Personne n'est parfait - Changeons

Personne n’est parfait

confiance en soi - changeons

Personne n'est parfait : comment arrêter de complexer et de te comparer

Dans cet article, tu vas apprendre pourquoi ça ne sert à rien de complexer, et le secret de la réussite. Et te rendre compte que personne n'est parfait !

Le complexe d'infériorité : l'ennemi public numéro 1

Dans la vie, il y a deux catégories de personnes.

Celles qui ne se posent jamais de questions.

Et celles qui s'en posent.

​Si tu lis cet article, c'est que tu fais partie de la seconde catégorie de personnes.

Celles qui se bougent pour améliorer leur vie.

Celles qui pensent que ça vaut le coup de s'améliorer au lieu de subir les choses.

Bravo pour ça.

Mais si tu fais partie de cette catégorie, alors tu as sans doute rencontré le problème suivant :

LE PROBLÈME QU'ON RENCONTRE TOUS


Tu essaies de faire de ton mieux.

Tu fais des efforts, jours après jour.

Pourtant, tu continues à faire des erreurs.

À te planter régulièrement.

Alors quand tu te compares à ceux et celles qui t'inspirent, ça te décourage.

Parce que ce sont des winners absolus.

Des gens sans faille.

Des gens qui réussissent tout.

Et tu sais quoi ?

C'est du bullshit.

Tes modèles, tes idoles : tout le monde se plante.

Tout le monde a ses moments de doute.

Tout le monde fait de la m***** de temps en temps.

Tout le monde se demande de temps en temps s'il est sur la bonne voie ou s'il doit renoncer.

personne n'est parfait - changeons

Tu n'es pas différent des gens qui réussissent.

Tu as les mêmes doutes, les mêmes questionnements. Et c'est normal.

Tu n'as pas à complexer par rapport à ton collègue qui a eu une promotion à ta place.

Ou à cause de cette fille qui a réussi à sortir avec le beau gosse du quartier.

Ou à cause de cet auteur ou de ce blogueur qui semble tout réussir.

Parce qu'on a tous nos failles. Personne n'est parfait.

Tu es meilleur(e) que Georges Clooney ou Rihanna

Comme personne n'est parfait, ça veut dire qu'on a tous des domaines où on est nuls.

Et l'inverse est vrai : on a tous des domaines où on est bons. Si si, tous.​

Même si tu complexes par rapport à quelqu'un, dis-toi qu'il y a forcément au moins un domaine où tu pourrais lui apprendre des choses.

Georges Clooney est surement un mec génial, mais c'est probable que je joue mieux de la guitare que lui, ou que je grimpe mieux que lui.

Rihanna est une star ultra populaire, mais c'est probable que j'écrive plus vite au clavier qu'elle, et que je fasse des meilleures photos .

Les complexes n'ont pas lieu d'être, car ils ne concernent qu'un aspect précis de la personnalité des gens.

Si tu te sens inférieur à quelqu'un, tu oublies tous les autres aspects.

Je suis sur que tu peux trouver toi aussi quelque chose que tu fais mieux que Georges Clooney et Rihanna.

Tu te demandes peut-être :

Alors, si personne n'est parfait : pourquoi est-ce que certaines personnes ont du succès, et pas moi ?

Pour 3 raisons principales :

1/ Elles assument leurs faiblesses, et essaient de les améliorer

Si tu es mauvais dans un domaine, tu as deux choix : déprimer en te disant que tu es nul(le), ou le prendre avec le sourire et essayer de devenir un peu meilleur.

Si le sujet te tient à coeur, tu peux même demander de l'aide à quelqu'un qui s'y connait, prendre des cours, t'entraîner, te former. 

Par exemple tu as du mal à te faire des amis facilement ? Tu peux apprendre à devenir sociable. 

Tu es timide et c'est ta faiblesse ? Bats toi et combats ta timidité.

Les gens qui ont du succès sont des gens qui savent prendre leurs faiblesses avec le sourire.

Ils savent que personne n'est parfait.

2/ Elles savent mettre en avant leurs succès

On a vu qu'on avait tous des domaines où on est bons, et d'autres où ça pourrait être mieux.

La personne qui réussit, c'est la personne qui va savoir utiliser ses points forts à leur maximum.

Regarde la réponse que tu as donnée quand je t'ai demandé ce que tu faisais sans doute mieux que Clooney. Est-ce que tu exploites ces capacités à fond ?

Il est probable que la réponse soit non.

​Dans les exemples que j'ai donnés, je pourrais utiliser le fait que je sais jouer de la guitare pour composer des chansons, écrire des albums, faire une chaine youtube de musique, devenir une rock star, être mondialement connu et devenir une source d'inspiration pour les autres. 

Rien ne m'en empêche en théorie.

Comme rien ne t'empêche de le faire dans le domaine où tu es déjà bon.​

Alors oui, Georges Clooney est un bon acteur. Mais surtout, il utilise vraiment son potentiel.

Il a utilisé une de ses forces pour en faire son atout numéro un.

Si tu jouais comme lui, est-ce que tu aurais le même succès ? Peut-être pas, car tu n'exploiterais pas ce potentiel à fond.​

3/ Elles savent que la réussite passe par un paquet d'échecs.

​La réussite, c'est juste de continuer après une série d'échecs, jusqu'à ce que tu atteignes ton but.

Clooney a joué dans des nanars ("le retour des tomates tueuses" par exemple).

