Bas les masques - Changeons

Bas les masques

Bas les masques !

Bas les masques.

Les super-héros Marvel vont détester cet article. Qu’ils viennent me voir s’ils ne sont pas contents, je les prends un par un, en commençant par le mec en jupette avec son marteau qui fait des étincelles. Mireille Dumas va adorer.

On porte tous un masque dans certaines occasions. Je ne parle pas d’un masque de déguisement lors d’un carnaval, mais bien de masques sociaux qui correspondent à des situations précises.

Au travail, on porte le masque de la personne sérieuse.

Avec sa famille ou sa belle-famille, on porte le masque de la personne responsable qui ne fait pas d’excès.

Avec sa nouvelle copine, on porte le masque du mec gentil et attentionné, et on ne regarde pas de match de foot en caleçon.

Quand on est dans le métro on porte le masque de la personne qui fait la gueule.

Tous ces masques, tous ces costumes, ce n’est pas toi, ce n’est pas moi.

Et pourtant, ça représente une bonne partie de ta vie.

Des journées entière à faire semblant d’être quelqu’un d’autre.

À porter le masque du stagiaire idéal, alors que secrètement tu rêves d’envoyer chier ton maître de stage quand il te demande un café.

À jouer au gendre idéal avec tes beaux-parents, alors que tu ne peux pas les blairer.

Dans l’absolu, il n’y a rien de mal à porter des masques. C’est de la cohérence sociale, ça aide à se fondre dans certains environnements.

Si tu arrives en short à un entretien d’embauche pour un poste de banquier, tu n’as aucune chance d’avoir le poste.

Certaines situations nécessitent donc de porter ces masques.

Mais il y a masque et masque.

Tu peux adopter un costume trop grand qui te gratte, te tient chaud et te rend très mal à l’aise, ou tu peux choisir celui à ta taille, qui te met en valeur, te donne confiance et te fera passer un bon moment.

Mieux choisir ses masques

Le but du jeu, ça va être de passer du masque intégral qui cache complètement qui tu es à un masque léger beaucoup plus discret, qui ne cache pas ta personnalité. Autrement dit, passer du masque de Dark Vador à celui de Robin. Mais si, tu sais, Robin, le petit ami de Batman.

bas les masques - changeons

Darkounet est d’accord avec moi.

Au travail, le masque c’est le professionnalisme, la ponctualité et le respect de tes supérieurs. Ce sont les règles, sinon tu te fais virer.

Porter un masque intégral au travail, c’est de faire des heures sup non payées, c’est de t’écraser quand on te parle mal, c’est d’accepter des charges de travail supplémentaires alors que tu es déjà débordé, c’est de laisser ton collègue profiter de toi.

Porter un masque léger, c’est de refuser de prendre ce dossier supplémentaire parce que tu en as déjà 3 à traiter, c’est de poser tes limites avec tes collègues qui te manquent de respect. C’est de rendre service quand tu en as envie, et de ne pas le faire quand tu ne le veux pas. C’est d’être arrangeant, mais pas manipulable.

C’est de dire à ton maître de stage que tu n’es pas là pour faire des cafés mais pour apprendre concrètement un métier.

Dans ta vie privée, porter un masque intégral ça va être de restreindre ta touche de folie quand tu es avec certaines personnes, pour jouer un rôle.

C’est de ne pas danser même si tu en crèves d’envie parce que les gens avec qui tu es ne dansent pas.

C’est de boire des bières parce que tout le monde boit, même si tu n’as pas envie de boire.

C’est de faire semblant de rigoler aux blagues homophobes de ton tonton lourdingue alors que tu es lesbienne.

Essaie au maximum de virer ce masque qui t’empêche d’être toi-même et de t’épanouir.

Si tu aimes faire des vannes, ne joue pas au mec trop sérieux devant ta belle-famille ou ta copine.

Sois toi-même, sinon tu ne séduiras pas les gens avec ta vraie personnalité.

Il vaut mieux avoir une personnalité polarisante avec une partie des gens qui t’adorent et l’autre qui ne t’aiment pas plutôt que de vouloir lisser en permanence ton caractère.

Vouloir que tout le monde t’aime, c’est vouloir être lisse. C’est vouloir porter un masque toute ta vie.

Et si tu portes un masque toute ta vie, tu ne sais plus vraiment qui tu es. D’ailleurs ça ne m’étonnerait pas que l’ami Bruce Wayne soit un peu schizophrène sur les bords.

Comment faire tomber les masques ?

En développant une personnalité plus affirmée.

En prenant confiance en toi, et en tes qualités. Si ça t’intéresse, je t’invite à découvrir le guide ultime pour augmenter ta confiance en 21 jours.

En t’entourant de personnes avec qui tu pourras être toi-même : avec ses amis, si on les choisit bien, on est naturel et on ne porte pas de masque.

En osant faire des choses qui sortent de l’ordinaire.

Tu as envie d’être de bonne humeur dans le métro : souris et engage la conversation avec ton voisin.

Tu as envie de te mettre à danser dans un bar ? Fais-le, il faut bien que quelqu’un enclenche le mouvement.

Tu as envie de parler à cette belle blonde ou ce beau brun, mais tu n’oses pas parce que tout le monde va te regarder ? Choisis de garder ton masque de personne sage et regrette le reste de la soirée, ou va lui parler pour voir si cette personne est cool.

La plupart des limites qu’on a dans la vie, c’est nous qui nous les fixons. Ce sont des masques qu’on enfile nous-mêmes comme des idiots, et qu’on utilise comme des excuses bien pratiques pour ne pas changer les choses.

Et si on prenait conscience des masques qu’on porte ?

Et qu’on choisissait, en pleine conscience, de les garder ou de les retirer ?

C’est un grand pouvoir qu’on possède. Et comme le disait un grand philosophe : « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ». Merci oncle Ben, tes citations c’est toujours un succès.

Tu as donc la grande responsabilité de choisir derrière quel masque tu vas te cacher aujourd’hui.

Ou de savoir si tu vas retirer ce masque.

Car tu es aux commandes de ta vie.

Partage pour aider tes amis à prendre confiance et à vivre leur vie à 100%
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    2
    Shares

Clique ici pour laisser un commentaire