Manque de confiance : comment l’éviter

Éviter le manque de confiance

​Aujourd'hui, pour aborder le manque de confiance j'ai envie de te parler du Camino de la muerte — le chemin de la mort mais je trouve que ça claque plus en espagnol.

Dans la vie, il y a deux chemins.

1/ Le chemin par défaut, tout tracé, où tu acceptes ton destin et où tu ne remets rien en question.

C'est le chemin que 95% des gens choisissent.

Tu restes sur une voie balisée. Tu es sûr que rien de bien excitant t'arrivera.

2/ Le deuxième chemin, c'est le chemin que tu traces toi-même.

Celui qui sort des sentiers battus.

Celui qui fait peur.

Pour la plupart des gens, le camino de la muerte c'est le second. Pour moi, c'est le premier.

Parce que vivre par défaut, c'est mourir à petit feu.

C'est gâcher chaque jour de ta vie, en acceptant de refaire encore et encore les mêmes erreurs.

C'est manquer d'ambitions.

C'est accepter de faire un boulot que tu détestes, juste pour payer un loyer dans un quartier que tu n'aimes pas.

Ou c'est te dire : "je suis nul à l'oral avec les autres", et te contenter de relations médiocres toute ta vie.

Ou encore c'est manquer de confiance en toi, et ainsi ne jamais faire de projet ambitieux.

Et sur ton lit de mort dans quelques dizaines d'années ? Un max de regrets accumulés au fil du temps.

Le second chemin ?

Il fait un peu peur au début.

Parce que l'inconnu, c'est source d'angoisse.

Mais c'est aussi un max d'excitation.

Sur ce chemin, tu vas devoir improviser parfois. Inventer tes propres solutions.

Choisir qui tu veux devenir. Qui tu veux vraiment être.

Tu vas devoir te réinventer.

Et grandir ainsi un peu plus tous les jours — par exemple tu peux choisir de devenir plus confiant(e).

Sur ce chemin tu vivras plus de choses en un an qu'en 10 sur l'autre.

Comment je le sais ? J'ai suivi le chemin balisé pendant quasiment toute ma vie. Il est pavé de doutes, de manque de confiance, de regrets.

Jusqu'au jour où j'ai osé mettre un pied hors du chemin.

Ça a changé ma vie, tu n'as pas idée à quel point.

Chaque jour qui commence, tu es à la croisée des chemins.

À toi de faire ton choix.

Manque de confiance et ​gourous du développement personnel

​Quand j'ai commencé mon travail d'amélioration personnelle pour combler mon manque de confiance en moi, je me suis retrouvé face à un problème que tu as peut-être rencontré aussi :

Les gourous du développement personnel, qui te donnent des conseils, et qui semblent avoir une vie parfaite.

Toujours le sourire colgate aux lèvres, une énergie à faire palir d'envie un Jean-Claude Van Damme sous cocaïne, avec une vie géniale au bord d'une piscine et entourés de mannequins suédois silliconées.

Tout ça, ça sonne faux, et c'est un peu fake.

Parce que même en tant que blogueur, et même si je te donne des conseils pour être plus heureux, je suis loin d'être infaillible.

Et les gourous bien connus c'est pareil. Sauf qu'ils cachent leurs faiblesses de peur de perdre en crédibilité.

Je vais être honnête avec toi : j'ai des hauts et des bas comme tout le monde.

Et même quand tu auras fait ce travail d'amélioration personnelle, tu en auras aussi.

Oui, les gourous t'ont menti là dessus.

Par omission peut-être.

La grosse différence, c'est que tu auras des hauts beaucoup plus hauts, et des bas moins bas.

Tu sauras mieux y faire face, et réagir plus vite.

Mais ça n'empêchera pas que parfois tu auras un coup dur. Une maladie. Un proche qui te quitte.

C'est la vie. Et c'est aussi ce qui la rend excitante, son côté imprévisible.

