Mes proches critiquent mes changements, que faire? - Changeons avec Hervé Lero

Mes proches critiquent mes changements, que faire?

Mes parents, mes amis me critiquent. Que faire ?

Au cours de votre amélioration personnelle, vous serez amené à effectuer des changements sur votre personnalité, votre style de vie, vos actions, ou votre façon de vous exprimer. C’est indispensable et c’est une bonne chose.

Mais il se peut que vous essuyiez à ce moment là quelques remarques ou critiques de votre entourage proche : vos parents, vos amis, votre famille vous critiquent parfois durement.

Et ces critiquent font particulièrement mal, parce qu’elles viennent de quelqu’un de proche. Alors devez vous les ignorer ou les prendre en compte?

jugement amis

Vos amis vous jugent?

Apprendre à mieux gérer les critiques de votre famille ou de vos amis

Si vous suivez les conseils de ce site et d’autres, de livres de développement personnel, vous allez dans les prochains mois modifier certains de vos comportements, vos attitudes, ainsi que votre mode de pensée. C’est une très bonne chose.

Cela vous permettra de vous améliorer, de vous rapprocher de la personne que vous avez toujours voulu être au fond de vous.

Pourtant, à certains moments, vos proches (amis, famille) pourront être amenés à vous critiquer, à essayer de vous convaincre que vous faites fausse route.

Pire, les critiques de vos parents, de votre famille, de vos amis pourraient vous décourager complètement.

mes proches me critiquent Hervé Lero

Pourquoi mes amis me critiquent ?

Tout simplement parce que vos changements les ramèneront inconsciemment à leur immobilité.

Vous les brusquerez dans leur zone de confort, en leur prouvant par votre comportement que vous êtes quelqu’un de dynamique, qui fait des nouvelles choses et qui s’améliore.

Cela les forcera à se remettre en question, et souvent on n’aime pas ça.

Leur moyen de défense n°1 sera alors de vous critiquer, pour éviter une profonde remise en cause de leur propre mode de vie.

Donc s’ils vous critiquent… c’est peut-être que vous êtes sur la bonne voie. Continuez !

Devez vous leur en vouloir ? Comment gérer les critiques ?

Bien sur que non. Pas dans un premier temps du moins.

Vos changements, vos objectifs atteints et vos victoires pourront remettre en question leur propre façon de voir les choses, et pour se protéger ils essaieront de vous faire redevenir « comme avant ».

On a tous à un moment donné de notre vie été à leur place, été un peu jaloux et avoir critiqué quelqu’un qui avait réussi à faire une chose qu’au fond de nous on aurait aimé réaliser.

Si ce sont des personnes à qui vous tenez, restez calmes face à leurs critiques.

Ne les prenez surtout pas de haut, mais expliquez leur simplement que vous avez décidé de reprendre votre vie en main…

… et pour ça de changer certaines habitudes, et que cela vous rend heureux.

Dites leur que ces changements n’ont rien de négatif, que cela vous apporte beaucoup, que vous comprenez que vos amis qui vous ont toujours connu avec un état d’esprit différent soient un peu chamboulés par ces changements, mais que c’est pour votre bien, et le bien de tout le monde.

Dîtes leur que vous attendez leur soutien dans votre changement, pas leurs critiques.

Parce que vous suivrez cette voie jusqu’au bout.

Soyez vous même lucides envers ces critiques : de temps en temps elles seront peut-être justifiées, prenez du recul et analysez sereinement ce qu’on vous a dit.

Mais n’oubliez pas que toute critique injustifiée est un compliment déguisé!

Quelques exemples :

Ma mère me critique…

…en disant que c’est risqué de monter ma boîte pendant la crise ? Je peux la rassurer et/ou ignorer son conseil, et lui montrer par la suite que je réussis malgré ses craintes. Elle a sûrement peur pour moi, c’est tout !

Mon père me critique…

…et me dit que je suis un idiot d’abandonner mon CDI pour aller voyager un an autour du monde ?
Je peux le rassurer sur le fait que je reviendrai travailler ensuite, ou lui expliquer que c’est pour améliorer mon anglais et être encore meilleur au travail ensuite par exemple. Après tout, il a sûrement peur que je ne retrouve jamais de travail, et c’est pour ça qu’il me critique !

Mon meilleur ami me critique…

…et me dit que c’est des conneries d’essayer de changer, qu’il faut juste attendre, rester soi-même et que je finirai bien par trouver l’amour ?

Je peux le rassurer en lui disant que même si je change, je reste la même personne avec les mêmes valeurs importantes au fond, et que je ne fais pas ça uniquement pour trouver l’amour, mais surtout pour être plus heureux.

Après tout, il a sûrement peur que je l’oublie complètement si je change trop, c’est pour ça qu’il me critique !

Mes amis me critiquent Hervé Lero

Les critiques sont dures et continuent, que faire?

Dans ce cas là, si vous savez que les critiques sont injustes, que vous avez expliqué aux gens votre cheminement et que malgré ça ils continuent à vous tacler méchamment, il n’y a pas 50 solutions : prenez du recul par rapport à ces personnes. Côtoyez les moins souvent, car ils risquent de vous tirer vers le bas et de vous empêcher d’avancer.

