide

1.1.2/ Je soigne les mots employés dans mes mails et j’améliore mon vocabulaire téléphonique

Et là vous pouvez voir que le point 1.1.1 est applicable dès maintenant : je peux dès aujourd’hui envoyer un mail à mes clients pour leur proposer une nouvelle prestation, et ainsi espérer générer une ou plusieurs ventes !

Le point 1.1.2 devra quant à lui être de nouveau divisé pour donner une action concrète.

A quoi cela sert il?

  • A être actif.
  • A trouver de nouvelles idées.
  • A prendre du recul et à trouver des solutions concrètes.

En faisant cet exercice régulièrement, cela vous redonnera le moral, car vous agirez pour améliorer les choses. Peut-être que les résultats à court terme ne seront pas meilleurs, mais la motivation reviendra petit à petit.

Cette année, j’ai fait un mois catastrophique au niveau de mon entreprise : pas un seul client à l’horizon, alors que le mois précédent avait été satisfaisant. J’ai fait l’exercice précédent, et j’en suis arrivé à l’idée simple de mettre tous les jours quelques prospectus dans les boites aux lettres des alentours. Ça m’a redonné le moral en me donnant l’impression d’agir au lieu d’attendre devant mon téléphone passivement, en attendant que les affaires reviennent à la normale quelques semaines plus tard. Et j’ai par la suite appris que j’avais signé un contrat intéressant grâce à un de ces prospectus, ce qui m’a fait prendre conscience que mon action avait été doublement utile !

Faites cet exercice et agissez en cas de baisse de moral ou de motivation : c’est le meilleur moyen d’aller de l’avant, de se poser les bonnes questions et donc d’obtenir les bonnes réponses.

2/ les problèmes de motivation, par Vianney

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je voudrais remercier Hervé qui m’a permis de m’exprimer sur ce sujet si important et qui tourmente tant de monde : la motivation. Plutôt que de faire la sourde oreille à mes remarques parfois épineuses, il m’a proposé d’en discuter et surtout d’écrire ensemble afin d’aider les autres à surmonter les épreuves de la vie de manière réaliste.

La motivation est un moteur fondamental, sans lui nous sommes comme un véhicule sans carburant pour avancer. Cette motivation nous pouvons la trouver dans diverses choses que ce soit à travers nos enfants, nos passions, notre famille ou même nos envies personnelles, car il n’y a aucun mal à vouloir avant tout faire quelque chose pour soi.

Trouver de la motivation pour réussir, et convaincre les autres c’est déjà réussir à croire en soi. Cette phrase peut sembler simpliste, voir utopique et pourtant sans cela vous n’irez pas loin. Si vous regardez les grands noms de ce monde, ils ont cru en eux et en leurs idées. Et si vous regardez dans votre entourage, vous verrez que les personnes qui ont réussi sont celles qui croyaient en elles, parfois contre vents et marées. Ce n’est pas pour autant que toutes ces personnes n’aient jamais éprouvé de doutes, loin de là, mais elles ont su les surpasser pour avancer. La foi peut déplacer des montagnes, mais la foi ne concerne pas que les domaines religieux, elle vous concerne aussi à titre personnel, tout simplement.

La question est maintenant de savoir comment trouver de la motivation dans un monde tel que le nôtre, la tâche est ardue je vous l’accorde, et pourtant elle n’est pas insurmontable.

smiley heureux - changeons

Comment trouver (ou retrouver) la motivation ?

Pour schématiser à l’extrême il existe deux types de personnes dans le monde. Oui des hommes et des femmes, certes, mais je voulais surtout parler de manière de fonctionner au niveau cérébral. Aucune ne prévaut sur une autre ou n’a plus de valeur, même si le monde fonctionne plus d’une manière que d’une autre. Ces deux manières nous allons les voir ensemble. Car pour trouver notre malle remplie de motivation il faut savoir où chercher, et cela se passe à la base, dans notre cerveau.

