Prendre du recul : les conversations temporelles - Changeons

Prendre du recul : les conversations temporelles

​Prendre du recul est essentiel. 

Parce que sinon, tu restes le nez dans tes problèmes.

Tu te sens stressé, énervé...

...et tellement la tête dans le seau que tu ne peux pas imaginer la sortie du tunnel : tu as cette impression horrible que tu es coincé pour l'éternité dans un cercle vicieux, dans un problème sans solution.

Alors, tu perds petit à petit ton envie, ta motivation. Pire, ça te rend triste, parce que tu deviens négatif.

Et si ça ne s'arrangeait jamais ? Et si j'étais malheureux(se) pour toujours ?

​Pourtant, tous les problèmes ont des solutions. ​Mais il faut avoir la lucidité de prendre du recul, et c'est parfois loin d'être évident.

prendre du recul pour mieux sauter

​Prendre du recul pour mieux sauter

​Prendre du recul pour mieux avancer

​Dans cette série de vidéos, je vais réaliser un rêve.

Un rêve qu'on partage tous.

Parce qu'on s'est tous dit un jour : "si j'avais su​ ce que je sais maintenant à l'époque...".

​Alors grâce à ces courtes vidéos, je vais voyager dans le temps pour me donner des conseils dans le passé. 

Conseils qui pourront bien entendu t'être très utiles également !

​Ces conseils de vie, c'est ce qui m'aurait permis à l'époque d'être plus heureux et d'arrêter de me lamenter sur ma timidité et mon manque de confiance en moi.

Comment être moins timide, épisode 1

​​Comment être moins timide ? (version texte)


​Cher Hervé du passé,

Suite à l'invention récente d'une machine à envoyer des mails dans le passé, je suis dans l'immense joie de pouvoir t'envoyer un message par semaine pour te donner des conseils. Pas plus, sinon ça consommerait trop de bozons de Higgs, et c'est pas donné ces machins.

D'abord, je tiens à te rassurer :
Tu vas être heureux un jour.

Si mes calculs sont exacts, le jour où tu recevras ce message tu devrais être à environ 9/10 sur l'échelle de la timidité,
et avec une confiance en toi autour du zéro absolu.

Tu penses que la vie est injuste. Et tu es persuadé que tu ne peux rien y changer.
Alors tu déprimes. Tu souffres. En silence.
Tu fais semblant. Parce que c'est trop dur d'avoir peur tout le temps.
Tu te demandes pourquoi tu n'es pas normal comme tout le monde.
Pourquoi tu ne peux pas faire partie de la vraie vie.
Celle où c'est un plaisir de parler avec les autres. Où ça n'est pas une torture absolue de devoir poser une question. Où parler à une fille n'est pas une épreuve terrorisante.

Mais tu te sens anormal. Différent. Alors tu caches tes peurs. Tes douleurs.

J'ai une bonne et une mauvaise nouvelle pour toi.

La mauvaise, c'est que te voiler la face ne t'amènera que du négatif. Tu feras même une vraie dépression des familles d'ici dix ans. Et d'ici là, tu vas vivre de plus en plus de frustrations.
De tristesse. De désillusions.

Ça va te déchirer le bide et le coeur à chaque fois où tu verras des gens en couple. Tu vas te sentir seul. Très seul.
Parce que tu ne te poses pas les bonnes questions. Du coup, tu végètes, sans but, sans progrès.

La bonne nouvelle, c'est qu'un jour tu vas avoir un déclic. Et tu vas tout changer.
Ça prendra du temps. Tu vas passer par tous les états. De l'espoir le plus complet, au découragement total.
Mais mine de rien, en quelques années, tu vas tellement mettre de choses en place...
...que non seulement tu vas devenir normal..
...mais que tu vas faire partie des gens qui ont le contrôle sur leur vie.
Parce que tu auras enfin compris que le bonheur ce n'est pas une question de distribution à la naissance...

...mais qu'il faut semer des graines tous les jours pour qu'il pousse.

Je t'expliquerai ça la semaine prochaine, en attendant tu peux m'envoyer ta question par mail temporel.
ps : un mail c'est un peu comme une lettre sur minitel. Mais en mieux.

Comment ne plus avoir peur du regard des autres, épisode 2

​La peur du regard des autres (version texte)


​Cher Hervé du passé...

Je t'envoie ce mail temporel pour te dire de destresser.

Tu as peur d'échouer.
Peur qu'on te juge négativement.

Parce que tu fais entièrement dépendre ta valeur du regard des autres.

Alors ça te paralyse...ça t'empêche d'agir...
Ça t'empêche même de dormir souvent.

Et si j'étais ridicule ?
Et si elle se moquait de moi ?

Alors tu ne fais rien.
Tu restes enfermé, chez toi, à accumuler les regrets...

À te dire que demain, peut-être...

Et à te sentir nul parce que finalement, tu n'agis pas.

Arrête.

Une note...un entretien d'embauche...
Ça ne te définit pas.

On s'en fout complètement d'ailleurs de ce qu'ils pensent de toi.

Roger Dupond le DRH de la Socotec ne te trouve pas compétent pour ce job ?
Et alors ?