Et si tu fais ce qu'il faut, tu sauras mettre en place des bonnes habitudes pour arriver à minimiser les coups durs, et à faire en sorte que ça t'affecte moins.

Je te reparlerai la semaine prochaine de comment mettre en place des bonnes habitudes dans ta vie, mais en attendant, j'aimerais que tu oublies cette image d'une vie parfaitement heureuse, mais plutôt viser une chose plus réaliste : être capable de réagir aux défis, aux choses heureuses comme aux coups durs.

Et de ne pas forcément croire les gens qui te vendent du 100% heureux.

Admettons que tu sois heureux(se) à 40% aujourd'hui, si tu arrivais à 80% ça serait déjà énorme, pas vrai ?

Donc ne complexe pas : personne n'est parfait, et c'est normal d'avoir des doutes de temps en temps.

Si tu ne sais pas par quoi commencer, je te conseille mon livre : augmenter sa confiance en 21 jours. (depuis quelques jours c'est devenu le best seller de mon site, il a détrôné Deviens super sociable en 30 jours, mais la partie est serrée 🙂 )

Ça ne te fera pas devenir infaillible, mais ça t'aidera à améliorer ton pourcentage. Et c'est déjà très bien.

Manque de confiance et objectifs

Pose-toi la question sincèrement, sans te mentir à toi-même :

As-tu des objectifs qui te tirent vers le haut, qui te motivent ?

Est-ce que ces objectifs sont assez puissants et inspirants pour te dire que si tu les réalisais ta vie serait géniale ?

Si ce n'est pas le cas, prends 3 minutes maintenant, et réfléchis à un objectif vraiment motivant que tu aimerais atteindre. N'aies pas peur de viser haut !

Tu l'as ?

Tant mieux !

Au passage La semaine prochaine je t'expliquerai comment atteindre tes objectifs en mettant en place des habitudes durables (et sans trop y passer de temps et de dépenser d'énergie).

Manque de confiance et ​peur de changer

Aujourd'hui je suis super excité, parce que je m'envole pour Taiwan demain.

Bon je dois t'avouer un truc : je suis un peu stressé.

Partir vivre dans un nouveau pays, seul et à l'autre bout du monde, c'est pas anodin.

Mais c'est pas un stress façon boule au ventre qui paralyse. Plutôt un stress façon : "je vais pouvoir vivre des choses nouvelles et sortir de ma zone de confort".

Et c'est ça que j'ai envie de te transmettre. Le fait que même si quelque chose te fait un peu peur, ça ne devrait pas t'empêcher de le faire.

Au contraire.

Si ça te file un peu les jetons, c'est que c'est le truc que tu devrais faire à condition que ça soit pas un truc dangereux pour ta santé comme conduire les yeux bandés.

Ça te fait peur d'aller à cette soirée où tu ne connais pas grand monde ? Vas-y !

Ça te fait peur de postuler pour ce job dont tu rêves ? Ou de créér ton propre business ? Fais-le !

Ça te fait peur de parler à cette jolie fille ou à ton voisin craquant ? Fais-le ! (et forme-toi pour savoir quoi lui dire grâce à conversations faciles) !

Ça te fait peur d'aller vivre à l'étranger dans ce pays qui te fait rêver ? Go !

Tes peurs, elles peuvent être un frein à ta vie. Mais ça peut aussi devenir un moteur. Car si tu choisis de voir la peur comme une excitation avant de faire un truc génial, alors ça changera ton état d'esprit.

​Et ta confiance en toi sera décuplée.

J'espère que ces quelques astuces t'auront fait réfléchir et surtout t'auront donné des pistes pour combler ton manque de confiance.
Ça se joue dès aujourd'hui, donc n'aies pas peur de tenter de mettre en place dès maintenant un petit changement, même symbolique.

Parce que le manque de confiance se combat au quotidien.

Tu vas y arriver.

Hervé.

Partage pour aider tes amis à prendre confiance et à vivre leur vie à 100%

Clique ici pour laisser un commentaire