Faire le vide dans sa vie - Changeons

Faire le vide dans sa vie

Faire le vide dans sa vie : Mettez l’inutile à la poubelle !

Il y a une dizaine de jours, je me suis retrouvé devant le classement révolutionnaire bordel qui s’entassait sur mon bureau, et en rangeant pour la n-ième fois de l’année ces dizaines d’objets, je me suis fait la remarque suivante : pourquoi est ce que je garde tous ces objets inutiles qui ne font que m’encombrer au lieu de faire le vide ?

Et alors que j’étais parti pour un grand ménage de printemps en septembre (y’a plus de saisons ma bonne dame !), j’ai réfléchi un peu à tout ça, et j’ai mis en place un défi que tu pourrais imiter (je vais t’expliquer dans la suite de l’article pourquoi tu devrais le faire) : à savoir au lieu de faire un grand nettoyage et ensuite de recommencer à tout accumuler à nouveau, j’ai décidé d’adopter la résolution suivante :

Durant cette année, je jetterai à la poubelle un objet tous les matins.

Une possession matérielle inutile, que je gardais « au cas où », dont je ne me sers jamais, qui ne fonctionne plus, etc.

Pourquoi pas un grand ménage de printemps pour faire le vide ?

Si tu fais un grand nettoyage, ça fait du bien sur le moment, tu te dis que tu as accumulé un sacré paquet de choses inutiles, tu t’en débarrasses…et 3 jours après tu as oublié ça. Tu recommences à acheter des trucs que tu jetteras au printemps dans 5 ou 10 ans.

Jeter un objet par jour, c’est redéfinir ton rapport à la consommation. Car chaque jour tu réfléchiras quelques secondes à l’inutilité de la majorité des objets que la société de consommation te fait acheter, et j’espère bien que ça impactera ton cerveau quand tu te retrouveras dans le rayon de ton magasin préféré et que tu hésiteras à acheter ce super presse ail électrique révolutionnaire (qui consomme 4 piles par gousse d’ail), ce taille crayons batman (stylé mais qui taille super mal), ce jphone qui fait décapsuleur et grille pain mais qui capte mal le téléphone, ces chaussures mauves qui ne vont avec rien dans ta garde robe…

Car si tu fais ce défi, chaque fois que tu achèteras, tu te poseras la question de l’utilité de l’objet, et de sa durabilité. Et en faisant ça, tu te démarqueras de 99% des gens (chiffre officiellement tiré de mon chapeau magique, mais qui ne doit pas être très loin de la réalité !).

Les pubs dont on est bombardé à longueur de journée (TV, radio, internet, panneaux dans la rue, magazines, etc) font tout pour qu’on achète les yeux fermés et sans se poser ces questions, c’est donc super intéressant et à mon sens super important de faire quelque chose pour ne pas être un mouton consommateur.

Car la plupart du temps nous sommes des moutons poussant des caddies et attendant de sortir la CB pour avoir des objets qui nous seront pour la plupart complètement inutiles. Je te laisse visualiser dans ta tête l’image des moutons à la caisse du supermarché qui est assez drôle mais aussi tristement proche de la réalité.

Pourquoi ce défi de faire le vide dans sa vie est utile et efficace ?

Parce qu’il est progressif.

Ça commence maintenant, let’s go !

Phase 1 : le grand débarras sans embarras

Au début, les premières semaines, ça sera super facile de te débarrasser d’un objet. Si tu vis dans un endroit depuis plusieurs mois ou années, tu as très certainement accumulé dans tes tiroirs un sacré paquet de choses inutiles.

Le début ça sera donc une partie de plaisir : et c’est ça qui est cool, c’est que ça créera une habitude chez toi, sans même avoir à faire d’effort. Au bout de quelques semaines, ça te paraitra normal de jeter un truc, tu n’auras même pas besoin d’avoir de pense bête.

Voici les résultats du butin ma première semaine : une ceinture aux couleurs magnifiquement kitch (qu’est ce qu’on achèterait pas quand c’est soldé à 70%…), une casquette moche, un vieux portefeuilles gardé « au cas où », des lunettes 3D, des vieilles lunettes de soleil et leur étui, une lampe torche qui n’éclaire quasiment rien, une ancienne attelle, un bracelet de montre usé, un cadenas ridicule, un poignet pour essuyer la sueur au tennis et des lunettes irlandaises de la saint Patrick.

faire le vide : objets poubelle minimalisme - changeons

Une belle brochette d’objets inutiles !

Phase 2 : je jette ou pas ?

Puis, après tous les objets inutiles, cassés, qui ne fonctionnent plus, viendront les objets qui ont été parfois utiles mais dont tu ne te sers plus depuis longtemps. Si tu n’as pas mis cette robe fuchsia (merci au correcteur d’orthographe pour m’avoir aidé à l’écrire correctement !) depuis 3 ans, il y a très peu de chances que tu la remettes à nouveau. Surtout si tu es un homme d’ailleurs.