Dans les cas extrêmes coupez les ponts, sinon voyez les de temps en temps et passez plus de temps avec vos amis plus positifs. Peut-être qu’avec un peu de recul, ils s’apercevront d’eux mêmes qu’ils ont été injustes envers vous, et sinon n’ayez pas peur de perdre une amitié qui n’en est peut-être plus une. Parfois on perd de vue des gens qu’on appréciait parce qu’on n’a plus les mêmes centres d’intérêt, ça arrive et ce n’est pas si terrible, vu que dans le même temps vous rencontrerez des gens avec qui vous aurez plus d’affinités à ce moment de votre vie.

chat au revoir

Dites au revoir aux gens qui vous empêchent d’avancer

Vous pouvez aussi si vous sentez vos amis intrigués par votre changement leur donner quelques clés de réflexion, les guider vers des livres ou sites de développement personnel, afin qu’ils partagent votre démarche. Cependant, ne mettez pas tous vos espoirs là dedans : souvent c’est une démarche très personnelle, et peu d’entre eux seront assez ouverts d’esprit pour vraiment se remettre en question.

Il est facile de changer soi même une fois que l’on a décidé de le faire, mais il est difficile et illusoire de vouloir changer les autres : la décision doit venir d’eux, ne les forcez pas même si vous pensez que c’est pour leur bien, vous passeriez pour un donneur de leçons (je le sais car j’ai parfois flirté avec la limite avec certains amis, qui ont eu l’impression à un moment donné que je les jugeais alors que j’essayais juste de leur faire prendre conscience de leurs croyances limitantes, mais en étant trop insistant je n’ai pas été convainquant).

Pour résumer, voici ce que je vous conseille face aux critiques d’un de vos proches

  • déterminer si la critique est juste ou non
  • si la critique est en partie justifiée, remercier la personne de vous avoir prévenu, et modifiez votre comportement en conséquence
  • si la critique est injustifiée (ce qui sera le cas la plupart du temps), prenez le comme un compliment déguisé, car cela signifie que la personne qui vous critique vous jalouse sans se l’avouer.
  • expliquez lui que vos changements sont positifs, qu’ils vous rendent plus heureux
  • prenez du recul si les critiques sont trop répétées ou trop dures, coupez les ponts si nécessaire.
  • rencontrez des personnes positives, passez plus de temps avec les personnes qui comprennent vos changements.

Et surtout quoiqu’il arrive ne laissez jamais quelqu’un vous atteindre profondément dans votre quête du bonheur : continuez d’avancer, de progresser!

Et si le sujet des relations sociales vous intéresse, vous pouvez :

1/ Regarder cette vidéo sur l’intelligence sociale

2/ Découvrir mon livre Deviens super sociable

Et vous, avez vous subi des critiques suite à vos changements? Comment les avez-vous gérées?

 

Partager
  • Bonjour Hervé
    Tu dis : « Les critiques injustifiées sont des compliments déguisés », puis tu dis que la personne qui critique ainsi est « jalouse sans se l’avouer ». Ce serait super de toujours pouvoir retourner les critiques en positif, et pouvoir s’en faire une force, mais comment faire ça ? Peux-tu donner des exemples ? Merci, à bientôt.

    • Hervé dit :

      Les critiques peuvent être un signe que les choses changent : certains nous reprocheront nos changements, car cela les ramènera inconsciemment au fait qu’eux ne progressent pas en ce moment. J’ai connu les 2 côtés de la barrière : par le passé j’ai critiqué des amis qui avaient pourtant pris des super résolutions comme aller vivre à l’étranger ou s’engager dans des activités humanitaires car en faisant cela ils me ramenaient à mon inactivité et à mon manque d’engagement, et cela me mettait mal à l’aise ce qui faisait que je préférais critiquer que de me remettre profondément en question.

      Par la suite, quand j’ai réalisé un travail sur moi et commencé à changer positivement, j’ai essuyé quelques critiques injustes de la part de certains proches, sur le même schéma. Dans les 2 cas, il s’agit d’une sorte de jalousie inconsciente, on reproche à l’autre d’avoir le courage de réaliser ce qu’on n’ose pas faire ou ce que l’on croit impossible. Je ne sais pas si on peut toujours transformer les critiques en force, mais dans certains cas c’est effectivement possible, car cela montre que votre changement est en train de porter ses fruits. Si la personne qui nous critique est moins avancée que nous sur le point qu’elle critique, il y a de fortes chances que ça soit en fait une fausse critique, et donc un signe positif que la progression que l’on effectue ne laisse pas les autres indifférents.

      Dans le passé, mes critiques étaient en fait des moyens d’auto défense, et masquaient une certaine admiration face au courage de mes amis qui avaient osé entreprendre quelque chose d’important. En le voyant sous cet angle, quand quelqu’un nous critique, si la critique ne nous parait pas justifiée il y a de grandes chances que ça soit ce mécanisme qui entre en jeu, et donc que la critique cache un compliment sur votre progression.

  • aphrodite dit :

    ce que tu dis est tout à fait juste, moi quand j’ai fait un régime pour perdre du poid, et jamais je ne m’étais senti aussi à l’aise dans mon régime, je savais que j’allais réussir, et que je ne reprondrais pas les kgs de perdue, je le sentais au plus profond de moi, car je détenais comme une clef, eh ben ma mère et mes frères, se sont mi à me dire que j’étais de trop mauvaise que je faisais la gueule, ils ne pouvaient même pas voir à quelle point je me sentais heureuse dans ce que je faisais, ma mère me disait souvent je veux que tu arrêtes ce régyme…

    • Hervé dit :

      Oui, souvent les gens les plus proches sont les plus durs à convaincre ou les premiers à nous décourager… même s’ils ne le font pas exprès !
      Merci pour ton témoignage,
      À bientôt,
      Hervé

  • >