Pourquoi 99% des gens font n’importe quoi avec l’ironie

L'ironie est un poison.

Je ne pensais pas dire ça un jour.

Il m'a fallu un paquet de temps pour comprendre ça.

Il m'a même fallu aller vivre 3 mois au Vietnam.

Oui je sais, tu te demandes le rapport entre le voyage et l'ironie.

l'ironie est un poison

En fait, l'ironie c'est très européen, même très français. Quand tu passes du temps dans une culture qui ne manie pas l'ironie de manière systématique comme en France, tu adoptes un autre point de vue.

Tu compares. Tu comprends.

Dans notre société, on est tout le temps à l'affut de l'erreur de l'autre pour ironiser dessus. Et même s'il ne fait pas d'erreur, on ironisera sur son physique, sa manière de s'habiller ou de se tenir.

Essaie d'expliquer l'ironie à un asiatique, et il te regardera comme si tu étais un extraterrestre en te posant une question très pertinente : "mais pourquoi tu dis l'opposé de ce que tu penses, ça n'a pas de sens ?". Oui, l'ironie n'a pas vraiment de sens, c'est juste un trait d'esprit qui, dans certaines situations, permet de souligner l'absurdité d'une situation.

On passe notre temps à faire ça. Et même quand on passe un bon moment, on cherche la petite bête pour ironiser dessus.

Ironiser sur les autres. Sur le monde qui nous entoure. Sur la politique, sur notre travail.

Pourquoi l'ironie te plombe complètement

À chaque fois que tu utilises l'ironie, tu fais les choses suivantes :

Les problèmes de l'ironie

- en disant l'inverse de ce que tu penses, tu n'écoutes pas tes besoins les plus profonds. Tu les nies.

- tu mets une distance entre tes ressentis et ton discours. L'ironie agit comme un filtre à émotions

- tu te places dans une comparaison et dans la moquerie systématique vis à vis des autres

- tu t'empêches de trouver des solutions concrètes : dès qu'une discussion bascule dans l'ironie, on reste dans le registre de l'humour au lieu d'aller au fond des choses et de faire avancer les problèmes

- tu focalises sur le négatif pour en tirer une source de plaisanterie ou de moquerie. Les gens ironiques sont des gens souvent assez négatifs malgré leur humour de surface​

Le Gorafi et autres exemples

Je ne sais pas si tu connais le Gorafi. C'est un site d'informations ironiques, qui reprend les codes des articles sérieux pour les tourner en dérision, en gardant un ton très sérieux.

Soyons honnêtes, c'est super drôle. C'est très bien foutu, et l'idée est excellente. À tel point que d'autres sites sur le même modèle ont fleuri sur le web ces derniers mois.

Sauf que...

Ce genre de site et d'humour, ça te coupe de tes émotions.

En passant systématiquement par l'ironie, non seulement ça te coupe de tes émotions vis à vis d'une information (joie, peur, colère, frustration), mais en plus ça te met dans une position cynique vis à vis de ça.

Tu te places dans un angle qui te fait voir la vie de manière cynique. Détaché de la réalité, à juger toute information via le filtre de l'ironie.

Les effets secondaires ?

Dans les commentaires, pour ne pas passer pour quelqu'un sans humour, les gens répondent au second degré avec de l'ironie. Mais ça ne suffit pas, alors d'autres répondent au troisième degré. Et ainsi de suite. C'est à celui qui cachera le mieux possible ce qu'il pense.

C'est un jeu dangereux, qui donne le beau rôle à celui ou celle qui cache le mieux ses émotions et s'en déconnecte complètement. Et si une personne fait l'erreur de ne pas comprendre le 5ème degré caché derrière un commentaire, elle se fait démonter.

Se moquer des gens qui prennent l'article au premier degré. Une amie m'a raconté l'anecdote d'un covoiturage dans lequel une des passagères a fait l'erreur de raconter un article du gorafi comme si c'était vrai. Tout le monde s'est moqué d'elle. Elle s'est sentie super gênée et n'a plus prononcé un mot du trajet. Son copain aussi.

L'humour ne devrait jamais servir d'arme. Le rire est une émotion formidable, rire aux dépends des autres l'est beaucoup moins. C'est OK de taquiner quelqu'un, mais s'il se sent mal après, c'est qu'on s'est comporté comme un connard.

On n'a pas le droit de détruire quelqu'un psychologiquement au nom de l'humour. Même si c'est drôle, ça doit rester respectueux. Il vaut mieux garder une super vanne pour soi si on pense qu'elle peut faire du mal à une personne présente.

Utiliser l'ironie correctement

Pour moi l'ironie, c'est comme le piment dans un plat.

Si tu en mets un tout petit peu, ça peut relever le plat et lui donner une saveur particulière.

Mais si tu en mets trop, ça tue tout le gout.

Je trouve qu'en France, on y va fort, très fort, trop fort sur la dose.

On se coupe de nos besoins, de nos émotions, pour les remplacer par de l'ironie facile. En faisant ça, on communique avec cynisme, et inefficacement. Comment l'autre est censé comprendre précisément nos besoins si on exprime l'opposé de ce qu'on ressent ?

Utiliser l'ironie une fois de temps en temps, ça peut être très drôle, et montrer une finesse d'esprit. Le faire systématiquement, ça démontre un manque d'intelligence sociale et de connexion avec ses besoins.

Je peux me permettre de le dire, parce que dans le passé j'utilisais l'ironie sans arrêt. Je me croyais malin, mais en fait je passais à côté de plein de choses importantes sans m'en rendre compte.

Laisse de côté le cynisme, et tu verras ce que tu ressens vraiment. Arrête de te moquer, vis tes émotions à fond. Écoute tes besoins, écoute tes envies.

Si tu fais ça, je te parie que tu te sentiras bien mieux très rapidement. Que tu te sentiras libéré(e) d'un poids. Que tu te connecteras plus facilement à la plupart des gens.

Les plus ironiques se moqueront peut-être de toi pour ce choix. Si c'est le cas, laisse-les dans leur illusion que l'ironie est une preuve d'intelligence, et passe ton chemin pour vivre vraiment tes émotions sereinement.

J'ai arrêté tous mes abonnements à des sites ironiques. Parce que je me suis rendu compte que je finissais par voir la vie comme eux : blasé, détaché, cynique.

Et je n'ai pas envie d'être comme ça. Après avoir passé trois mois dans une société qui ne marie pas l'ironie (ou très peu), je peux voir la différence. Elle est énorme, et c'est un changement super positif dans ma vie.

Ça peut être un changement dans la tienne aussi.

Si tu connais des personnes ironiques, ou que cet article t'a fait réfléchir sur ta propre ironie, alors partage-le. Sans cynisme, juste parce que tu l'as aimé. Tu verras, ça fait du bien !

Un article ne vit que s'il est partagé.... Share share share please !!!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Clique ici pour laisser un commentaire