Lucie Durand ne veut pas sortir avec toi ?
Et ?

Est-ce que ça fait de toi une moins bonne personne ?
Juste parce qu'un inconnu lambda t'a jugé en quelques secondes sans te connaître vraiment ?

Est-ce que tu as vraiment envie de leur laisser ce pouvoir là sur toi ?
De les laisser choisir si tu es une bonne personne ou non ?

Ne laisse jamais les autres remettre en question ta valeur.

Tu es une personne géniale.

Ça ne veut pas dire que tu ne dois rien changer dans ta vie, au contraire.
Ta vie actuelle, c'est un sacré bordel, et il faut mettre un grand coup de pied dans la fourmilière, tu en es surement conscient.
Tu dois choisir de t'améliorer, chaque jour de ta vie. Le jour où tu pigeras ça, ça va tout changer pour toi.

C'est comme ça que tu bâtiras une confiance en toi telle que même si tu te fais rejeter 99 fois...
...tu te relèveras pour te présenter fièrement une centième fois et réussir.

Et d'ailleurs, si tu prends confiance, il y a peu de chances que tu te fasses rejeter.

Tu vas bientôt mettre ça en place dans ta vie.
J'ai hâte pour toi que ça commence.

En attendant destresse. Respire. Je sais pas, pète un coup. Relativise.

Ta valeur ne dépend pas de ce que les autres pensent de toi.

Bisous du futur.

ps : je te laisse, mon chapeau temporel a besoin d'une révision.

​Les bleus champions du monde : comment gérer ses émotions, épisode ​3

​champions du monde et gestion des émotions (version texte)


​​Cher Hervé du passé,


Ce mail te trouve le soir de la victoire des bleus à la coupe du monde 98.


Tu as 16 ans.
Tu es tellement timide que tu demandes à ton père d'arrêter de klaxonner juste après la victoire, pour ne pas que les gens regardent vers la voiture.
Parce que ça te fait rougir et transpirer de te savoir, même à petite échelle, au centre de l'attention.

Tu es tellement mal à l'aise au milieu de la liesse collective (malgré ton amour pour le football) que tu n'arrives pas à extérioriser ta joie.

Tu le feras plus tard, à ta façon, seul dans ta chambre en accrochant des posters.

Sache que dans le futur, tu apprendras à mieux vivre avec tes émotions.
À sauter partout au moindre but des bleus
À hurler, à pleurer, à vibrer - quitte à renverser ta chaise sur un pauvre vietnamien quand tu sauteras de joie lors d'un france - argentine de légende.

Tu apprendras que c'est beau d'avoir des émotions.
Et encore plus beau de les assumer.

Tu apprendras qu'il n'y a rien de honteux à être fragile.
Qu'il n'y a rien de plus beau que d'être parfois fort et parfois à fleur de peau.

Car c'est comme ça qu'on vit à fond.
À travers nos émotions.

Mais pour l'instant tu essaies de cacher tout ce qui est en toi.

Tu as peur d'être jugé.
Peur que les autres te trouvent nul.

Alors tu adoptes la poker face en toute circonstance.
Tu verrouilles tout à l'intérieur.

À tel point que les autres te trouvent froid. Distant.

Comment veux-tu plaire à des filles si tu caches tout le temps qui tu es vraiment ?
Comment veux-tu te faire des amis si tu n'es jamais toi-même ?

Ouvre toi.
Dans les bons et les mauvais moments.
Assume tout.
Apprends à aimer tout ce que tu es.

Et seulement à ce moment là, les autres pourront t'aimer.

PS : sache qu'un jour futur, les bleus seront à nouveau champions du monde. Mais il faudra attendre un peu : n'espère pas trop pour 2002, tu vas être déçu.

Que veut dire prendre du recul ? 

Prendre du recul, ça ne veut pas dire se détacher des évènements importants.

Au contraire même.

Ça veut juste dire qu'on analyse la situation plus objectivement.

Qu'on se détache de nos frustrations.

Avec plus de maturité.

​Comment prendre du recul face à une situation ?

​Comment faire dans la vie (quand tu n'as pas de chapeau temporel pour t'envoyer des messages dans le passé) ?

Tu peux simplement essayer d'être plus objectif, en te posant la série de questions suivantes :

​Quelle est la solution classique au problème que j'ai ?

Quelles sont les solutions alternatives auxquelles je n'ai pas encore pensé ?

Est-ce que j'ai vraiment TOUT tenté pour résoudre le problème, ou est-ce que je me suis contenté de rester dans ma zone de confort ?

Quelle personne a déjà résolu ce type de problèmes et pourrait m'aider ?

Comment puis-je apprendre de cette personne ?

Quelle première étape je peux mettre en place dès aujourd'hui pour commencer à faire un pas vers la solution à mon problème ?​

​Si tu fais tout ça, tu devrais commencer à prendre du recul et à voir ton problème sous un jour nouveau (tu peux également lire : mieux dézoomer pour régler ses problèmes facilement )

Tu peux y arriver, et tu vas y arriver.

Clique ici pour laisser un commentaire