Rejouer la finale de l’euro France-Portugal

Rejouer la finale de l’euro : France 0, Portugal 1

Si tu étais devant un écran géant dimanche soir, les joues peinturlurées de bleu-blanc-rouge et la voix explosée après avoir chanté à tue-tête la marseillaise et « allez les bleus », tu as sans doute ressenti à la fin du match un sentiment de malaise. Tu as peut-être ressenti une impression d’injustice. Tu voudrais rejouer la finale de l’Euro.

Parce que la France a dominé, qu’elle s’est créée les meilleures occasions.

Parce que les portugais marquent sur un tir de loin (un de leurs seuls tirs du match), de la part d’un joueur qui ne marque jamais de loin d’habitude. Improbable.

Parce que tu as l’impression que si on joue la finale 10 fois de la même manière, on la gagnerait 7 ou 8 fois sur 10.

Sauf que là on est tombé sur le jour de réussite du Portugal.

Alors, on aurait envie de rejouer la finale de l’Euro. Parce qu’on jouait mieux, parce qu’on sait qu’on a les meilleures chances de gagner.

Sauf qu’on oublie que tout est une histoire de probabilité, et que le résultat contient une part d’aléatoire.

rejouer la finale france portugal - changeons

Même en faisant tapis au poker avec la meilleure main (paire d’as) contre la pire (2 et 7 dépareillés), tu as 15% de chances de perdre environ.

Alors comment faire pour diminuer le sentiment d’injustice dans ta vie ?

On va utiliser les statistiques de la bonne manière.

Si tu mets toute ta fortune sur un coup de poker, comme on a vu tu as quand même une chance sur 8 de tout perdre même dans la configuration idéale. Faire les choses bien comme il faut ne te garantissent jamais un succès immédiat.

Par contre, ça augmente drastiquement tes chances à moyen et long terme. Si au lieu de tout jouer sur un coup tu le joues sur 10 parties, tu es quasiment sûr de gagner de l’argent. Si tu le fais sur 100 ou 1000 parties alors tu te rapprocheras du chiffre statistique de 7 victoires pour 1 défaite, et tu gagneras beaucoup d’argent.

C’est pareil pour le foot : sur une formule courte comme un Euro, une équipe comme le Portugal (ou la Grèce en 2004) peut gagner l’Euro avec une bonne dose de réussite. Par contre, sur une formule de championnat qui durerait un ou deux ans, la France serait certainement devant. Et l’Allemagne serait surement devant la France, car on a fait en demi finales ce que les portugais ont fait en finale : avoir un maximum de réussite sur nos rares occasions.

On ne peut pas rejouer la finale de l’Euro. Bravo au Portugal, ce trophée est à eux, et même si c’était pas très joli à regarder au niveau du jeu (de mon point de vue), ils ont eu le mérite de ne rien lâcher et de jouer leur partition défensive du mieux qu’ils pouvaient, et ils nous ont battus à la régulière.

Par contre, on peut rejouer les décisions importantes dans notre vie.

Au lieu de tout miser sur quelques moments clé de notre vie (au risque de perdre comme en finale sur un coup du destin), on va miser le plus souvent possible sur les bonnes décisions.

Au quotidien on a tous des finales à jouer. On a toujours le choix d’oser aller parler à cette personne qui nous plaît ou de ne pas le faire. Le choix de proposer une soirée à une personne rencontrée récemment pour la transformer en amie avec qui on partagera des moments géniaux.

Le choix de dire à son patron que non, on ne restera pas jusqu’à 22h ce soir.

Le choix de mieux manger, de mieux dépenser ou placer son argent.

Le choix de se former ou de prendre des cours pour améliorer une de nos compétences, ou de passer ce temps devant les chtis à Bora Bora.

Le choix de rester chez soi devant une série moyenne ou de sortir pour découvrir de nouvelles choses.

Le choix de faire du sport tous les jours ou de fumer des clopes.

Le choix de commencer à faire un pas vers ses rêves, ou de les abandonner par fatalisme.

Tous ces choix (et bien d’autres), ce sont des finales que l’on joue chaque jour de notre vie.

Et ce résultat, même s’il contient une part d’aléatoire, on est presque sûr qu’il ira dans le bon sens à long terme.

Parce que ce n’est pas une finale contre le Portugal que tu joues, mais plusieurs finales par jour.

Et si tu perds une journée, tu peux la rejouer le lendemain.

Et ça c’est une super nouvelle.

Parce que rejouer la finale de l’Euro, même si on le pouvait, ça ne nous apporterait que de la joie par procuration : voir des gens qu’on aime bien gagner, ça nous rend heureux sur le moment mais ça ne change rien à nos vies, voir cette vidéo intéressante sur le sport.

En revanche, avec toutes les finales que tu peux jouer dès aujourd’hui, chaque victoire va servir à améliorer concrètement ta vie. Chaque décision que tu prends augmente tes chances d’être heureux, de vivre mieux et plus longtemps, de vivre à fond. Pour en savoir plus tu peux lire mon article : les moments charnière de ta vie

Ne te trompe pas de combat. Ne te disperse pas.

Tu as au moins une finale à jouer aujourd’hui même si tu l’ignores. Et elle est bien plus importante pour ta vie que le résultat de n’importe quel match de foot.

Joue-là de ton mieux. Gagne-là si tu peux, et apprends de ta défaite pour la rejouer prochainement si tu la perds.

Bientôt tu pourras soulever le trophée.

Si tu étais triste depuis la défaite, ou que tu as des potes inconsolables depuis dimanche tu peux partager l’article ! 😉

Un article ne vit que s'il est partagé.... Share share share please !!!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Clique ici pour laisser un commentaire