Il a du être recalé d'un bon paquet de castings.

Subir des critiques.

Jouer des rôles pourris. S'en prendre plein la tronche.

Et atteindre le succès sur le tard.

Aujourd'hui, tout le monde dirait que ce mec attire le succès.

Mais il a galéré et persévéré pour y arriver.

Toi qui te plains de ce que gagnent les footballers, est-ce que tu t'es levé tous les matins pour aller faire du sport été comme hiver quand tu avais 14 ans pour espérer atteindre ton rêve ?

Toi qui te plains que cette chanteuse n'a aucun talent, est-ce que tu as pris des cours de chant et accepté les refus des maisons de disque puis travaillé pendant 2 ans pour avoir assez d'argent pour autoproduire ton album ?

Quand on se plaint de la réussite d'un autre, c'est juste qu'on ne veut pas voir la réalité en face : ça pourrait être nous à leur place.

Et pour ça, il suffit d'appliquer les 3 recettes du succès.

Les 3 recettes du succès

LES 3 RECETTES DU SUCCÈS

  • 1/ Ris de tes faiblesses, et essaies de t'améliorer si tu en ressens l'envie
  • 2/ Exploite à fond tes points forts
  • 3/ N'abandonne jamais, même si tu te sens découragé.

En appliquant ces trois points, tu devrais te retrouver très très près du succès.

Et si tu ne l'atteins pas malgré ça ?

Recommence les 3 points de la recette, jusqu'à ce que ça réussisse !

On a tous un potentiel de winner.

À nous de l'exploiter.

Si tu choisis de ne pas le faire, tu passes à côté de quelque chose de grand.

Pour aller plus loin

Imagine une vie parfaite. Tu as accompli tes objectifs, tu es décontracté(e). Les défis t'amusent et te stimulent. Tu es heureux(se), et bien entouré(e). Tu sirotes un mojito au bord d'une piscine, en te rappelant l'époque où tu manquais de confiance en toi.


Et tu te dis que si tu n'avais pas travaillé ta confiance, tu n'aurais jamais accompli tout ça.

Dans ce livre, je t'aide à construire une vraie confiance en toi.

Je ne te garantis pas les mojitos et la piscine, mais si tu appliques les exercices pratiques du livre ta confiance explosera.

Mets-moi en commentaire ce que tu ferais mieux que Georges Clooney ou Rihanna, et on verra ensemble comment tu peux exploiter cette qualité à fond !

Tu voudrais augmenter ta confiance en toi en toutes circonstances ?

Pour passer de timide à LA personne qu'on écoute dans les conversations ?

Je vais t'aider à faire cette progression.

— Je suis moi-même passé de timide maladif à confiant et sociable —

Avec des mini-leçons et exercices pratiques sous forme d'ebooks et vidéos.

Spécialement conçus pour aider les gens motivés à agir pour s'améliorer.

Hervé Lero Costume Rock

 

 

Partager
  • Stemy dit :

    Les choses iraient beaucoup mieux si tout le monde intégrait ces idées. En effet, la plupart des problèmes de société sont dûs à une jalousie envers des personnes qui, croit-on, ont une meilleure vie que nous sans l’avoir mérité.

    • Hervé dit :

      Oui, tout est fait dans notre société pour iconiser certaines personnes, dans des buts commerciaux (vendre plus de journaux, faire plus d’audience à la TV, etc). Et ça se fait au détriment de millions de personnes qui, en comparaison, se mettent à complexer sans véritable raison.
      En oubliant les comparaisons et les jalousies, on se concentre sur nous-mêmes de manière beaucoup plus lucide, et on avance beaucoup plus vite !

  • léon dit :

    Merci! Cet article me motive de bloguer.

  • Clément dit :

    Salut Hervé,

    Très sympas ton article ! J’aime bien le ton du point 3), un peu rude mais nécessaire pour nous bouger les fesses.
    Personnellement, je préfère détruire la notion d’ « échec » et la remplacer par retour d’expérience : on a essayé quelque chose, ça n’a pas fonctionné, ce n’est pas grave : on aura apprit de cette expérience (et on sera mieux préparé pour la prochaine fois).
    Je sais que tu aimes bien les citations, alors en voici une d’Edison « je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas »
    Motivant, non ? 😉
    À bientôt,
    Clément

    • Hervé dit :

      J’aime beaucoup ton idée de retour d’expérience pour remplacer le terme échec : ainsi, on se reconditionne à tenter davantage pour réussir plutôt que de se sentir miné après chaque tentative infructueuse.
      ps : désolé pour les mois de retard pour répondre à ton commentaire pourtant intéressant !

  • Dorian dit :

    Salut Hervé et merci pour cet article plein de fraicheur et de bon sens !
    Voici tout de même une vision différente.
    On est tous parfait car l’univers est parfait et que l’imperfection est seulement dû à un point de vue limité de l’être humain. Ensuite dire que l’on est parfait ou qu’on ne l’est pas est un jugement et on peut simplement ne pas se poser la question. On dramatise souvent alors qu’on a tous soif de légèreté 🙂
    Au plaisir !
    Dorian

    • Hervé dit :

      Salut Dorian, merci pour ton commentaire ! Effectivement c’est une façon de voir les choses qui a ses avantages aussi, de se dire qu’on est déjà parfaits d’une certaine manière, et de ne pas s’en faire pour ça.
      À très vite,
      Hervé

  • >