J’ai l’impression de stagner, que faire? - Changeons avec Hervé Lero

J’ai l’impression de stagner, que faire?

Durant votre développement personnel, vous allez traverser toutes sortes de phases, qui vont se succéder et se compléter.

Et parfois, alors que vous aviez l’impression de progresser et d’avoir mis en place plein de choses pour changer, vous allez traverser une période de doute, de stagnation. Que faire à ce moment là?

La progression se fait par paliers

La progression ne se fait pas de manière linéaire. Vous aurez des périodes d’euphorie, où vous avez l’impression de progresser à vitesse grand V, et quelques semaines plus tard, vous aurez parfois l’impression de stagner, voire de régresser légèrement.

A ce moment là, certains d’entre nous paniquent, remettent en cause toutes les bonnes décisions qu’ils ont prises depuis des mois, et font marche arrière en redevenant la personne qu’ils étaient des mois avant.

Or, ces plateaux ou paliers sont tout à fait normaux. Considérez les comme des périodes de répit où vous prenez de l’élan pour mieux avancer ensuite.

Une progression en escaliers est tout à fait normale : chaque plat permet de prendre appui pour monter à la marche suivante!

Une progression en escaliers est tout à fait normale : chaque plat permet de prendre appui pour monter à la marche suivante!

Ne soyez pas trop dur envers vous mêmes

Imaginez qu’en début d’année vous vous soyez fixé 10 objectifs mesurables, précis et avec une date d’échéance, et que vous vous rendez compte en faisant un bilan que vous n’en avez accompli que 3 par exemple.

Si vous voyez le côté négatif, 3 sur 10 ce n’est même pas la moyenne, et vous vous direz que vous avez échoué.

En revanche, si vous regardez de la bonne façon, vous avez réussi 3 objectifs importants, 3 changements majeurs depuis le début de l’année. Certes les autres objectifs ne sont pour le moment pas encore atteints, mais en avoir déjà accompli plusieurs c’est déjà très bien!

Dites vous que si vous ne vous étiez pas fixé ces objectifs, vous n’auriez jamais fait ces 3 choses qui vont font avancer dans la vie!

Peut-être est ce le moment de vous récompenser pour les efforts déjà fournis, et de vous accorder une récompense pour ces 3 victoires. Ainsi, vous vous remettrez dans un état d’esprit positif, et vous aurez encore plus envie d’atteindre les objectifs suivants.

Faites des micro ajustements de vos objectifs

Quand on se fixe des objectifs, on essaie d’être aussi réalistes que possible, mais parfois on se trompe sur la difficulté d’un changement, ou sur le temps que ça prendra.

Au lieu de se blâmer, on peut faire des micro ajustements, en ajoutant par exemple des étapes supplémentaires : si un objectif parait trop compliqué, le diviser en plusieurs tâches plus faciles, cela vous aidera à repartir de l’avant.

De la même manière, une chose qui vous paraissait importante à faire il y a quelques mois vous paraitra peut être beaucoup moins pertinent maintenant. N’hésitez pas à remplacer cet objectif par un autre plus inspirant, plus motivant : vous verrez que plus vous ferez de choses, plus le hasard mettra de nouvelles choses passionnantes sur votre chemin. Mais est-ce vraiment le hasard vu que vous l’aurez provoqué?

Soyez patients, et agissez

Lors d’une période de doute ou de stagnation, ne soyez pas trop impatient, ne vous dîtes pas que vous perdez votre temps. Si vos projets actuels n’avancent pas, même en les ayant découpé en petites parties plus faciles, alors fixez vous des objectifs en parallèle pour avancer sur d’autres domaines :

Imaginons par exemple que vous recherchez un emploi, et que malgré vos efforts les retours tardent à arriver. Ne vous découragez pas, continuez à chercher, et en parallèle profitez du fait que vous avez du temps pour faire un sport régulièrement, lire un livre par semaine par exemple. Ainsi, vous continuez à prendre soin de vous et à améliorer votre culture et votre capacité physique, ce qui de toutes façons vous sera bénéfique à moyen ou long terme.

Bref, si vous traversez une période délicate dans votre progression, pas de panique : c’est un passage normal, gardez le cap et procédez à des micro ajustements.

 

 

Partager
>