Encore vierge à 30 ans : que faire ? par Hervé Lero, puceau jusqu'à 32 ans

Encore vierge à 30 ans : que faire ?

C'est très compliqué à accepter d'être encore vierge à 30 ans. On se sent différent. Anormal. Repoussant.

Alors, comment faire pour mieux gérer la situation, et essayer d'améliorer ça ?

Encore vierge à 30 ans

Les réponses d'Hervé Lero, qui connait bien le sujet : j'étais dans cette situation, je n'avais jamais eu de copine et j'étais toujours puceau à 30 ans.

Que faire si on est encore vierge à un âge où tout le monde l'a déjà fait ?

Il existe deux problèmes quand on est toujours vierge à 20, 25, 30 ou 40 ans. 

Ces deux problèmes ont des causes différentes, et il est important de les comprendre pour trouver une solution efficace.

Toujours puceau à un âge avancé : la comparaison et le regard des autres

Le principal problème c'est qu'on se compare avec les autres.

On sait (on l'a entendu partout...) que l'âge moyen du premier rapport est de 17 ans.

Et du coup, chaque année qui passe... on se sent plus honteux.

Plus différent.

Pire, on finit par penser qu'on est repoussant. Qu'on n'y arrivera jamais.

On perd l'espoir, et c'est vraiment triste.

Parce qu'on oublie une chose : ce n'est qu'une moyenne.

Et dans une moyenne, il y a des gens qui le font très tôt...

...et d'autres très tard.

Et ça donne en moyenne un chiffre qui n'a pas grande valeur.

Se comparer aux autres ne vous apportera que des souffrances.

encore seule à 30 ans - Hervé Lero

Être puceau sur le tard : un problème bien plus répandu qu'on ne croit !


Et sachez que vous n'êtes pas seul : d'après une chronique entendue sur france inter, il y a environ 3% des gens qui ne l'ont jamais fait à l'âge de 35 ans.

Disons qu'il y a environ 50 millions d'adultes en France, ça veut dire que vous faîtes partie d'un groupe d'un million et demi de personnes.

Parmi elles, un tiers le sont par choix ou manque d'envie (les personnes asexuées qui ne ressentent pas d'envie de le faire). Il reste donc un million de personnes exactement comme vous.

Vous vous sentez toujours si différent ?

Le souci c'est que toutes ces personnes ont honte, et n'en parlent pas.

Pire, comme moi à l'époque, elles le cachent souvent, et s'inventent un copain ou une copine imaginaire dans le passé, pour dire à leurs amis qu'ils l'ont déjà fait.

C'est même possible qu'un de vos amis proches soit comme vous, mais ne l'ait jamais avoué. Vous n'êtes pas si différent. Vous êtes juste un peu à la bourre, mais rien de grave.

Car comme dans la fable du lièvre et de la tortue, tout vient à point à qui sait attendre.

Et c'est bien possible que quand vous arriverez à vous mettre en couple, votre vie sentimentale soit bien plus épanouie que ceux qui ont eu des rapports très tôt.

Ne les enviez pas. Chacun son rythme.

Et ne vous comparez pas : votre valeur ne dépend pas du fait d'avoir déjà fait l'amour ou non.

Voyons tout de suite le second problème :

30 ou 40 ans et toujours puceau : un besoin d'amour contrarié

Le second souci est plus embêtant.

C'est qu'un ou plusieurs de vos besoins fondamentaux (le besoin d'amour, d'affection, de sexe) ne sont pas assouvis.

Et donc, ça crée de la frustration.

À court terme, c'est gérable.

Mais à long terme, ça devient difficile à vivre.

On trouve ça injuste. On s'impatiente.

On perd espoir. On se dit qu'on devrait aller voir une prostituée ou un gigolo. Puis on se déteste pour avoir eu cette idée.

On en veut à nos proches de ne pas nous présenter plus de personnes célibataires.

Je finissais même par en vouloir à toutes les femmes d'être superficielles et de ne pas voir que j'étais un mec bien derrière ma timidité.

Bref, si c'est votre cas, et que c'est dur à vivre, une seule solution : faire de votre vie sentimentale une de vos priorités.

Ne vous dîtes plus : on verra plus tard. Agissez pour débloquer et changer les choses.

(lisez également : comment séduire quand on est timide)

40 ans encore puceau Hervé Lero

Comment se faire dépuceler à 30 ans ou 40 ans ?

Il existe plusieurs solutions. Certaines bonnes.... certaines moins bonnes.

Aller voir un ou une professionnel(le)

Avouons-le, ça nous est tous déjà passé par la tête.

