Pourquoi vous ne devriez pas vous plaindre sur facebook - Changeons

Pourquoi vous ne devriez pas vous plaindre sur facebook

deviens plus sociable - changeons

Soyez positifs sur les réseaux sociaux et sur internet!

Facebook, twitter, skype ou même les mails sont des moyens de communiquer son humeur, ses coups de cœur ou ses coups de gueule. Ce sont des moyens de communiquer très agréables, mais attention à ne pas se faire piéger par l’envie d’étaler ses problèmes.

facebook like

Soyez positifs!

1/ Ne vous plaignez pas, car ce n’est pas intéressant

On a tous dans nos contacts facebook au moins une personne qui se plaint tout le temps, qui va tous les jours mettre un statut pour se plaindre de son boulot, de la météo, de ses amis, de ses enfants, de son conjoint, de la politique : bref, une personne qui voit toujours le verre à moitié vide. Et nous avons tous la même réaction quand nous découvrons ses statuts : on se dit « mais il se plaint tout le temps celui là », ça nous énerve car on n’a clairement pas envie de lire ce genre de jérémiades sur facebook.

Pourquoi? Tout simplement parce que quand on se connecte à un réseau social, c’est pendant nos périodes de pause pour se détendre au cours d’une journée de travail, ou pour se distraire et passer un moment agréable. Se plaindre sur internet, cela revient à  gâcher le moment de détente de ses amis. Vos amis s’attendent à ce que vos statuts les divertissent, pas à ce qu’ils leur plombent le moral.

2/ Se plaindre nuit à votre image

Disons le tout de suite, être la personne qui se plaint sur internet va réduire considérablement votre image auprès de vos contacts. Les gens vont vous associer à vos statuts négatifs, et vont vous cataloguer petit à petit comme une personne ennuyeuse, rabat joie ou pénible. Certains vont même vous bloquer, pour ne pas avoir à lire vos proses déprimantes.

Quand vos contacts organiseront une soirée ou un évènement, ils risquent de ne pas vous inviter, cela peut nuire à votre vie sociale. Les seuls gens qui répondront à vos statuts seront des gens qui auront une vision plutôt négative de la vie, et cela risque de vous entrainer dans une spirale négative.

3/ Ne jamais se plaindre?

L’idéal est de partager uniquement des choses positives sur les réseaux sociaux et sur internet. Je vous conseille de réduire considérablement votre ratio de commentaires négatifs, parlez plutôt des évènements même mineurs qui ont égayé votre journée, et vous verrez que les retours seront également beaucoup plus positifs.

Cette citation de Ella Wheeler Wilcox résume parfaitement cet état d’esprit : « Riez et le monde rira avec vous, pleurez et vous pleurerez seul ».

twitter
Quel que soit le réseau, parlez de ce que vous aimez plutôt que de vous plaindre

Gardez le négatif et vos problèmes pour vos confidents, vos amis proches, mais évitez de le faire par internet : par téléphone ou en rencontre réelle, vous pourrez beaucoup plus facilement voir si les gens à qui vous en parlez sont réactifs, ou si vous les ennuyez.

Vous pouvez tout de même de temps en temps vous plaindre si vous le faîtes de façon amusée, cela passera beaucoup mieux si l’on sent que c’est sur le ton de l’humour, et si (et seulement si) entre temps vous aviez mis des choses positives dans vos derniers statuts facebook ou twitter. Je conseille d’avoir un ratio d’au moins 5 coups de cœur pour 1 coup de gueule, car les posts négatifs ont un impact plus fort que les positifs. L’idéal est de ne presque jamais être négatif, et les rares fois où vous le faites, faites le de manière légère et amusante.

En adoptant cette attitude positive sur les réseaux sociaux, vos contacts vous verront comme quelqu’un de fun, vous inviteront plus souvent et seront plus heureux de vous voir. Cela vous incitera également à voir le côté positif de la vie, et aura une bonne influence sur votre état d’esprit général.

4/ Le cas particulier des mails

Je conseille également d’être le moins négatif possible par mail. En effet, si on a plus le temps de développer son propos par mail, cela pourra quand même être mal interprété, car par écrit il n’y a pas le ton de la voix, on s’emporte plus vite. Plus vous serez négatif, moins les retours seront bons. Évitez tout ce qui est reproches, remarques désagréables ou plaintes intempestives.

Si vous avez des vrais problèmes, des choses importantes qui vous pèsent, évitez de les dire par internet : cela ne vous soulagera pas beaucoup, et pourra avoir des conséquences très négatives. Autre conséquence, les mails laissent des traces écrites, et ce que vous aurez dit sur un coup de tête ou dans un moment de faiblesse pourra vous être renvoyé tel quel plusieurs jours ou mois plus tard.

Si vous éprouvez des vraies difficultés, gardez ça pour vous, pour vos amis proches en rencontres réelles ou pour votre thérapeute. Mais ne les exposez pas sur internet, cela vous fera sans doute beaucoup plus de mal que de bien à court, moyen et long terme.

5/ Conclusion

Utilisez internet pour partager votre enthousiasme, et vous verrez que vos amis seront beaucoup plus positifs en retour. Si ce n’est pas le cas, vous verrez que vous les trouverez ennuyeux de se plaindre, et serez content de ne plus être ce genre de personnes négatives.

Alors, la prochaine fois que vous vous apprêtez à mettre un statut ou commentaire négatif, à vous plaindre de votre journée, de vos collègues ou de votre boulot, arrêtez : respirez un bon coup, réfléchissez à une chose positive et partagez là à la place de votre idée initiale. Cela aura pour bénéfice de vous changer les idées, de ne plus ressasser vos problèmes, et ça fera plaisir à tout le monde!

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux favoris : qui sait, peut-être que cela aidera vos contacts à devenir plus positifs!

top 5 des choses à faire pour bien damarrer sa journée

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à lire les articles suivants :

 

 

Partage pour aider tes amis à prendre confiance et à vivre leur vie à 100%
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    6
    Shares

Clique ici pour laisser un commentaire