  • La première, qui est souvent la plus courante, où les choses doivent être ordonnées, bien établies sur une liste par exemple, avec un ordre de priorité. Chacune se déroulant les unes après les autres et non en même temps.
  • La seconde est plus complexe à décrire et à gérer. Plutôt que de faire une tâche à la fois et de se concentrer sur une seule, il faut multiplier les idées et travailler dessus en même temps, certaines étant traitées en tâches de fond. Une idée servant de moteur à la réflexion sur une autre. Ou plus simplement une idée en amenant une autre.

 

Comme je le disais un peu au dessus, il n’y a pas de méthode meilleure que d’autre, surtout que nous naissons tous avec un schéma ou un autre, chacun ayant ses avantages et ses défauts.

Si je vous parle de tout ceci, c’est parce qu’il ne faut pas chercher à aller à contre-courant, et plutôt utiliser son cerveau (et booster sa motivation), en employant la bonne méthode.

Quelle méthode dois-je employer ?

Si vous n’avez pas l’esprit tranquille tant qu’une tâche n’est pas terminée, c’est que vous avez besoin d’ordre et donc d’établir une liste avec des ordres de priorité afin de voir clairement les choses qu’il vous reste à faire. Si vous vous sentez proche de cette description dans ce cas, n’essayez pas de gérer plusieurs choses à la fois, et concentrez-vous sur le présent, avant de passer à la suite. Ainsi, vous monopoliserez toute votre énergie et votre motivation sur une chose, ne la laissant pas de côté pour une autre avec le sentiment d’inachevé, qui ne ferait que vous hanter.

Par contre si vous avez besoin d’un fourmillement d’idées pour avancer, n’hésitez pas, utilisez cette méthode, et n’ayez que faire des personnes qui vous diraient le contraire, ou qui disent que vous vous dispersez.

Pourquoi aller à contre-courant ? Ça serait aussi idiot que de rouler sur l’autoroute dans le mauvais sens. Ça ne vous viendrait pas à l’idée de le faire, et bien ici sur l’autoroute de vos connaissances c’est la même chose. Alors oui certaines idées ne resteront qu’à l’état d’embryon ou seront abandonnées en cours de route, mais qu’importe si cela leur arrive c’est qu’il ne s’agissait que de piètres idées sans importances. Voyez-les comme des carburants nécessaires au bon fonctionnement de votre réflexion. Vous avez idées, et c’est tant mieux, des gens en paient d’autres pour cela, alors pourquoi les réfréner. Rien ne vous empêche d’ailleurs de les noter pour plus tard et ainsi les réutiliser ou les modeler à votre convenance.

Si vous utilisez votre cerveau avec la configuration dans laquelle il est le plus à l’aise vous aurez moins de mal à avancer et vous vous sentirez en sécurité et surtout motivé, car vous appliquerez la bonne méthode de travail. Et qu’importent les sentiers battus, car c’est dans les petits chemins que se cachent les plus beaux trésors.

Conclusion

La motivation est un problème récurrent, parfois difficile à gérer.

Cependant, c’est un problème dont nous possédons toutes les clés : en appliquant une méthode qui nous convient, on arrive à inverser la tendance et à passer sans encombres les périodes de doutes.

Apprenez à repérez ces périodes de doutes, et à mettre en place des actions, en utilisant une des méthodes ci dessous ou une autre de votre choix, mais essayez d’agir pour ne pas vous laisser aller au découragement. Et quelle fierté de pouvoir se dire quelques temps après qu’on a réussi à gérer cette période difficile et à se donner les chances de réussir !

Et vous, quelle méthode employez-vous pour lutter contre les baisses de motivation ?

Qu’avez-vous pensé de ce format d’articles avec 2 points de vue différents sur un même problème ? Partagez vos ressentis dans les commentaires !

Partager, c'est donner un peu d'amour
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Clique ici pour laisser un commentaire