Mais c'est une mauvaise solution. Car si vous débloquerez le compteur, vous ne prendrez pas du tout confiance en vous.

Pire, ça vous ancrera en tête le fait que vous n'êtes pas assez séduisant pour faire ça naturellement, et que vous devez payer pour le faire.

Pas bon pour l'estime.

Vous risqueriez même d'avoir extrêmement honte après l'avoir fait. Et de trainer ce souvenir honteux comme un boulet pour le reste de vos jours si comme moi vous n'aimez pas du tout la prostitution.

Si vous le faîtes un soir de grosse déprime, ne vous en voulez pas pour ça. Mais si vous avez le choix : oubliez cette mauvaise solution.

En parler franchement à votre entourage : oui, je suis encore vierge, et oui j'en souffre.

On essaie toujours de cacher ça à tout le monde. 

Mais en fait, avec le recul, je me dis que si au lieu de m'être inventé une copine pour justifier que je l'avais déjà fait...

...j'avais osé dire à mes proches que j'étais puceau...

...ils m'auraient certainement présenté beaucoup plus de femmes, et auraient essayé de m'aider.

Et peut-être même qu'une copine se serait "dévouée" ou m'aurait aidé à séduire d'autres femmes.

Faîtes confiance à vos proches. S'ils vous jugent pour ça après que vous leur avez expliqué que vous en souffrez... ce ne sont pas des amis. Vos amis vous soutiendront, ils ne se moqueront pas de vous !

Voir ici comment répondre à la question piège : est-ce que tu as déjà eu une copine / un copain ?

Changez vos habitudes si vous êtes encore vierge à 30 ou 40 ans.

Pour ne plus être encore vierge d'ici 5 ans, vous allez devoir changer des choses dans votre vie. 

Parce que visiblement, la façon dont vous agissez pour l'instant ne suffit pas à débloquer la situation.

Peut-être que vous ne rencontrez pas assez de nouvelles personnes pour créer assez d'opportunités.

Peut-être que vous manquez trop de confiance pour les séduire.

Ou peut-être que vous êtes maladroit pendant vos rencarts (voire avant lors des discussions).

Tout ça peut se travailler.

Et c'est une bonne chose.

On en vient donc à la dernière solution, celle que je vous conseille parmi toutes :

Encore vierge : la meilleure solution

Je ne connais personne de vraiment confiant...

...et qui reste vierge contre sa volonté.

C'est même difficile de trouver une personne confiante qui n'a pas eu de relation depuis plusieurs mois.

Et ce, quel que soit leur physique.

Parce que leur confiance fait qu'ils sont devenus magnétiques. Et que même s'ils ne recherchent pas forcément l'amour... ce sont les autres qui viennent à eux.

Il existe donc un seuil de confiance, qui, une fois passé, va forcément débloquer votre problème. 

La solution, c'est donc d'améliorer tous les jours un petit peu votre confiance pour faire reculer votre timidité (en utilisant les 16 conseils d'un ancien timide pour vaincre sa timidité)

Jusqu'à atteindre un seuil où vous aurez des rencarts.

Là, vous continuerez à augmenter votre confiance.

Jusqu'à atteindre un second seuil où vous deviendrez assez attirant pour attirer quelques personnes, avec de très fortes chances de perdre votre pucelage dès cette phase.

Le dernier seuil si vous ressentez le besoin de continuer, c'est le fait de devenir magnétique. Et donc d'être sûr de ne jamais rester longtemps sans combler votre besoin d'amour et de sexe (avec comme bonus d'attirer également des amis intéressants autour de vous).

Autrement dit : si vous vous concentrez uniquement sur le fait de prendre confiance en vous, un tout petit peu plus chaque jour...

...il arrivera FORCÉMENT un moment où vous en aurez assez pour devenir suffisamment attirant pour coucher avec quelqu'un qui vous plait.

Ne paniquez pas. Ne vous impatientez pas. Concentrez-vous sur le fait de devenir un pourcent plus confiant chaque jour : ça commence aujourd'hui (vous pouvez par exemple recevoir mes meilleurs conseils pour vaincre la timidité et prendre confiance ici)


Merci de votre écoute. Vous pouvez laisser votre témoignage dans les commentaires si vous le souhaitez. Vous n'êtes pas seul, et souvenez vous : ça va aller.

ps : vous pouvez également lire : je rougis tout le temps, que faire ?

Partager
  • Alvin dit :

    Je n’ai jamais essayer quelque chose pour contrecarrer ma timidité. Mais depuis que j’ai rejoint ton blog, j’ai commencé par changer.

  • >