Et là au moment de la jeter, tu vas ressentir un manque. Parce que le cerveau est fait comme ça, il déteste la sensation de perte, et donc tu auras dans ta tête cette petite voix nostalgique ou qui te dira « ohhhh mais tu l’aimais bien cette robe, tu pourras la remettre l’été prochain…si si, tu le feras ! ». A vrai dire, le cerveau est excité par un objet avant son acquisition, et encore plus juste avant de s’en séparer. Au milieu, l’intérêt descend vraiment. Les publicitaires l’ont bien compris, c’est comme ça qu’ils te font saliver sur l’acquisition d’un nouveau produit. C’est aussi ça qui te fait garder ton ancienne TV ou ton ancien téléphone « au cas où », alors que tu sais très bien que si tu l’as changé c’est qu’il ne te convenait plus et donc que ça sera encore plus le cas dans quelques temps.

Bon évidemment, dès que tu auras décidé de la garder, cette robe reperdra tout intérêt, elle restera aussi moche et importable.

C’est là où le défi est super utile, c’est qu’il te forcera à choisir une chose à jeter, et par élimination ça sera peut être cette robe.

Et une fois jetée ? Et bien tu n’y repenseras jamais à cette robe, elle ne t’allait pas et te faisait de grosses hanches de toutes façons.

Par définition, tout ce que tu n’as pas utilisé depuis plus d’un an devrait être considéré comme inutile. Dans cette phase, tu vas apprendre à t’en débarrasser.

Et là, arrive la phase 3 du défi, la plus velue et musclée, mais aussi celle qui t’aidera à passer un cap dans ta vie et à vraiment consommer intelligemment.

Phase 3 : dégraisser le mammouth

C’est la phase où tu vas jeter des possessions qui te paraissaient utiles au début, mais qui ne le sont pas vraiment.

C’est la phase où tu vas te rendre compte que tu n’as pas besoin de 15 pantalons dans ta garde robe mais que 4 ou 5 suffisent largement. C’est la phase où tu vas jeter les souvenirs moches en coquillages de tes vacances à Lacanau il y a 10 ans, où tu vas virer un DVD ou un CD que tu as aimé dans ta jeunesse, ta télé qui te bouffe 4heures de vie par jour, où tu vas te débarrasser du superflu pour ne garder que l’essentiel. Chaque objet te fera hésiter, mais tu seras fier de t’en être débarrassé.

Parce que tout le reste ce n’est que du brouillage autour de ton bonheur, une illusion de bonheur à travers la consommation. Tu te rendras compte de ce qui compte vraiment, de ce qui est important pour toi.

Et quand tu auras atteint ce stade, tu passeras vraiment un cap.

La fin du défi ?

Ça sera quand il ne te restera rien du tout à jeter. Que tu ne seras entouré que de choses que tu utilises vraiment, qui te sont utiles et nécessaires. Grâce au défi, tu te seras questionné sur ces objets, et tu seras conscient de leur utilité. Ta réponse aura été : « oui j’ai envie que cet objet m’accompagne pour la suite ». Même si cet objet serait inutile pour un autre, pour toi il a du sens, et tu en es conscient.

Et je te garantis qu’à ce stade, tu devrais acheter beaucoup moins de choses, et être beaucoup plus satisfait de ce que tu possèdes. Comment je le sais ? Ça s’appelle le minimalisme, et mon pote Damien en vante les mérites ici si tu veux en savoir plus !

Les gains potentiels ?

  • Avoir un espace de vie plus sain, dégagé de l’inutile.
  • Acheter plus intelligemment, et donc améliorer ses finances.
  • Consommer moins et/ou des produits plus durables, et donc diminuer son impact écologique.
  • Changer radicalement sa perception de la consommation.
  • Ne plus être un mouton. Bêêêêêêe !

Les pertes potentielles ?

  • Je n’en vois pas vraiment, une fois de temps en temps tu auras besoin ponctuellement d’un des objets jetés : dans ce cas là tu pourras l’emprunter à ta famille ou à la jolie voisine.

Comme tu vois, ça fait des résultats énormes avec un tout petit défi, vraiment pas dur à mettre en place. Je te conseille vraiment d’essayer, au bout de 2 semaines je vois déjà des effets positifs sur ma manière d’acheter, et ce n’est que le début. Par exemple je me rends compte que les trucs cheap achetés en chine sur ebay pour quelques euros sont les premiers que j’ai jetés (tellement moches et/ou foireux que je ne les ai jamais utilisés ou presque), je n’en achèterai plus à l’avenir !

Je te tiendrai informé au fur et à mesure sur ce défi, en tout cas j’ai hâte d’arriver aux phases suivantes ! Je t’invite à commenter pour me dire si tu vas toi aussi suivre ce défi, et ce que tu en penses !

ps : quand je dis jeter, je parle de sortir ces objets de ta vie. Tu peux si tu veux les donner, les revendre à la place. Mais fais juste attention à ne pas les déplacer de ton appart vers ta cave pour les garder des années encore ! Un bon moyen pourrait être à la fin de l’année de faire une brocante avec tous les objets vendables pour récupérer un peu d’argent, et ce qui ne s’est pas vendu hop direct poubelle ou dons. Mais en aucun cas tu ne dois les ramener chez toi après la brocante, sinon le défi perd tout son intérêt.

Bonus : Faire le vide dans ton monde virtuel

Les nouvelles technologies c’est cool. Tellement cool qu’on a tendance (si ce n’est pas ton cas je te félicite) à accumuler les appareils, les applis et les programmes.

Comme les capacités des disques durs a évolué, on garde plein de trucs inutiles sur nos appareils numériques, qui ont 3 conséquences :

  • ralentir les performances de nos ordinateurs ou téléphones ou minitels favoris, ce qui nous poussera à en changer plus vite
  • encombrer notre espace de travail ou de loisirs
  • nous faire perdre un temps fou avec des distractions inutiles

C’est en constatant mon bureau d’ordinateur rempli d’icônes dont je ne me sers pas depuis des années que j’ai eu l’idée de commencer ce ménage virtuel dans ma vie.

Encore une fois ici le but ce n’est pas de faire un ménage virtuel de temps en temps pour repartir dans mes travers, mais bien de prendre de nouvelles habitudes de consommation virtuelle.

journee sans ecran - changeons

J’ai donc décidé de faire le défi suivant :

Me débarrasser d’un élément numérique par jour.

Par élément numérique, je vais ratisser large et inclure toutes ces choses là :

  • un dossier sur mon ordinateur (je dis dossier et non fichier, sinon le ménage durerait des siècles !) qui ne me sert pas
  • une application sur mon téléphone ou ma tablette qui se révèle inutile
  • un ami facebook à qui je n’ai pas parlé depuis des années
  • un abonnement à une chaine youtube au contenu très moyen
  • un ancien contact dans le répertoire de mon téléphone
  • un programme sur mon ordinateur
  • faire un gros tri dans un dossier qui contient d’anciennes photos
  • supprimer les vidéos que j’ai regardées une fois et qui ne me serviront plus
  • virer une adresse favorite chronophage dans son navigateur
  • se désabonner d’une newsletter ou d’un programme de fidélité

Comme tu le vois, les idées pour faire ce défi sont très nombreuses, tu peux utiliser ton imagination !

Les bénéfices de cette technique ?

Le but principal c’est de me simplifier la vie.

Plus tu as d’amis sur facebook et plus tu auras de news à lire dans ton mur d’actualités, et donc plus de temps tu perdras sur ce site.

Plus tu as de dossiers inutiles sur ton ordi et plus ton disque dur est plein, ce qui ralentit ses performances, et les tiennes car tu te perds dans tous ces fichiers et dossiers inutiles.

Plus tu as d’abonnement à des newsletters, et plus tu reçois de messages publicitaires. Tu as acheté une fois dans un magasin et tu reçois leur pub 2 fois par mois pour le reste de ta vie.

Plus tu as d’abonnements youtube, et plus tu auras de nouveautés à regarder. Procrastination quand tu nous tiens, on va regarder tout ça et après on se met au boulot !

Plus tu as de photos pourries stockées dans ton disque dur, et moins tu regardes les belles, qui sont noyées au milieu.

Plus tu as de gens dans ton répertoire de téléphone et plus tu mets de temps à trouver les contacts importants. Et puis la brune que tu as croisé une fois en soirée il y a 5 ans, son numéro n’est plus très utile de toutes façons : elle t’avait dit qu’elle te contacterait, mais 5 ans c’est un peu long quand même pour écrire un texto.

Si tu as angry birds ou candy crush sur ton portable, tu ne vas pas lire un ebook qui pourrait impacter ta vie (comme la danse de l’air par exemple) ou parler avec ton voisin de bus.

Bref, à force de promettre de nous simplifier la vie, les nouvelles technologies nous l’ont un peu compliquée.

Rien de bien grave, puisque maintenant en une minute par jour (voire moins) tu pourras inverser la tendance, et ne garder au final que ce qui te fait vraiment du bien et ce qui t’es le plus utile.

Et c’est super agréable de ne pas être encombré de choses inutiles.

Dis moi dans les commentaires quelle sera ta première action pour ce défi ?

Personnellement depuis que j’ai commencé, j’ai :

  • supprimé 5 contacts facebook
  • supprimé 2 applis sur mon téléphone
  • supprimé 3 dossiers sur mon ordinateur

A long terme je pense que ça me sera vraiment bénéfique et que ça me fera changer mon comportement pour ne plus vouloir toujours plus mais me concentrer sur l’essentiel au lieu de me disperser.

Partager

Clique ici pour laisser un commentaire